Araneidae

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Araneidae
Sous-famille : Araneinae
Tribu : Araneini
Genre : Gibbaranea
Espèce : Gibbaranea gibbosa

Identification : L’Épeire à bosses (Gibbaranea gibbosa) doit son nom aux protubérances saillantes vers le haut des angles latéraux antérieurs de son abdomen. Elle est de couleur grisâtre à brunâtre avec des teintes vertes caractéristiques. Elle possède un folium sombre sur la partie postérieure de l’abdomen.

Taille : 4 à 6 mm pour le mâle, 5 à 8 mm pour la femelle.

Habitat : Forêts, surtout de feuillus.

Période d’observation : Adultes d’avril à juin.

Toile : Elle est tissée sur les branches des arbres et arbustes. Sa loge est faite dans une feuille pliée.

Espèces semblables :
On la reconnait des autres pouvant lui ressembler à ses teintes verdâtres.
Attention à certaines Araneus circe et Araneus angulatus qui peuvent aussi avoir des teintes vertes. Il faut encore que je cherche des critères de différenciation.

2021

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Araneidae
Sous-famille : Araneinae
Tribu : Cyclosini
Genre Araniella
Espèce : Araniella alpica

Identification : Araniella alpica a le céphalothorax brun roux et l’abdomen vert clair, généralement marqué d’une à deux paires de points latéraux à l’apex, sur le dessus. Elle possède une tache rouge au-dessus des filières. Le dessous de l’abdomen est orné de 4 taches jaunes formant un carré.
La femelle a le scape de l’épigyne à apex assez étroit.
Le mâle n’a pas de ligne marginale noire sur le céphalothorax.

Taille : 4 à 6 mm.

Habitat : Sur les arbres et les arbustes, de préférence les conifères, sur les reliefs jusqu’à 2000m.

Période d’observation : Adultes de juin à août.

Espèces semblables :
On reconnait cette espèce des autres du genre aux 4 taches jaunes sous l’abdomen.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide des araignées de France et d’Europe, Delachaux et Niestlé
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Delachaux et Niestlé
araneae – Home (nmbe.ch)

2020

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Araneidae
Sous-famille : Araneinae
Tribu : Araneini
Genre : Araneus
Espèce : Araneus quadratus

Identification : Araneus quadratus a le céphalothorax blanchâtre à brun jaune, marqué d’une bande médiane sombre élargie antérieurement.
La femelle mature a un abdomen très large et massif, dont la plus grande largeur se situe à mi longueur. Il est très variable, blanchâtre, verdâtre, orange, brun, rouge… Le dessin dorsal rappelle la croix de l’épeire diadème mais avec deux lignes transversales supplémentaires vers l’arrière. Les 4 taches transverses forment une sorte de trapèze, les deux antérieures étant plus resserrées.
Le mâle a un dessin semblable à celui de la femelle, son folium est plus souvent bordé intérieurement de sombre. Il possède une apophyse à l’extérieur des pédipalpes.

Taille : 7 à 10 mm pour le mâle, 13 à 18 mm pour la femelle.

Habitat : Endroits ouverts, souvent frais, prairies humides, mais aussi zones plus sèches, clairières, pelouses, bords des chemins.

Répartition géographique : Largement répartie dans toute l’Europe, partout en France.

Période d’observation : De juillet à octobre.

Hivernation : Oeufs.

Toile : Entre les plantes élevées, rarement à plus de 50cm du sol. Elle présente moins de rayons et les spires sont plus écartées. Elle se tient presque toujours dans une loge tissée de soie, en forme de dôme, installée à proximité immédiate.

Oeufs : Ils sont pondus dans un cocon fait de soie laineuse jaune et fixé à une plante.

Jeunes : Ils quittent le nid au printemps suivant la ponte et se rassemblent pour former une masse compacte. Ils deviennent adulte en été.

Espèces semblables :
Pour le mâle (à compléter en fonction des variantes rencontrées).
Araneus marmoreus peut être vivement coloré mais lorsque c’est le cas sa tache abdominale est entièrement et uniformément sombre. Il ne semble pas posséder cette forte apophyse externe sur les pédipalpes.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Delachaux et Niestlé
Guide des araignées de France et d’Europe, Delachaux et Niestlé

2020