Capestang 13-14 juin 2020

Limitation kilométrique levée, nous pouvons enfin faire notre virée printanière à Capestang. La saison est assez avancée, mais les nicheurs sont encore là, et c’est aussi l’occasion de croiser de jeunes oiseaux.

La roselière est bien verte et bien fournie (la photo est faite au téléphone, qui s’est un peu emballé sur la couleur des nuages…).

Les oiseaux sont nombreux. Dans la partie roselière, les rousserolles effarvattes et turdoïdes chantent, la héronnière est remplie d’aigrettes garzettes, hérons cendrés, ibis falcinelles, bihoreaux gris, hérons garde-boeufs et même quelques crabiers chevelus. Les hérons pourprés eux sont éparpillés dans les roseaux, tandis que sternes pierregarins et mouettes rieuses passent en vol. Foulques, râles d’eau, grèbes huppés et castagneux ainsi que talèves sultanes mettent également l’ambiance !
Dans la partie plus arborée, le long des canaux, serins cini, chardonnerets élégants, coucou gris, cisticoles, bouscarles et rossignols prennent le relais.

Malgré la distance, j’ai pu faire quelques images. D’abord de Bihoreaux gris (Nycticorax nycticorax), adultes et jeunes. Ils sont très nombreux au bord des canaux.

Beaucoup d’oiseaux ont été faits en vol.

Un Butor étoilé (Botaurus stellaris), que je n’ai encore jamais photographié au sol.

Un Crabier chevelu (Ardeola ralloides), avec ses superbes couleurs.

Un Ibis falcinelle (Plegadis falcinellus), eux passent assez souvent car ils vont se nourrir dans des prés plus ou moins inondés et des prairies alentours.

Nous apercevons, sur les étangs et les canaux entre les roseaux, plusieurs jeunes Grèbes huppés (Podiceps cristatus). Certains petits sont encore sur le dos de leurs parents.

Au niveau d’une des rares zones où les tiges de roseaux sont sèches, nous entendons le cri caractéristique des Panures à moustaches (Panurus biarmicus). En patientant un peu, plusieurs jeunes remontent le long des roseaux ! Ils resteront en place quelques secondes avant de continuer leur chemin à travers la roselière.

A un moment donné, le groupe s’est perché sur un arbre mort. Elles étaient vraiment nombreuses !

Dans les champs de blés et les prés des chevaux, nous arrivons à clicher quelques Hérons garde-boeufs (Bubulcus ibis) depuis la voiture. Il y a quelques jeunes avec des restes de duvet sur la tête !

Un Chardonneret élégant (Carduelis carduelis) est venu sur un chardon près de la fenêtre. Il s’est régalé de quelques graines !

Les champs de blés, pour la plupart visiblement non ou moins traités contre les « mauvaises herbes », laissent la place à diverses autres fleurs, qui donnent de belles ambiances et attirent d’autres insectes et oiseaux.
Ici une femelle Moineau domestique (Passer domesticus) sur ce qui ressemble à une tige de colza.

En bord de chemin, au sommet d’un tamaris, ce Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) chantait à tue tête !

Au loin sur un arbre mort, deux belles Pie-grièches méridionales (Lanius meridionalis).

En tournant près des vignes, nous apercevons plusieurs Rolliers d’Europe (Coracias garrulus). Nous faisons quelques images depuis la voiture, dont une assez sympa où l’oiseau était proche et assez peu farouche ! Ces couleurs turquoises sont vraiment superbes.

