Domaine des oiseaux – Ariège 09.09.2017

Je coupe encore les articles des vacances (bien que ce soit bientôt la fin) pour quelques images faites ce week-end. Petite sortie donc au domaine des oiseaux, sous la pluie. Direction l’affût du martin-pêcheur, là où il reste encore un peu d’eau.

Un chevalier culblanc vient picorer proche de la berge, entre deux pause avec le cou rentré dans les épaules pour se protéger un minimum de la pluie.

Une bécassine des marais lui tient compagnie !

La pluie ne la dérange pas plus que ça. Elle est venue plus longtemps que le culblanc dans la zone où l’eau était bien colorée grâce aux reflets du petit îlot de derrière.

Une poule d’eau vient aussi dans cette zone.

Quelques passereaux vont et viennent dans les arbustes, fauvettes à tête noire, cisticoles des joncs, une bouscarle chante et ce gobemouche noir a fait un petit passage, derrière les branches !
En fin de journée, nous prenons la voiture pour arpenter les alentours du DDO. Nous espérons voir quelques élanions blancs. Il y en a de plus en plus qui remontent vers le nord de leur aire d’origine, l’Afrique. L’Espagne est déjà bien colonisée, le sud-ouest de la France est en pleine conquête. Nous tombons sur ce jeune, reconnaissable à son dos écailleux (gris uniforme chez les adultes). Bon ce n’est pas trop visible ici.

Il s’envole pour aller chasser au-dessus des champs, faisant quelques vols stationnaires à la manière d’un faucon crécerelle. On voit bien ici le collier roux du jeune, qui n’est pas nécessairement présent.

Un deuxième élanion arrive à côté de celui que l’on observait !

Dernier passage de notre jeune. Un peu plus tard, on tombera sur un groupe de 5 élanions ! 3 sur un arbre mort, 2 autres sur un autre arbre quelques mètres plus loin. Mais trop lointain pour la photo.

Au bord d’un petit chemin, est perchée une pie-grièche. Je pense de suite à une jeune pie-grièche écorcheur, mais en regardant dans le guide, je m’aperçois qu’il s’agit en fait d’une jeune pie-grièche à tête rousse ! La tache claire à la base des primaires, le masque très peu marqué et le centre pâle des scapulaires vont en effet dans ce sens.

Nous terminons cette balade avec un groupe de tariers des prés dans un champ. Des migrateurs, en route pour l’Afrique tropicale. Bonne chance à eux ! D’ailleurs, notre jeune pie-grièche hiverne elle aussi en Afrique tropicale, bonne chance à elle également !

5 commentaires sur “Domaine des oiseaux – Ariège 09.09.2017”

Laisser un commentaire