Aller au contenu

Hélianthème nummulaire (Helianthemum nummularium)

Dernière mise à jour il y a 3 semaines par tifaeris

Cet hélianthème apprécie les pelouses calcaires ensoleillées

Famille : Cistaceae

Identification

L’Hélianthème nummulaire (Helianthemum nummularium) est un sous arbrisseau plus ou moins couché, à tiges ligneuses uniquement à la base.
Les fleurs, hermaphrodites, sont jaunes, plus rarement roses, oranges ou blanches, souvent à tache orangée à la base des pétales. Ces derniers, au nombre de 5, sont ondulés sur les bords. Les sépales sont pubescents et à nervures rouges. Ils sont au nombre de 5, dont 3 grands et larges et 2 petits et étroits. Les étamines sont nombreuses. Le pistil est composé de 3 carpelles soudés et d’un style genouillé.
Les feuilles sont lancéolées ou ovales, opposées, à une nervure centrale. Elles sont vertes dessus, vertes ou blanchâtres dessous. Elles sont munies de stipules lancéolés.
Le fruit est une capsule.

Autres noms

Fleur de soleil, Hélianthème commun, Hélianthème à grandes fleurs, Hélianthème à feuilles arrondies, Hélianthème jaune, Hélianthème à feuilles de nummulaire, Helianthemum vulgare, Helianthemum chamaecistus.

Étymologie

Helianthemum vient du Grec « Helios » qui signifie soleil et « anthos » qui signifie fleur, car les fleurs jaunes évoquent le soleil.
Nummularium vient du latin « nummus » qui signifie « monnaie », en référence aux fleurs rondes et plates évoquant une pièce de monnaie.

Taille

15 à 30 cm de haut, 16 à 24 mm de diamètre pour la fleur.

Type végétatif

Vivace.

Habitat

Rocailles, pelouses, prairies, bois clairs, généralement sur calcaire, jusqu’à 2800m.

Répartition géographique

Floraison

D’avril à octobre.

Hôtes

Acarien Eriophyidae : Aceria rosalia
Acarien Tetranychidae : Schizonobia oudemansi
Coléoptère Brentidae : Helianthemapion aciculare, Helianthemapion velatum, Phrissotrichum delphinense, Phrissotrichum grenieri, Phrissotrichum rugicolle
Coléoptères Buprestidae : Cylindromorphus gallicus
Coléoptères Chrysomelidae : Aphthona herbigrada, Bruchidius cisti, Mantura matthewsi
Coléoptères Curculionidae : Trachyphloeus alternans
Coléoptères Nitidulidae : Acanthogethes brevis, Acanthogethes reyi, Acanthogethes solidus
Coléoptères Rhynchitidae : Involvulus aethiops
Diptères Cecidomyiidae : Dasineura helianthemi
Hétéroptères Lygaeidae : Macroplax preyssleri
Hétéroptères Miridae : Megalocoleus tanaceti, Tinicephalus hortulanus
Homoptères Aphididae : Aphis cliffortensis, Aphis helianthemi
Homoptères Asterolecaniidae : Planchonia arabidis
Homoptères Cicadellidae : Batracomorphus irroratus, Platymetopius major
Lépidoptères Coleophoridae : Coleophora eupreta, Coleophora ochrea, Coleophora potentillae
Lépidoptères Erebidae : Coscinia cribraria
Lépidoptères Gelechiidae : Anacampsis scintillella, Mesophleps silacella, Neotelphusa sequax
Lépidoptères Geometridae : Charissa obscurata, Ematurga atomaria, Gnophos furvata, Peribatodes rhomboidaria
Lépidoptères Gracillariidae : Triberta helianthemella
Lépidoptère Hesperiidae : Pyrgus alveus, Pyrgus armoricanus, Pyrgus bellieri, Pyrgus carlinae, Pyrgus serratulae, Pyrgus warrenensis
Lépidoptères Lasiocampidae : Macrothylacia rubi
Lépidoptères Lycaenidae : Aricia agestis, Aricia artaxerxes, Aricia montensis, Callophrys rubi, Plebejus argus, Plebejus idas
Lépidoptères Momphidae : Mompha miscella
Lépidoptères Nepticulidae : Parafomoria helianthemella
Lépidoptères Noctuidae : Agrochola litura, Hoplodrina blanda, Hoplodrina respersa, Xestia ashworthii
Lépidoptères Notodontidae : Thaumetopoea herculeana
Lépidoptères Psychidae : Apterona helicoidella
Lépidoptères Pyralidae : Hypochalcia ahenella, Khorassania compositella, Pempelia palumbella
Lépidoptères Saturniidae : Saturnia pavonia
Lépidoptère Scythrididae : Scythris clavella, Scythris crassiuscula, Scythris dissimilella, Scythris fallacella, Scythris flavilaterella, Scythris fuscoaenea, Scythris picaepennis, Scythris siccella
Lépidoptères Sesiidae : Pyropteron affinis
Lépidoptères Tortricidae : Acleris aspersana, Clepsis rurinana
Lépidoptères Zygaenidae : Adscita geryon, Adscita mannii, Rhagades pruni, Zygaena exulans
Champignons : Golovinomyces orontii, Leveillula taurica, Peronospora leptoclada, Podosphaera helianthemi

Utilisation

Réputé pour traiter les diarrhées, les troubles nerveux, les peurs et les cauchemars.

Espèces semblables

Pour celles ayant des fleurs jaunes :
• L’Hélianthème d’Italie (Helianthemum italicum) et l’Hélianthème blanc (Helianthemum canum) ne possèdent pas de stipules à la base des feuilles.
• L’Hélianthème hérissé (Helianthemum hirtum) a des feuilles assez étroites et l’inflorescence est très hirsute. Il pousse dans le Midi jusqu’à 800m.
• L’Hélianthème à lunules (Helianthemum lunulatum) est une plante rare que l’on trouve dans les Alpes-Maritimes. Les feuilles ne possèdent pas de stipules.
• L’Hélianthème à feuilles de lavande (Helianthemum syriacum) a des feuilles aigues et enroulées sur les bords, il pousse dans les Bouches du Rhône.
• L’Hélianthème à feuilles de saule (Helianthemum salicifolium) a de petites fleurs, dépassant à peine du calice. Il pousse jusqu’à 700m.
• L’Hélianthème à feuilles de Ledum (Helianthemum ledifolium) a des feuilles fortement nervurées (présence de nervures latérales partant de la nervure centrale) et de longs sépales dépassant un peu les pétales.
• L’Hélianthème à feuille de Marum (Helianthemum marifolium) a de larges feuilles en forme de cœur.
• Le genre Fumana comprend des sous arbrisseaux à petites feuilles étroites et linéaires rappelant celle de la bruyère ou du thym.
• La Tubéraire (Diatelia tuberaria) a des feuilles un peu plus larges disposées en rosette basale, les fleurs sont plus grandes et disposées en grappe lâche en haut d’une tige dressée.
• Les Potentilles (Potentilla) sont semblables mais leurs carpelles ne sont pas soudés et leurs feuilles sont composées.

Sources

Champis.net
• Flora Gallica, Biotope éditions
• Guide complet des fleurs de montagne, Delachaux et Niestlé
FLOREALPES
Wikipédia
Jardin ! l’Encyclopédie
Infoflora.ch
Préservons la Nature
Fleurs du Roussillon
Flore (pagesperso-orange.fr)
NatureGate (luontoportti.com)
INPN
Tela Botanica
GBIF
iNaturalist
Plant Parasites of Europe

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :