Aller au contenu

Syrphidae

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Syrphinae
Tribu : Syrphini
Genre Meliscaeva
Espèce : Meliscaeva auricollis

Identification : Meliscaeva auricollis est un syrphe au corps fin et allongé. L’abdomen est noir avec sur T2 des lunules jaunes en forme de virgules étroites. T3 et T4 possèdent des taches jaunes séparées ou étroitement reliées, droites sur le bord antérieur, obliques sur le bord postérieur, n’atteignant généralement pas les marges latérales de l’abdomen. Le scutellum est jaunâtre, plus clair que le thorax qui est bronze, sans bandes claires. Les yeux sont glabres. La face est jaunâtre avec au moins la protubérance faciale noire. Il possède une lunule jaune au-dessus des antennes contrastant avec la tache noire qui se situe au-dessus.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés.

Taille : 9 à 11 mm.

Habitat : Zones forestières et arbustives.

Répartition géographique : Europe, Afrique du nord.

Période d’observation : Toute l’année si la température le permet.

Hivernation : Adultes. Les femelles hivernantes fécondées pondent dès les premiers beaux jours.

Larve : Elle se nourrit de pucerons et de psylles sur les arbres.

Espèces semblables : A compléter en fonction des individus rencontrés, ceux d’été étant plus clairs que ceux d’hiver.
Pour la femelle :
Meliscaeva cinctella a les taches jaunes de l’abdomen qui se touchent (T2 et T3) et qui sont plus larges (y compris celles de T2),  la face est entièrement jaune, elle ne possède pas de lunule orange au-dessus des antennes contrastant avec la tache noire du dessus.
Le genre Melanostoma a les taches jaunes abdominales plus allongées, elles ne sont pas allongées transversalement mais plutôt verticalement.
Le genre Meligramma a les taches des tergites plus rapprochées entre elles (au moins sur T2 et T3).
Le genre Parasyrphus a les taches abdominales de T2 et T3 plus rapprochées.
Le genre Platycheirus a le scutellum de même couleur que le thorax.
Le genre Melangyna a les taches abdominales de T2 et T3 bien droites et régulièrement ovales.

Sources :
Le Monde des insectes
Hoverflies of Northwest Europe, M. P. van Veen
Quel est cet Animal ?
Wikipedia, the free encyclopedia

2021

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Syrphinae
Tribu : Syrphini
Genre Xanthogramma
Espèce Xanthogramma dives

Identification : Xanthogramma dives est de couleur générale noire et jaune. Le thorax est noir à 2 bandes latérales jaunes. L’abdomen est noir à deux taches jaunes larges et triangulaires sur T2 et à bandes séparées au centre sur les autres tergites. La couleur noire du sternite 2 uniquement se reporte sur la membrane des côtés de l’abdomen (en vue de dessous ou de profil), ce qui laisse apparaitre une ligne jaune séparant tergites et sternites (sauf au niveau de second sternite). Les pattes sont jaunes, la patte 3 brune à partie de l’apex du fémur. Les ailes sont hyalines à ptérostigma sombre et à tache assombrie s’étendant sous le ptérostigma au-delà de R2+3. L’apex de l’aile est souvent ombré.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés.

Période de vol : De mai à septembre.

Espèces semblables :
Lorsqu’elle est présente, l’ombre à l’apex de l’aile élimine les autres espèces du genre. En plus, on peut ajouter :
Xanthogramma pedissequum a la couleur noire de tous les sternites qui se reporte sur la membrane des côtés de l’abdomen (en vue de dessous ou de profil).
Xantogramma stackelbergi a l’ombre sous le stigma qui s’arrête au niveau de R2+3.
Xanthogramma citrofasciatum n’a pas la patte 3 aussi assombrie (elle est plutôt orange) et les bandes jaunes de T2 sont plus fines.
Xanthogramma laetum a les bandes jaunes des tergites continues (sauf sur T2).
Le genre Chrysotoxum a de plus longues antennes.

Sources :
Le Monde des insectes
The genus Xanthogramma Schiner, 1861 in southeastern Europe

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Milesiinae
Tribu : Eristalini
Genre : Eristalis
Espèce : Eristalis jugorum

Identification : Eristalis jugorum a la tête et le thorax recouverts d’une pilosité orange vif. L’abdomen est noir à bande apicale blanchâtre sur les tergites et à tache orange en sablier sur T2. Sa tête est prolongée vers le bas et il possède une large bande faciale. Le ptérostigma est petit et carré, souvent prolongé vers le bas d’une marque sombre. Le fémur 3 est noir à apex jaune. Le fémur 1 possède une brosse de poils épaisse, jaune chez la femelle, noire chez le mâle.
La femelle a les yeux espacés.
Le mâle a les yeux qui se touchent.

