Aller au contenu

araignée

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Linyphiidae
Sous-famille : Erigoninae
Tribu :
Genre : Parapelecopsis
Espèce : Parapelecopsis nemoralioides

Identification : Parapelecopsis nemoralioides es une petite araignée noire à pattes orange pâle.
Le mâle possède une bosse céphalique bien sphérique, brillante et sans soies. L’apophyse tibiale des pédipalpes est en forme de pointe de flèche.

Taille : 2mm.

Habitat : Milieux plutôt secs à végétation rase.

Répartition géographique : Europe de l’ouest.

Période d’observation : Adultes entre septembre et mai, observation de l’espèce toute l’année.

Espèces semblables :
Pour le mâle :
Parapelecopsis nemoralis a le socle moins parfaitement arrondi, un peu plus penché en avant, l’apophyse tibiale du palpe est légèrement différente, sans encoche (voir ici).
Hybocoptus corrugis a la bosse céphalique creusée à la base. Il n’a pas cette apophyse tibiale.
Dismodicus bifrons a une dépression centrale sur la boule oculaire (visible de face).
Les Entelecara ne semblent pas avoir un socle oculaire aussi bombé.
Pelecopsis bucephala a le céphalothorax plus roux (sauf le globe oculaire) et la forme de l’apophyse tibiale est différente.
Pelecopsis digitulus et P. inedita n’ont pas l’apophyse des pédipalpes fourchue.
Pelecopsis mengei n’a pas l’apophyse des pédipalpes fourchue et la bosse céphalique est plus haute.
Pelecopsis suzanae n’a pas l’apophyse des pédipalpes fourchue et la bosse céphalique est légèrement penchée en avant.

Sources :
Le Monde des insectes
Les araignées de Belgique et de France (piwigo.com)
araneae – Home (nmbe.ch)
Spider Recording Scheme (britishspiders.org.uk)
Wiki der Arachnologischen Gesellschaft e. V. (arages.de)

2021

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Araneidae
Sous-famille : Araneinae
Tribu : Araneini
Genre : Gibbaranea
Espèce : Gibbaranea gibbosa

Identification : L’Épeire à bosses (Gibbaranea gibbosa) doit son nom aux protubérances saillantes vers le haut des angles latéraux antérieurs de son abdomen. Elle est de couleur grisâtre à brunâtre avec des teintes vertes caractéristiques. Elle possède un folium sombre sur la partie postérieure de l’abdomen.

Taille : 4 à 6 mm pour le mâle, 5 à 8 mm pour la femelle.

Habitat : Forêts, surtout de feuillus.

Période d’observation : Adultes d’avril à juin.

Toile : Elle est tissée sur les branches des arbres et arbustes. Sa loge est faite dans une feuille pliée.

Espèces semblables :
On la reconnait des autres pouvant lui ressembler à ses teintes verdâtres.
Attention à certaines Araneus circe et Araneus angulatus qui peuvent aussi avoir des teintes vertes. Il faut encore que je cherche des critères de différenciation.

2021

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Theridiidae
Sous-famille : Spintharinae
Tribu :
Genre : Episinus
Espèce : Episinus angulatus

Identification : Episinus angulatus a un corps allongé, avec l’abdomen s’élargissant vers l’arrière et tronqué à l’apex. Il possède un folium brunâtre bordé de blanc. Le céphalothorax est brun jaune à large bande médiane sombre et à 2 lignes sombres latérales. Elle possède deux larges anneaux bruns aux pattes 4 et pas d’anneau au centre des fémurs 4.

Taille : 3,5 à 5,5 mm.

Habitat : Lisières forestières, friches et jardins, parmi les plantes basses près du sol.

Répartition géographique : Partout en Europe, presque partout en France.

Comportement : Au repos, elle se tient les deux premières paires de pattes vers l’avant.

Période d’observation : De mai à juillet.

Toile : Rudimentaire, elle est en forme de H caractéristique, faite de deux fils parallèles verticaux, resserrés en leur milieu par un troisième horizontal et court. Seules les parties basses sont engluées. L’araignée se suspend sous le fil transversal et maintient les soies verticales de ses deux paires de pattes avant. Dès qu’une proie se fait pendre, l’araignée tire les soies verticalement, leur attache au substrat se rompt et la victime, faute de toucher le sol, ne peut plus s’échapper.

Espèces semblables :
Episinus truncatus a le céphalothorax souvent entièrement brun sombre, les fémurs 1 sont sombres.
Episinus maculipes possède un anneau central sur les fémurs 4.
Episinus algiricus a les pattes très faiblement annelées.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Guide Delachaux
Guide des araignées de France et d’Europe, Les guides du naturaliste.

2022

2021

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Theridiidae
Sous-famille : Theridiinae
Tribu :
Genre
Espèce 

Les araignées de cette sous famille ne sont pas toujours déterminables sur photo. Je classerais ici celles pour qui c’est le cas.

2020

Celle-ci, jeune, pourrait appartenir au genre Cryptachaea ou Parasteatoda.

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Theridiidae
Sous-famille : Latrodectinae
Tribu :
Genre : Crustulina
Espèce : Crustulina guttata

Identification : Crustulina guttata est une petite araignée de couleur brun sombre à noir. L’abdomen possède 3 rangées longitudinales de points blanc jaunâtre. Le céphalothorax est recouvert d’une fine granulation. Les pattes sont annelées de sombre un peu avant la fin des fémurs et des tibias.

Taille : 2mm.

Habitat : Clairières et lisières forestières ensoleillées, souvent en terrain sec ou sablonneux, au sol dans la litière et sous les pierres.

Période d’observation : Toute l’année.

Toile : Elle construit une nappe dense, au-dessus du sol avec des fils de capture orientés vers le bas.

