Chrysogastre estivale (Chrysogaster solstitialis)

Dernière mise à jour il y a 5 mois par tifaeris

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Eristalinae
Tribu : Chrysogastrini
Genre : Chrysogaster
Espèce : Chrysogaster solstitialis

Identification : La Chrysogastre estivale (Chrysogaster solstitialis) est un syrphe svelte au cors noir à reflets violets. Le scutum est noir mat et contraste avec le scutellum bronze à pourpre. Les ailes sont entièrement fumées, non jaunies à la base. Les yeux sont rouges. Les antennes sont petites avec le dernier article orangé et une arista très longue.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés et le front plissé.

Taille : 7 à 8 mm.

Comportement : Les adultes sont souvent observés sur les ombellifères.

Période de vol : De mai à septembre.

Larve : Dans la vase et les étangs riches en éléments nutritifs.

Espèces semblables :
Chrysogaster rondanii a les yeux d’un rouge un peu plus foncé et les ailes un peu moins fortement assombries. La face entre les yeux est plus large. Le scutum et le scutellum possèdent de plus longs poils érigés sur le dessus. La femelle est verte.
Chrysogaster virescens est de coloration verte.
Chrysogaster basalis et Chrysogaster coemiteriorum ont la base des ailes jaunie.
Le genre Melanogaster n’a pas les ailes entièrement enfumées, tout au plus jusqu’aux 2/3.
Le genre Heringia a les yeux velus et les ailes hyalines.
Le genre Platycheirus a des antennes un peu plus longues.
Le genre Cheilosia généralement un peu plus trapus et avec les yeux un peu plus sombres.
Riponnensia splendens a les yeux plus bruns.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide des mouches et des moustiques, J. et H. Haupt

2020

Laisser un commentaire