Syrphidae

Les Syrphidae (appelés syrphes)  adultes sont capables de voler sur place et en arrière. Certains peuvent effectuer de grandes migrations en Europe et passer des cols en altitude.  Ils ressemblent souvent par leurs couleurs à des abeilles ou des guêpes. Ce sont d’importants pollinisateurs. Ils n’ont pas de sillon frontal, la tête est aussi large que le thorax, avec des yeux rapprochés chez le mâle et éloignés chez la femelle sauf chez certains genres. Ils ont souvent des fossettes sous les antennes puis une saillie en forme de « nez » protégeant la bouche. Ils n’ont pas de grandes soies dressées sur le corps. Les palpes n’ont qu’un article. La nervure médiane de l’aile antérieure est réduite à un vestige. L’autre caractéristique alaire de tous les syrphes est le « faux bord » situé parallèlement au bord postérieur de l’aile, formé de nervures particulières. Les yeux des mâles se touchent au sommet de la tête. Ils mesurent de 4 à 28mm.
Larves peuvent être aquatiques (parfois en eaux souillées) et ont dans ce cas un siphon respiratoire. Les autres évoquent des limaces.
Elles peuvent être saprophages, phytophages, commensales ou prédatrices (pucerons, insectes mous…). Certaines filtrent les microorganismes des écoulements de sève. Les adultes sont floricoles.
On les trouve dans divers habitats, surtout là où abondent les ombellifères en fleurs.

Sous famille des Eristalinae 

Sous famille des Syrphinae 

Laisser un commentaire