*Oiseaux observés*

Canard chipeau (Mareca strepera) : un couple passe en vol.
Canard colvert (Anas platyrhynchos) : quelques passages en vol.
Canard souchet (Spatula clypeata) : un couple passe en vol.
Tadorne de Belon (Tadorna tadorna) : une 10aine en vol à divers endroits.
Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) : entendus quelques uns dans la roselière.
Grèbe huppé (Podiceps cristatus) : nombreux dans la roselière, au moins une petite dizaine.
Chevalier culblanc (Tringa ochropus) : 1 en vol.
Échasse blanche (Himantopus himantopus) : une bonne 20aine dans les prés et aux abords de la roselière.
Vanneau huppé (Vanellus vanellus) : 1 ou 2 passages en vol au-dessus de la roselière, 3 dans un pré.
Oedicnème criard (Burhinus oedicnemus) : 5 dans une parcelle labourée.
Goéland leucophée (Larus michahellis) : quelques uns en vol au-dessus de la roselière, puis dans les prés.
Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus) : 2 ou 3 passent en vol au-dessus de la roselière, plus un groupe de 5 au bout d’un chemin toujours dans la roselière.
Sterne hansel (Gelochelidon nilotica) : 5 passent en vol au-dessus de la roselière.
Sterne pierregarin (Sterna hirundo) : 2-3 passent en vol.
Ibis falcinelle (Plegadis falcinellus) : une bonne 15aine entre la héronnière et les individus dans les prés.
Cigogne blanche (Ciconia ciconia) : 2 sur un grand pylône électrique.
Bihoreau gris (Nycticorax nycticorax) : très nombreux dans les canaux et la héronnière, au moins une bonne 15aine.
Butor étoilé (Botaurus stellaris) : 1 en vol au-dessus de la roselière.
Crabier chevelu (Ardeola ralloides) : quelques uns dans la roselière passent en vol, 2 ou 3.
Héron cendré (Ardea cinerea) : plusieurs dans la héronnière et sur les canaux.
Héron garde-boeufs (Bubulcus ibis) : Beaucoup dans les prés et les champs, quelques uns dans la héronnière.
Héron pourpré (Ardea purpurea) : une petite dizaine en vol au-dessus de la roselière.
Foulque macroule (Fulica atra) : quelques unes sur les étangs.
Talève sultane (Porphyrio porphyrio) : plusieurs entendues.
Guêpiers d’Europe (Merops apiaster) : assez nombreux dans les vignes et alentours.
Martin-pêcheur d’Europe (Alcedo atthis) : entendu, vu 1 en vol au-dessus des canaux.
Rollier d’Europe (Coracias garrulus) : au moins 3 vus ensembles près des vignes.
Huppe fasciée (Upupa epops) : quelques unes dans les vignes et sur les fils électriques en bord de chemin.
Coucou gris (Cuculus canorus) : 1 chante.
Pic épeichette (Dendrocopos minor) : 2 passent en vol dans la zone arborée le long des canaux.
Aigle botté (Aquila pennata) : 1 en vol.
Busard des roseaux (Circus aeruginosus) : 1 en vol au-dessus de la roselière.
Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) : quelques uns perchés sur les poteaux en bord de route.
Milan noir (Milvus migrans) : 2 en vol au-dessus d’un pré.
Chevêche d’Athéna (Athene noctua) : 1 sur un toit dans un village.
Martinet noir (Apus apus) : des centaines en vol au-dessus de la roselière.
Alouette lulu (Lullula arborea) : entendu 1 chanter.
Bergeronnette grise (Motacilla alba) : 2 de passage.
Bouscarle de Cetti (Cettia cetti) : 1 ou 2 chanteurs dans la zone arborée au bord du canal.
Cisticole des joncs (Cisticola juncidis) : quelques unes chantent dans la zone où se marient roselière et tamaris.
Cochevis huppés (Galerida cristata) : 4 ou 5 dans les vignes.
Étourneau sansonnet (Sturnus vulgaris) : plusieurs groupes dans les prés.
Hirondelle de fenêtre (Delichon urbicum) : nombreuses dans la ville de Capestang.
Hirondelle rustique (Hirundo rustica) : quelques unes en compagnie des martinets.
Loriot d’Europe (Oriolus oriolus) : entendu quelques uns chanter vu deux qui se poursuivaient.
Mésange bleue (Cyanistes caeruleus) : une petite famille de passage dans les tamaris.
Moineau domestique (Passer domesticus) : plusieurs autour des champs.
Panure à moustaches (Panurus biarmicus) : un groupe de 8 jeunes dans la roselière.
Pie grièche méridionale (Lanius meridionalis) : deux sur l’arbre mort.
Râle d’eau (Rallus aquaticus) : entendus dans la roselière.
Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos) : plusieurs chantent.
Rousserolle effarvatte (Acrocephalus scirpaceus) : quelques chanteurs dans la roselière.
Rousserolle turdoïde (Acrocephalus arundinaceus) : quelques chanteurs dans la roselière.
Serin cini (Serinus serinus) : Assez nombreux dans les zones arborées.

Quelques insectes maintenant, même s’il y en a beaucoup que je dois encore identifier (notamment de superbes hyménoptères dont un qui appartient je pense à la famille des Leucospidae).

Ah non, d’abord ces Rainettes méridionales (Hyla meridionalis), en nombre dans le feuillage de diverses plantes et arbustes.

Autre méridional, le Sympétrum méridional (Sympetrum meridionale). Ils étaient des dizaines et des dizaines (peut-être même des centaines) partout dans la roselière et alentour ! Grand nombre fraichement émergés, je n’en ai pas vu un rouge et leurs ailes étaient extrêmement brillantes.

Plus petit et plus discret, le Leste brun (Sympecma fusca).

Plus grand, plus vif aussi, et aux pièces anales impressionnantes pour le mâle, l’Onychogomphe à pinces (Onychogomphus forcipatus).

Quelques Ephippigères carénées (Uromenus rugosicollis), beaucoup (voire toutes) étaient immatures, mais déjà avec les yeux bien blancs.

Un Criquet qui chantait dans la végétation : le Criquet des pâtures (Pseudochorthippus parallelus).

Un coléoptère dont la femelle a le pronotum orangé (le mâle est tout vert) : l’ Oedémère à corselet rouge (Anogcodes seladonius). La larve se développe dans le bois mort de diverses essences.

Un autre coléoptère avec de belles couleurs, Clanoptilus rufus, famille Malachiidae. C’est une femelle, le mâle a l’apex des élytres modifié, lui permettant d’émettre des phéromones.

Un Sténoptère roux (Stenopterus rufus), avec ses longues pattes arrières.

Chez elle, ce sont les antennes qui sont démesurées ! La Calamobie filiforme (Calamobius filum).

Joli coléoptère dont les mâles se mettent en hauteur pattes en l’air sur les tiges afin de disperser les phéronomes attirant les femelles. L’Anisoplie du Languedoc (Anisoplia remota).

Petite punaise commune qui apprécie les crucifères : la Punaise ornée du chou (Eurydema ornata).

Un petit qui se régalait sur cette plante : une larve de perce oreille. Plusieurs espèces sont possibles.

Un beau syrphe, en nombre ici : l’Hélophile à bandes grises (Helophilus trivittatus). On le reconnait des autres Helophilus grâce à sa bande faciale orange et non noire. Les larves se développent dans la vase et l’eau boueuse.

Une chenille magnifique : celle du Sphinx de l’Euphorbe (Hyles euphorbiae).

10 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s