Scandinavie 2021 : de Tanamunningen à Berlevåg 10 août

On retourne sur la digue de Tanamunningen ce matin.

On y observera pas mal d’oiseaux, des Grues cendrées (Grus grus), Huîtriers pies (Haematopus ostralegus), Harles bièvres (Mergus merganser), Goélands cendrés (Larus canus), Goélands argentés (Larus argentatus), Grands gravelots (Charadrius hiaticula), Bécasseaux variables (Calidris alpina), Bergeronnettes grises (Motacilla alba), Bergeronnettes printanières (Motacilla flava), Corneilles mantelées (Corvus cornix).


Localisation de Tanamunningen

On photographie quelques Rennes (Rangifer tarandus) qui passent dans la toundra.

La Faucon émerillon (Falco columbarius) est toujours là ! On le croise plusieurs fois en longeant la digue.

Quelques paysages du coin, faits par Christophe.

On prends ensuite la route direction Berlevåg. Sur un lac, on repère un couple de Cygnes chanteurs (Cygnus cygnus). On stoppe sur le bas côté pour tenter quelques images.


Localisation de Berlevåg

Les Cygnes sont plutôt cool. Ils ne sont pas trop inquiets de notre présence et broutent les herbes hautes du lac.

Il y a aussi des Plongeons catmarins (Gavia stellata).

On stoppe à Kongsfjord en route. L’accès au ponton parallèle à celui de la colonie de sternes arctiques est condamné, pour des raisons de protection. On photographie quand même quelques Mouettes tridactyles (Rissa tridactyla) et un Guillemot à miroir (Cepphus grylle) dans le port.

On stoppe manger un peu plus loin, et je photographie quelques Marsouins communs (Phocoena phocoena) qui passent.

A Berlevåg, nous faisons pas mal d’observations. Des groupes de laridés sont bien agités en mer. Il y a des séances de pêche sous l’eau ! Nous observons quelques Petits rorquals (Balaenoptera acutorostrata) et beaucoup de Marsouins communs (Phocoena phocoena) au loin. Nous voyons dans les alentours Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica), Pipit farlouse (Anthus pratensis) et Sizerin flammé (Acanthis flammea). Des Plongeons catmarin (Gavia stellata) passent en vol. Sur les berges, des Grands gravelots (Charadrius hiaticula) et des Bergeronnettes grises (Motacilla alba).

On décide de faire demi-tour, et de nous diriger tranquillement vers le Pasvik.

En chemin, on repère un Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) perché sur des rochers juste en bordure de route. Par chance, il y a un arrêt juste à son niveau (mais de l’autre côté). On stoppe, on baisse la vitre… Il ne bouge pas ! C’est un jeune. On arrive à faire pas mal de photos. Il regarde à droite, à gauche. Puis il finit par s’envoler pour traverser la route et se percher un peu plus loin. Au bout d’un moment il repart en direction de la plage. Ce n’est qu’en regardant mes photos après coup que je me suis rendue compte qu’il avait un voile blanc sur son œil gauche.

Vidéo de quelques paysages du jour.

10 commentaires sur “Scandinavie 2021 : de Tanamunningen à Berlevåg 10 août”

    1. Merci !
      Oui pour le coup celui là était vraiment peu farouche. Pour te dire, on roulait sur la piste à très faible allure, en première de peur d’effrayer le faucon. Un type nous a doublé à fond la caisse, puis a freiné d’un coup pour s’arrêter pile au niveau du faucon. Il a baissé sa vitre, fait des photos avec son téléphone ou un bridge (en tout cas pas un télé), puis est reparti aussi vite. Le faucon n’a pas bronché !

  1. Toutes les photos sont toujours aussi belles, ce Faucon émérillon devait partager votre plaisir de le prendre en photo, car il n’avait vraiment pas l’air trop farouche, en général, ce n’est pas toujours comme çà, la panoramique du lac que Christophe a fait est magnifique, et je vois également que le Pygargue était aussi au rendez-vous, la vidéo est top, j’adore, la Norvège est vraiment chouette !

Laisser un commentaire