Cocon : Il est blanc, élargi vers le haut et tronqué au sommet, ressemblant à un chapeau. Il est suspendu à la toile.

Espèces semblables :
Crustulina scabripes mâle a la première tache centrale de l’abdomen très allongée. L’extrémité des fémurs et tibias n’est pas obscurcie, elle possède une tache blanche au pli gastrique (visible de dessous).

Sources :
Le Monde des insectes
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Guide Delachaux

2020

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Araneidae
Sous-famille : Araneinae
Tribu : Cyclosini
Genre Araniella
Espèce : Araniella alpica

Identification : Araniella alpica a le céphalothorax brun roux et l’abdomen vert clair, généralement marqué d’une à deux paires de points latéraux à l’apex, sur le dessus. Elle possède une tache rouge au-dessus des filières. Le dessous de l’abdomen est orné de 4 taches jaunes formant un carré.
La femelle a le scape de l’épigyne à apex assez étroit.
Le mâle n’a pas de ligne marginale noire sur le céphalothorax.

Taille : 4 à 6 mm.

Habitat : Sur les arbres et les arbustes, de préférence les conifères, sur les reliefs jusqu’à 2000m.

Période d’observation : Adultes de juin à août.

Espèces semblables :
On reconnait cette espèce des autres du genre aux 4 taches jaunes sous l’abdomen.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide des araignées de France et d’Europe, Delachaux et Niestlé
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Delachaux et Niestlé
araneae – Home (nmbe.ch)

2020

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Araneoidea
Famille : Araneidae
Sous-famille : Araneinae
Tribu : Araneini
Genre : Araneus
Espèce : Araneus quadratus

Identification : Araneus quadratus a le céphalothorax blanchâtre à brun jaune, marqué d’une bande médiane sombre élargie antérieurement.
La femelle mature a un abdomen très large et massif, dont la plus grande largeur se situe à mi longueur. Il est très variable, blanchâtre, verdâtre, orange, brun, rouge… Le dessin dorsal rappelle la croix de l’épeire diadème mais avec deux lignes transversales supplémentaires vers l’arrière. Les 4 taches transverses forment une sorte de trapèze, les deux antérieures étant plus resserrées.
Le mâle a un dessin semblable à celui de la femelle, son folium est plus souvent bordé intérieurement de sombre. Il possède une apophyse à l’extérieur des pédipalpes.

Taille : 7 à 10 mm pour le mâle, 13 à 18 mm pour la femelle.

Habitat : Endroits ouverts, souvent frais, prairies humides, mais aussi zones plus sèches, clairières, pelouses, bords des chemins.

Répartition géographique : Largement répartie dans toute l’Europe, partout en France.

Période d’observation : De juillet à octobre.

Hivernation : Oeufs.

Toile : Entre les plantes élevées, rarement à plus de 50cm du sol. Elle présente moins de rayons et les spires sont plus écartées. Elle se tient presque toujours dans une loge tissée de soie, en forme de dôme, installée à proximité immédiate.

Oeufs : Ils sont pondus dans un cocon fait de soie laineuse jaune et fixé à une plante.

Jeunes : Ils quittent le nid au printemps suivant la ponte et se rassemblent pour former une masse compacte. Ils deviennent adulte en été.

Espèces semblables :
Pour le mâle (à compléter en fonction des variantes rencontrées).
Araneus marmoreus peut être vivement coloré mais lorsque c’est le cas sa tache abdominale est entièrement et uniformément sombre. Il ne semble pas posséder cette forte apophyse externe sur les pédipalpes.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide photo des araignées et arachnides d’Europe, Delachaux et Niestlé
Guide des araignées de France et d’Europe, Delachaux et Niestlé

2020

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Thomisoidea
Famille : Philodromidae
Sous-famille : 
Tribu 
Genre Thanatus
Espèce 

Identification : Ce genre comprend une 10aine d’espèces en France d’identification délicate sur photo. Leur abdomen est ovale et un peu allongé, présentant une tache cardiaque bien visible. Le céphalothorax est élargi à la base.

Habitat : Sur ou près du sol dans les plantes basses, dans divers types de milieux (sablonneux, humides…).

Genres semblables :
Le genre Philodromus ne possède pas de nette tache cardiaque.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide des araignées de France et d’Europe, Les guides du naturaliste

2020

Ordre : Araneae
Sous-ordre : Araneomorphae
Infra-ordre : Entelegynae
Super famille : Gnaphosoidea
Famille : Gnaphosidae
Sous-famille : Micariinae
Tribu :
Genre : Micaria
Espèce Micaria micans

Identification : Micaria micans est une araignée au corps assez allongé. Elle est de couleur générale assez sombre, avec 6 rayons blancs sur le céphalothorax. Elle possède un tiret transversal blanc à la base de l’abdomen, un autre trait blanc transversal à la moitié de l’abdomen et une série de points blancs alignés longitudinalement au centre de l’abdomen. Les fémurs 1 et 2 sont noirs, les fémurs 3 et 4 possèdent des bandes sombres.

Habitat : Zones ouvertes à végétation basse, apprécie les pierres.

Comportement : Ces araignées sont très rapides et courent comme des fourmis.

Période d’observation : De la fin du printemps au milieu de l’été.

Espèces semblables :
Micaria pulicaria est très ressemblante. Ses fémurs 3 et 4 sont de couleur uniforme.
Les autres espèces du genre n’ont pas ces 6 rayons blancs sur le céphalothorax.
Liophrurillus flavitarsis a le céphalothorax sombre avec un fin liseré blanc sur les bords.

Sources :
Insecte.org
Balade chez les araignées
Nature Spot

2020