Trachyphloeus alternans

Dernière mise à jour il y a 5 mois par tifaeris

Ordre : Coleoptera
Sous-ordre : Polyphaga
Infra-ordre : Cucujiformia
Super famille : Curculionoidea
Famille : Curculionidae
Sous-famille : Entiminae
Tribu : Trachyphloeini
Genre : Trachyphloeus
Espèce : Trachyphloeus alternans

Identification : Trachyphloeus alternans est un petit coléoptère de couleur beige. Son pronotum est plus rétréci en avant qu’en arrière. Les élytres sont ovales, courts et larges et possèdent des soies squamuleuses une interstrie sur deux. Le rostre est plus large que long, fortement rétréci jusqu’à l’apex sur le dessus. Les scrobes sont visibles de dessus seulement sur la moitié antérieure du rostre et, vus de profil, n’atteignent pas les yeux. Les antennes sont courtes, le scape fortement élargi à l’apex. Le1er article du funicule est très large, le second à peine plus long que large. L’apex des tibias 1 est trilobé (plus distinct chez la femelle) et possède des épines brunes de longueur inégale.

Taille : 1,3 à 3 mm.

Habitat : Biotopes chauds et secs.

Répartition géographique : Commun dans toute la France. Toute l’Europe jusqu’à la Scandinavie, Caucase, Algérie.

Particularité : C’est une espèce qui se reproduit surtout par parthénogénèse, les mâles existent mais sont rares.

Période d’observation : Toute l’année.

Larve : Elle se développe dans les racines de l’Hélianthème commun (Helianthemum nummularium).

Espèces semblables :
Trachyphloeus monspeliensis et Trachyphloeus  meregallii ont le second article du funicule nettement plus long que large.
Trachyphloeus  gallicus et Trachyphloeus  caussenardus se rencontrent dans le sud est de la France et sont très complexes à séparer d’alternans.
Trachyphloeus  jeanni a les scrobes en vue de profil atteignant le bord inférieur de l’œil, visibles de dessus sur toute leur longueur, les protibias possèdent un élargissement apical antéro-externe.
Trachyphloeus  granulatus, Trachyphloeus  aristatus et Trachyphloeus  olivieri ont l’apex des protibias tronqué obliquement, avec une lisière de fines soies faune rougeâtre.
Trachyphloeus  setiger, Trachyphloeus  bifoveolatus et Trachyphloeus  angustisetulus ont les protibias arrondis à l’apex, armé d’épines noires de longueur égale, le rostre est séparé du front par un sillon transversal.
Les autres portent des soies dressées sur toutes les interstries (parfois rares sur les interstries pairs pour spinimanus et notatipennis).
Le genre Romualdius a l’apex du tibia 1 arrondi, avec une épine, puis une frange d’épines noires.
Le genre Cathormiocerus a les scrobes qui atteignent le bord de l’œil, et qui sont glabres jusqu’à ces derniers (attention c’est aussi le cas d’après la clé fdf de Trachyphloeus jeanni). Il possède une grosse épine à l’apex du tibia 1 qui est arrondi, mais les autres épines sont fines.
Le genre Caenopsis a les joues (derrière l’œil) nues, sans squamules, et les yeux sont situés plus en avant sur la tête.

Sources :
Le Monde des insectes
Trachyphloeini.pdf
Faune de France 74, p 383

2021

Laisser un commentaire