Travanet 12 octobre 2019

Promenade dans le Tarn, à Travanet, en zone forestière près d’un barrage.

Avant de partir, ma mère m’avait gardé dans une boite cette araignée que je croise toujours lorsque je n’ai pas d’appareil photo ! Scytodes thoracica. Elle a la particularité de projeter de la soie à distance sur ses proies, les immobilisant pour mieux les attraper. La soie sort des chélicères. Elle a un thorax très gonflé, et une manière de se déplacer particulière, tout en délicatesse.

Et une espèce de plus ! La séance photo terminée et l’araignée libérée, nous pouvons prendre la route.

Une fois la voiture arrêtée, cette dernière est assaillie de mouches ! Vu le proboscis, il ne fait pas de doutes qu’elles sont hématophages. On les appelle mouche charbonneuse ou mouche des étables : Stomoxys calcitrans. Les deux sexes se nourrissent de sang !

Petit puceron ailé appartenant au genre Anoecia. Les espèces ne sont pas simples à distinguer. Il y en a 3 en France, nemoralis, vagans et corni. On peut juste exclure nemoralis ici, car cette espèce ne possède pas ce que l’on appelle les rhinaries primaires, qui sont des organes sensoriels. Ici, on les devine à l’extrémité des antennes, sur la droite, sous forme de petits appendices sur les derniers segments.
Avant de prendre le barrage, on inspecte la première pelouse et je repère un criquet aux drôles d’antennes : c’est un Gomphocère roux (Gomphocerippus rufus), facilement reconnaissable à la massue antennaire noire à ponte blanche.

Une petite mouche à l’allure caractéristique, dont les larves se nourrissent d’humus. Elle appartient au genre Lonchoptera.

Sur le barrage, une jolie femelle de Saltique orangée (Carrhotus xanthogramma) en plein repas.

Grand criquet de saison, l’Aiolope automnale (Aiolopus strepens). Il y en avait pas mal, mais nous en avons vu un assez grand nombre de mortes, toutes en haut de tiges herbeuses, enlaçant le support avec les pattes. Je me demande si ce n’est pas l’œuvre d’un champignon parasite prenant le contrôle de son hôte.
Dans les hautes herbes, une jeune femelle de Ruspolie à tête de cône (Ruspolia nitidula).

Bien cachée elle aussi, une femelle Hogna radiata avec ses petits sur le dos !

Une jeune Nezara viridula.
Ce minuscule papillon (2mm) courait à toute allure et dans tous les sens sur une feuille de ronce. Il s’agit du genre Stigmella, de la famille des Nepticulidae. Les chenilles sont mineuses dans diverses plantes.

Petite punaise phytophage très discrète, Eysarcoris ventralis.

Un joli carabique au pronotum vert cuivré, Harpalus dimidiatus.

D’un coup, un hyménoptère assez grand se pose sur le feuillage non loin. C’est une femelle d’Ectemnius cavifrons. Ses yeux sont impressionnants ! Elle regarde dans tous les sens autour d’elle, vole de feuille en feuille, et se laisse photographier sans trop de difficultés. Cette espèce capture des syrphes qui serviront de nourriture à ses larves. Le nid se situe dans du bois mort.

Un jeune mâle Heliophanus. Il semble appartenir à l’espèce cupreus, mais il pourrait aussi s’agir de kochii.

Une belle et grande Locusta. La distinction entre les espèces n’est pas simple. Il faut mesurer avec précision la longueur des tegmina.

Une photo du chemin forestier.
Qui longe la rivière.

Une drôle de bestiole sur une feuille. C’est une larve de Tenthrède limace (Caliroa cerasi). Elle ressemble presque à une sangsue. C’est elle qui a grignoté la feuille ainsi.
Un superbe Leste vert (Lestes viridis).

Beaucoup de Frelons d’Europe (Vespa crabro) viennent boire dans les flaques.

Une toute petite punaise que je n’avait jamais faite : Horvathiolus superbus. Elle se nourrit d’orpins et de digitales.
Une belle femelle de Thècle du bouleau (Thecla betulae) prenant le soleil.

Voici de drôles d’amas gélatineux. Ce sont des pontes de Limnephilidae, des Trichoptères. Elles sont assez loin de l’eau, mais les nombreuses ornières présentes suffisent aux larves pour se développer.

Une tordeuse aux nombreuses plantes hôtes, Acleris variegana.
Beaucoup de Piérides du navet (Pieris napi) volettent et butinent les dernières fleurs.
Un Crambidae, le Botys ferrugineux (Udea ferrugalis). La chenille se nourrit de plantes herbacées.

Belle surprise sur le bâtiment du deuxième petit barrage. Au début je pense à une grosse fourmi. Mais en regardant de plus près, il se trouve que c’est une saltique. Elle imite la fourmi à la perfection, jusque dans ses mouvements. Elle place sa première paire de pattes devant sa tête en hauteur et l’agite comme des antennes. Elle se nomme Leptorchestes berolinensis. Notez les hanches 3 noires, alors que les autrtes sont jaune pâle. C’est une caractéristique du genre.

Un jeune mâle qui m’a bien trompée. je pensais à une Pseudeuophrys lanigera, mais il se trouve que c’est un jeune Saitis barbipes !

Sous un caillou, un diplopode du genre Polydesmus. Ils sont galère à identifier ceux là.

De jeunes Dolomedes sot à l’affût dans les buissons.

Les ornières plaisent aussi beaucoup aux Grenouilles vertes (Pelophylax sp) !
Un criquet du genre Chorthippus, groupe Biguttulus. Ses antennes coudées sont assez étranges, mais ce doit être du à la vieillesse.

Une discrète Uromenus rugosicollis. Elle se confond très bien avec la végétation.
Encore plus discret, ce Grillon d’Italie (Oecanthus pellucens).
Pour terminer, un Grillon des bois (Nemobius sylvestris).

8 commentaires

  1. Salut,
    Génial ces photos d’Ectemnius ! J’adore ces hyméno avec leur look de face très particulier. Et belle liste d’orthoptères. J’avais jamais observé les antennes coudées sur un chorthippus, curieux.
    Plein de choses à saisir 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Romain !
      Oui j’aime aussi beaucoup ces hyménos, vraiment très sympas !
      J’avais un doute pour le criquet, même si avec la clé j’arrivais à Chorthippus. Mais on me l’a bien confirmé !
      J’ai saisi les obs dans la foulée 😉

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s