Habitat : Haies, tourbières.

Répartition géographique : C’est une espèce de montagne.

Période d’observation : De mai à septembre.

Larve : Elle se développe dans les eaux riches en matière organique.

Espèces semblables :
Eristalis intricaria a l’abdomen beaucoup plus fortement velu.
Les autres du genre ne sont pas d’un roux aussi vif sur le thorax.
Les Merodon n’ont pas ce type de coloration sur l’abdomen.
Epistrophe leiophthalma a les taches de l’abdomen blanchâtres et ne possède pas cette tache brune sus le stigma.

Sources :
Le Monde des insectes – Le genre Eristalis
Jim Lindsey (commanster.eu)

2021

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Syrphinae
Tribu : Syrphini
Genre Xanthogramma
Espèce : Xanthogramma pedissequum 

Identification : Xanthogramma pedissequum est de culeur générale noire et jaune. Le thorax est noir à 2 bandes latérales jaunes. L’abdomen est noir à deux taches jaunes larges et triangulaires sur T2 et à bandes séparées au centre sur les autres tergites. La couleur noire de tous les sternites se reporte sur la membrane des côtés de l’abdomen (en vue de dessous ou de profil). Les pattes sont jaunes, la patte 3 brune à partie de l’apex du fémur. Les ailes sont hyalines à ptérostigma sombre et à tache assombrie s’étendant sous le ptérostigma au-delà de R2+3.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés.

Taille : 10 à 12mm.

Habitat : Prairies, haies, bords des chemins.

Période de vol : De juin à août.

Larve : Elle se nourrit de pucerons et a déjà été trouvée dans les fourmilières de Lasius, probablement pour se nourrir des pucerons qu’elles élèvent.

Espèces semblables :
Xanthogramma dives est la plus semblable. Elle serait sans certitude absente de Suisse (où j’ai fait l’individu présenté ici). La couleur noire des sternites se reporte sur la membrane des côtés de l’abdomen (en vue de dessous ou de profil) uniquement sur le 2ème sternite, l’apex de l’aile est souvent assombri (mais pas toujours).
Xantogramma stackelbergi a l’ombre sous le stigma qui s’arrête au niveau de R2+3, la couleur noire des sternites se reporte sur la membrane des côtés de l’abdomen (en vue de dessous ou de profil) uniquement sur le 2ème sternite.
Xanthogramma citrofasciatum n’a pas la patte 3 aussi assombrie (elle est plutôt orange) et les bandes jaunes de T2 sont plus fines.
Xanthogramma laetum a les bandes jaunes des tergites continues (sauf sur T2).
Le genre Chrysotoxum a de plus longues antennes

Sources :
Le Monde des insectes
Wikipédia

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Eristalinae
Tribu : Chrysogastrini
Genre : Chrysogaster
Espèce : Chrysogaster solstitialis

Identification : La Chrysogastre estivale (Chrysogaster solstitialis) est un syrphe svelte au cors noir à reflets violets. Le scutum est noir mat et contraste avec le scutellum bronze à pourpre. Les ailes sont entièrement fumées, non jaunies à la base. Les yeux sont rouges. Les antennes sont petites avec le dernier article orangé et une arista très longue.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés et le front plissé.

Taille : 7 à 8 mm.

Comportement : Les adultes sont souvent observés sur les ombellifères.

Période de vol : De mai à septembre.

Larve : Dans la vase et les étangs riches en éléments nutritifs.

Espèces semblables :
Chrysogaster rondanii a les yeux d’un rouge un peu plus foncé et les ailes un peu moins fortement assombries. La face entre les yeux est plus large. Le scutum et le scutellum possèdent de plus longs poils érigés sur le dessus. La femelle est verte.
Chrysogaster virescens est de coloration verte.
Chrysogaster basalis et Chrysogaster coemiteriorum ont la base des ailes jaunie.
Le genre Melanogaster n’a pas les ailes entièrement enfumées, tout au plus jusqu’aux 2/3.
Le genre Heringia a les yeux velus et les ailes hyalines.
Le genre Platycheirus a des antennes un peu plus longues.
Le genre Cheilosia généralement un peu plus trapus et avec les yeux un peu plus sombres.
Riponnensia splendens a les yeux plus bruns.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide des mouches et des moustiques, J. et H. Haupt

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Milesiinae
Tribu : Eristalini
Genre : Eristalinus
Espèce : Eristalinus taeniops

Identification : Eristalinus taeniops a un abdomen orange à bandes noires et un thorax bronze foncé. On le reconnait facilement à ses grands yeux jaunes ornés de 5 bandes verticales brunes.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés.

