Domaine des oiseaux 10-11 avril 2021

Résumé photo des rencontres du week-end dernier. On commence par quelques observations sympas mais lointaines.

Pas si rare dans le coin, mais on en voit de moins en moins. Un Vanneau huppé (Vanellus vanellus) en vol.

Virevoltant et faisant des piqués au-dessus de l’eau, attrapant de petits insectes ou des proies aquatiques de surface, une Guifette moustac (Chlidonias hybrida). Elle ne plonge pas comme la sterne pierregarin.

Celle-ci, j’ai failli la louper, et la photo n’est vraiment pas terrible mais je n’ai pas eu d’autres occasions. Un chant inhabituel dans une haie lointaine a attiré mon oreille. A force d’attendre, j’aperçois un mouvement. Le temps de faire deux images et elle s’est échappée. La poitrine orangée et la belle moustache blanche ne trompent pas : une Fauvette passerinette (Curruca iberiae) ! Une migratrice qui ne niche pas au domaine et que l’on ne voit pas si souvent que ça ici. Elle niche sur le pourtour méditerranéen, dans les garrigues, mais aussi dans les grands Causses.

Passage d’une Buse variable (Buteo buteo) au-dessus d’une prairie.

Autre migrateur que l’on voit régulièrement mais jamais en nombre, le Héron pourpré (Ardea purpurea).

Les Échasses blanches (Himantopus himantopus) sont toujours présentes (certaines ont déjà très probablement choisi le domaine comme site de nidification).

Encore le Merle noir (Turdus merula) !

Au bord d’un chemin, nous surprenons cet Écureuil roux (Sciurus vulgaris) en train de ramasser des matériaux pour son nid !

Très discrète (mais pas lorsqu’elle chante), la Bouscarle de cetti (Cettia cetti). Juste le temps de faire une image avant qu’elle ne disparaisse dans la végétation.

Trois Mésanges charbonnières (Parus major) se régalaient de pucerons sur les jeunes feuilles.

Les Pouillots véloces (Phylloscopus collybita) chantent à tue tête (les fitis aussi d’ailleurs, mais je n’ai pas réussi à en photographier).

Construction de nid douillet pour la Mésange à longue queue (Aegithalos caudatus) !

Deux bestioles en passant sur les chemins.

La Tipule printanière (Tipula vernalis), régal du moment des échasses. Je ne sais pas si c’était de l’eau ou une substance sécrétée par la feuille, mais il était comme un fou dessus !

Pour terminer cette jolie mouche, Phaonia trimaculata. Elle pond ses oeufs dans les tiges de plantes. Les larves sont prédatrices des larves du Charançon de la tige du colza (Ceutorhynchus napi), du Charançon de la tige du chou (Ceutorhynchus pallidactylus) et de la Mouche du chou (Delia radicum).

8 commentaires sur “Domaine des oiseaux 10-11 avril 2021”

  1. bonsoir

    sympa le pourpré en vol.
    on a eu la chance d’en avoir un dans notre parc départemental la Haute-Île situé parait il dans le plus pourri des départements en Ile de France.
    Il est resté pour quelques jours. on espère d’autres bien entendu 😉

    bonne chasse et que la fête commence.

  2. Bonjour,
    grâce à vous, j’ai découvert la tipule printanière. J’en ai même photographié depuis quelques jours dans le marais au sud de La Rochelle où j’habite..
    bravo à vous c’est superbe..

Laisser un commentaire