Aller au contenu

Hélianthème blanc (Helianthemum canum)

Dernière mise à jour il y a 4 mois par tifaeris

Cet hélianthème a un feuillage d’aspect blanchâtre, au moins sur le dessous des feuilles. Ses fleurs jaunes sont assez petites

Famille : Cistaceae

Identification

L’Hélianthème blanc (Helianthemum canum) est une plante dense à tiges ligneuses à la base.
Ses inflorescences sont composées de plusieurs petites fleurs à 5 pétales jaunes, sans tache orange à leur base. Les étamines sont nombreuses et plus longues que le style. Le calice est formé de 5 sépales velus, 3 grands et larges et 2 petits et étroits. 
Les feuilles sont linéaires lancéolées, tomenteuses sur le dessous, parfois aussi dessus, à pilosité étoilée. Elles ne sont pas munies de stipules.
Le fruit est une capsule ovale.

Autres noms

Hélianthème blanchâtre, Hélianthème d’Oeland, Helianthemum oelandicum.


Étymologie

Helianthemum vient du Grec « Helios » qui signifie soleil et « anthos » qui signifie fleur, car les fleurs jaunes évoquent le soleil.
Son nom français fait référence à ses feuilles tomenteuses.

Taille

10 à 40 cm de haut, 10 à 15 mm de diamètre pour la fleur.

Type végétatif

Vivace.

Habitat

Pelouses calcaires, jusqu’à 2200m.

Répartition géographique

Floraison

De mai à juin.

Hôtes

• Acarien Eriophyidae : Aceria rosalia, Aculus helianthemi
• Coléoptères Chrysomelidae : Aphthona herbigrada
• Coléoptères Curculionidae : Strophosoma valderejoi
• Coléoptères Nitidulidae : Acanthogethes brevisAcanthogethes reyi
• Diptères Cecidomyiidae : Dasineura helianthemi
• Homoptères Aphididae : Aphis helianthemi
• Lépidoptères Coleophoridae : Coleophora bilineella
Lépidoptères Crambidae : Mecyna trinalis
• Lépidoptères Gelechiidae : Neotelphusa sequax
• Lépidoptères Momphidae : Mompha miscella
• Lépidoptères Nepticulidae : Parafomoria helianthemella
• Lépidoptère Scythrididae : Scythris vittella
• Lépidoptères Tortricidae : Eana penziana
• Lépidoptères Zygaenidae : Adscita geryon, Adscita obscura
• Champignons Leveillula tauricaPodosphaera helianthemi

Espèces semblables

• L’Hélianthème d’Italie (Helianthemum italicum) est le plus proche. Ses feuilles sont vertes sur les deux faces.
• L’Hélianthème à lunules (Helianthemum lunulatum) est une plante rare que l’on trouve dans les Alpes-Maritimes. Les inflorescences possèdent majoritairement 1 à 2 fleurs. Les pétales sont jaunes à onglet orange.
• L’Hélianthème à feuille de Marum (Helianthemum marifolium) a de larges feuilles en forme de cœur. Elle pousse à basse altitude dans les Bouches-du-Rhône et le Var.
• L’Hélianthème hérissé (Helianthemum hirtum) a des feuilles assez étroites et l’inflorescence est très hirsute. Il pousse dans le Midi jusqu’à 800m. Ses feuilles possèdent des stipules.
• L’Hélianthème à feuilles de lavande (Helianthemum syriacum) a des feuilles aigues et enroulées sur les bords, il pousse dans les Bouches du Rhône. Ses feuilles possèdent des stipules.
• L’Hélianthème à feuilles de saule (Helianthemum salicifolium) a de petites fleurs, dépassant à peine du calice. Il pousse jusqu’à 700m. Ses feuilles possèdent des stipules.
• L’Hélianthème à feuilles de Ledum (Helianthemum ledifolium) a des feuilles fortement nervurées (présence de nervures latérales partant de la nervure centrale) et de longs sépales dépassant un peu les pétales. Ses feuilles possèdent des stipules.
• Le genre Fumana comprend des sous arbrisseaux à petites feuilles étroites et linéaires rappelant celle de la bruyère ou du thym.
• La Tubéraire (Diatelia tuberaria) a des feuilles un peu plus larges disposées en rosette basale, les fleurs sont plus grandes et disposées en grappe lâche en haut d’une tige dressée.
• Les Potentilles (Potentillasont semblables mais leurs carpelles ne sont pas soudés et leurs feuilles sont composées.

Sources

• Champis.net
• Flora Gallica, Biotope éditions
FLOREALPES
Mycobota.fr
Tela Botanica
Plant Parasites of Europe
INPN
GBIF
Tela Botanica

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :