Scandinavie 2021 : Parc national de Fulufjället, 16-17 août

On reprends la route vers 8h ce matin. Petite pause à Ånge pour le repas, où on observe Cassenoix moucheté (Nucifraga caryocatactes), Bergeronnette grise (Motacilla alba), Bergeronnette printanière (Motacilla flava), Pinson des arbres (Fringilla coelebs), Pouillot fitis (Phylloscopus trochilus), Gobemouche gris (Muscicapa striata), Mésange bleue (Cyanistes caeruleus), Mésange charbonnière (Parus major), Courlis indéterminé (Numenius sp), Pie bavarde (Pica pica), Grimpereau des bois (Certhia familiaris).

Bergeronnette grise (Motacilla alba) et Pie bavarde (Pica pica).

On arrive à Fulufjället en fin d’après-midi. La météo n’est pas terrible, il pleut. Mais la pluie finit par se calmer. On décide de faire un premier tour ce soir.


Localisation du parc national de Fulufjället

Lorsque nous arrivons au Naturum, on aperçoit un mésangeai sur les tables de pique nique. Mais il repart très rapidement dans la forêt et disparait. On fait la boucle jusqu’à la cascade de Njupeskär, ce n’est pas très loin. C’est la plus haute cascade de Suède, presque 100m de haut dont 70 en chute libre !
Aujourd’hui, nous ne croiserons pas trop d’oiseaux. J’ai photographié quelques lichens à identifier, puis des paysages. La forêt est superbe, on en prends plein les yeux.

Sur les barrières en bois, beaucoup de Dicyrtoma fusca se promènent ! Je n’ai pas sorti le MP-E, en voici un fait au 100m.

Quelques photos de Christophe.

Il fait presque nuit lorsqu’on rejoint la voiture. Le lendemain, la météo est toujours capricieuse. Temps gris et bruine. On décide de refaire la balade. Je photographie une Bergeronnette grise (Motacilla alba) et une Mésange boréale (Poecile montanus) près de la maison de la nature, mais pas de mésangeai à l’horizon.

On retourne à la cascade, j’en profite pour faire quelques images des très petits, près d’un arbre mort.

Parmi beaucoup d’autres encore indéterminés, quelques Allacma fusca.

Près de la chute, on tombe sur une famille de Troglodytes mignons (Troglodytes troglodytes) !

Un peu plus loin, c’est une famille de Mésanges boréaled (Poecile montanus) que l’on croise. Mais elles sont plus difficiles à photographier. Puis sur le chemin, un Rougegorge familier (Erithacus rubecula).

Juste avant d’arriver à la maison de la nature, on aperçoit un mouvement dans les buissons de myrtilles. On stoppe sur le sentier, on attends… Une Grive musicienne (Turdus philomelos) finit par sortir !

Il n’est pas très tard, mais on a décidé de reprendre rapidement la route. En effet, nous avons vu qu’une chouette lapone est depuis deux jours observée près de Jönköping (merci Jean-Marc encore une fois !). Il y a presque 8h de route pour aller là bas. Mais avant de repartir, on fait un dernier tour au Naturum, on ne sait jamais. On observe pas mal d’oiseaux aux mangeoires, mésanges, sittelles, pinsons, même un très furtif couple de bouvreuils et un écureuil.

Sittelle torchepot (Sitta europaea).

Pinson des arbres (Fringilla coelebs) et Écureuil roux (Sciurus vulgaris).

Quand tout à coup, juste derrière nous… Un Mésangeai imitateur (Perisoreus infaustus) ! Puis deux, puis trois ! On commence à faire des photos, lorsque la dame qui tenait la maison de la nature ce jour est sortie. Elle n’avait pas les mains vides. Elle tend le bras en l’air, puis instantanément les mésangeais se sont posés sur sa main. Elle leur a donné des saucisses fumées type knaki. Elle me demande si je veux essayer. Yesss ! J’ai donc moi aussi eu la chance de sentir les petites pattes des mésangeais sur mes mains (voir dans la vidéo). Une très bonne idée de venir ici, merci pour le tuyau 😉 Bien sur, j’ai aussi fait quelques images.

*Oiseaux observés*
Pic noir (Dryocopus martius)
Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula)
Faucon indéterminé (Falco sp) (je pense crécerelle)
Gobemouche gris (Muscicapa striata)
Grand corbeau (Corvus corax)
Grive musicienne (Turdus philomelos)
Mésange boréale (Poecile montanus)
Mésange charbonnière (Parus major)
Mésangeai imitateur (Perisoreus infaustus)
Pinson des arbres (Fringilla coelebs)
Rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Sittelle torchepot (Sitta europaea)
Tarin des aulnes (Spinus spinus)
Troglodyte mignon (Troglodytes troglodytes)

Compilation vidéo de Christophe. regardez jusqu’à la fin pour voir les copains !

C’est reparti pour les kilomètres. On terminerait vraiment notre voyage en beauté si on pouvait voir cette chouette lapone !

17 commentaires sur “Scandinavie 2021 : Parc national de Fulufjället, 16-17 août”

    1. Merci beaucoup Yvan c’est gentil ! On n’est pas trop (pas du tout?) regardant sur le confort, donc ça limite la logistique. Un bon stock de courses parce que là bas, la vie est plus chère que chez nous, et c’est parti ! Cette année on a eu de la chance, pas beaucoup de pluie (mais est-ce vraiment une chance ?). Certaines années, on a eu de l’eau tous les jours. Il faut s’équiper ou patienter dans ces cas là.

Laisser un commentaire