Réserve de Sebes 08 mai 2018

Nous entamons la journée dans l’affût des blongios. Une rousserolle turdoïde chante avec sa voix rauque, elle semble être à l’intérieur ! Elle est en fait juste sous une ouverture. Le temps d’une photo et elle s’envole pour aller un peu plus loin.

Elle regarde dans notre direction puis se remet à chanter.

Une autre revient chercher des matériaux.

Puis nous avons droit à un autre passage proche.

Un blongios nain se montre quelques secondes entre les herbes.
Passage sympa du grèbe castagneux.

Quelques busards des roseaux volent au-dessus de la roselière. L’un d’eux se pose dans un arbre, il y restera un moment.

Une fauvette mélanocéphale fait des allées et venues au pied de l’observatoire. Elle farfouille dans les hautes herbes pour y dénicher des insectes et repars le bec plein, souvent de petits papillons de nuit.
Des hirondelles rustiques et de rivage viennent boire, quelques rustiques se posent.

En ressortant, sur la porte du premier observatoire, se trouve une grosse saltique. C’est une Menemerus, du même genre que celle de l’avant veille, mais pas la même espèce. Ici c’est Menemerus taeniatus, avec ses bandes sombres sur les côtés du corps. C’est une grande espèce, atteignant facilement les 10mm.

Un peu plus loin nous observons des émydes lépreuses. C’est une espèce assez commune dans la péninsule ibérique, mais très rare en France.

Retour dans l’affût en fin d’après-midi, le soleil sort enfin ! A peine arrivés, nous voyons un blongios dans les roseaux. Il ne tarde pas à s’envoler.

Cette poule d’eau s’est un peu trop approchée d’un grèbe castagneux, qui a plongé et lui a certainement pincé quelque chose. Elle est montée quelques minutes sur cette branche morte avant de repartir dans l’autre sens.

Après la poule d’eau, c’est une émyde lépreuse qui vient se chauffer un peu !

Quelques loriots d’Europe vadrouillent dans les arbres, mais ils resteront loin.

On se disais que l’on voyait beaucoup moins de hérons pourprés que l’année passée. Nous en avons quand même vu quelques uns, et celui-ci s’est un peu approché.

Il s’est posé sur cet îlot depuis lequel il a pêché quelques poissons.

D’autres passages de busards des roseaux.

Un mâle.
Pour terminer, un couple de pigeons ramiers s’approche pour boire.

7 commentaires sur “Réserve de Sebes 08 mai 2018”

    1. Merci ! Ça viendra courage ! Ce ne sont pas des espèces que l’on photographie souvent. Le loriot je l’entends énormément, mais pour le voir c’est autre chose !

Laisser un commentaire