Taille : 11 à 14 mm.

Espèces semblables : Aucune.

Sources :
Le Monde des insectes
Entomoland

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Syrphinae
Tribu : Syrphini
Genre : Chrysotoxum
Espèce : Chrysotoxum bicinctum

Identification : Le Chrysotoxe à double ceinture (Chrysotoxum bicinctum) est un syrphe en grande partie noir avec une large bande jaune sur le second et le 4ème tergite. Le tergite 3 peut posséder deux lignes étroites et l’apex des tergites peu être liseré de jaune. Le thorax possède une ligne jaune latérale et deux courtes lignes grises dessus. Les antennes sont longues. Les ailes sont hyaline à tache brune sur la costa.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés.

Taille : 10 à 11mm.

Habitat : Lisière des forêts et clairières. Apprécie les fleurs, en particulier les panais et les boucages.

Répartition géographique : Du sud de la Fennoscandie à la péninsule Ibérique, bassin méditerranéen, Europe centrale et du sud, Russie Européenne, Sibérie centrale.

Période d’observation : De mai à septembre.

Larve : Elle se nourrit de pucerons de racines.

Espèces semblables :
Les Sphiximorpha ont l’abdomen un peu plus étranglé à la base et le dernier article antennaire un peu plus gonflé.
Le genre Ceriana a le cors un peu plus allongé et les antennes plus longues.

Sources :
Insecte.org
Guide des mouches et des moustiques, J. et H. Haupt
Amiens Faune and Flora
Wikiwand

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Eristalinae
Tribu : Cerioidini
Genre : Ceriana 
Espèce : Ceriana vespiformis

Identification : Ceriana vespiformis est un syrphe aux allures de guêpe, de couleur noire et jaune avec 3 bandes jaunes transversales sur l’abdomen. Son corps est assez trapu. Le scutellum est entièrement jaune ainsi que l’arrière de la tête. Les antennes sont implantées sur un long socle et les articles 2 et 3 sont renflés. La costa de l’aile est assombrie.
Le mâle a les yeux qui se touchent, ceux de la femelle sont espacés.

Taille : 10 à 11 mm.

Habitat : Forêts de chênes, en particulier ceux à feuilles persistantes, zones à végétation broussailleuse méditerranéennes , apprécie les ombellifères, la menthe et la Thapsie velue (Thapsia villosa).

Répartition géographique : On la trouve dans les pays du pourtour méditerranéen.

Période de vol : De fin mai à septembre.

Larves : Dans les racines en décomposition, trouvées aussi sur la sève des muriers blancs.

Espèces semblables :
Ceriana conopsoides a l’apex du scutellum liseré de noir et l’arrière de sa tête n’est pas tout à fait entièrement jaune. Sa forme globale est un peu moins ramassée.
Le genre Sphiximorpha a les antennes implantées sur un socle beaucoup plus court et ne possède pas la bande jaune complète à l’arrière de la tête.
Certains Chrysotoxum en particulier bicinctum mais les antennes sont différentes (de même largeur tout le long).
Les genres Conops et Leopoldius de la famille des Conopidae sont assez ressemblants mais n’ont pas de bande jaune à l’arrière de la tête.

Sources :
Insecte.org
Ceriana vespiformis, een nieuwe zweefvlieg voor de Nederlandse fauna (Diptera: Syrphidae)
Artropodafotos.de

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Eristalinae
Tribu : Volucellini
Genre : Volucella
Espèce Volucella inanis

Identification : La Volucelle vide (Volucella inanis) a un corps trapu et ovale. La base des ailes est orangée et elle possède une zone ombrée médiane et une autre subapicale. La face est jaune et allongée. Le thorax est noir à bandes jaunâtres sur les côtés. Le scutellum est brunâtre. L’abdomen est jaune à bandes noires et apex noir.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés.

Taille : 14 à 16 mm.

Habitat : On rencontre surtout les adultes sur les fleurs, notamment les ombellifères.

Larves : Elles parasitent les nids de guêpes et de frelons, se nourrissant des déjections des larves.

Espèces semblables :
La Volucelle zonée (Volucella zonaria) est très semblable mais elle est plus grande (de 16 à 22mm), son thorax est plutôt de couleur brun roux, l’apex de son abdomen est jaune, son tergite 2 est en général plus sombre que les autres. Le critère le plus fiable reste la couleur des sternites, le 2ème est entièrement jaune noir.
Volucella inflata n’a de jaune que sur le second tergite.

Sources :
Guide des mouches et des moustiques, J. et H. Haupt
Quel est cet animal

2020