Scandinavie 2019 : Kvikkjokk 14 août

Nous prenons le petit déjeuner sur une aire un peu avant Kvikkjokk, au bord d’un lac.

Nous observons ici pas mal d’oiseaux. Ce sont surtout les pics qui nous font courir. Il y a deux tridactyles et deux épeiches, qui se suivent et se poursuivent. Toujours haut dans les arbres, je n’arrive pas à sortir une photo correcte. Après une petite heure passée à essayer de faire des photos, on continue notre route. Une petite photo de la zone quand même.

Photo de Christophe

*Oiseaux observés sur l’aire*
Plongeon catmarin (Gavia stellata) : 2 entendus chanter (ambiance garantie).
Chevalier culblanc (Tringa ochropus) : 1 passe.
Chevalier guignette (Actitis hypoleucos) : 1 en berge.
Pic épeiche (Dendrocopos major) : 2 dans les arbres en compagnie des tridactyles.
Pic tridactyle (Picoides tridactylus) : 2 dans les arbres. Se perchent souvent au sommet.
Bergeronnette grise (Motacilla alba) : quelques unes sur la plage.
Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) : cris d’appel.
Corneille mantelée (Corvus cornix) : 2 de passage.
Gorgebleue à miroir (Luscinia svecica) : 3-4 de passage et râlant dans les arbres.
Grand corbeau (Corvus corax) : 1 de passage.
Jaseur boréal (Bombycilla garrulus) : très nombreux à passer et à chasser depuis la cime des arbres.
Pinson des arbres (Fringilla coelebs) : entendus.
Pouillot fitis (Phylloscopus trochilus) : 1 de passage.
Sizerin flammé (Acanthis flammea: grands groupes de passage.
Tarin des aulnes (Spinus spinus) : grands groupes de passage.

Un peu avant d’arriver à Kvikkjokk, on tombe sur une famille de Grand tétras (Tetrao urogallus) juste au bord de la route. Il y en a au moins 6 ou 7 ! Tête haute, démarche lente, nous faisons quelques images avant qu’il ne partent dans les bois. Je suis vraiment contente, car j’espère toujours en croiser, mais finalement cela ne nous est arrivé qu’une fois en 5 ans de Scandinavie, l’année dernière en Finlande. Et encore, le rencontre fut très brève. Il faut dire qu’en période de mue, les oiseaux sont plus discrets.

Dommage pour le piquet de bois juste devant, mais bon il y a pire comme conditions !

Ici on voit bien le jeune mâle au premier plan, commençant à noircir.
Nous arrivons au parking final à Kvikkjokk. C’est d’ici (et aussi de Ritsem d’ailleurs) que démarrent le longues randonnées qui rentrent dans le parc national de Sarek.

Nous ne sommes pas équipés pour randonner sur plusieurs jours, nous nous contentons de faire une balade plus courte. Une année peut-être, qui sait ! Un sentier longe la rivière, c’est parfait pour nous aujourd’hui.

Un Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) surveille le parking du haut de son sapin.

Nous longeons donc cette rivière un certain temps. C’est très joli !

Photo de Christophe

Photo de Christophe

Photo de Christophe
Photo de Christophe

Des cris attirent mon attention. Ce sont des gobemouches noirs. Je monte vers leur direction, et rejoint un autre sentier plus haut. Je n’arrive pas à clicher les gobemouches, mais j’aperçois un Pic tridactyle (Picoides tridactylus) ! Cette fois, j’arrive à le clicher à peu près comme il faut.

La forêt.

Comme ça finit par se calmer niveau oiseaux, je fais un peu de macro. J’aperçois deux boules noires qui semblent se disputer sur une feuille. Ce sont de tout petits hyménoptères de la famille des Braconidae, tribu des Alysiini. Elles ont une drôle de tête avec leur larges mandibules, même si là on ne voit pas extrêmement bien. Elles sont parasites de diptères.

Après la dispute, le vainqueur s’est posé au sommet de cette feuille et à écarté ses ailes. Ce qui a permis de voir la nervation pour confirmer ce qui était déjà assez évident avec la forme des mandibules, à savoir son appartenance à la tribu des Alysiini
Une grande mouche adepte des milieux humides et ombragés, Dryomyza anilis.

De petits coléoptères du nom de Polydrusus tereticollis se trouvent sur le feuillage.

Une petite guêpe très commune et bien poilue, la Guêpe commune (Vespula vulgaris).

Photo de Christophe
Photo de Christophe

La pluie finit par nous rattraper. Les prochains jours s’annoncent pluvieux également, et les jours tournent. On décide de continuer notre descente.

*Oiseaux observés à Kvikkjokk*
Pic tridactyle (Picoides tridactylus) : 1 dans la forêt.
Grand tétras (Tetrao urogallus) : 7 au bord de la route avant d’arriver.
Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra) : quelques groupes passent en vol.
Bouvreuil pivoine (Pyrrhula pyrrhula) : 1 depuis le parking.
Gobemouche noir (Ficedula hypoleuca) : plusieurs dans la forêt.
Jaseur boréal (Bombycilla garrulus) : entendus et vus en vol.
Pie bavarde (Pica pica) : 2 au parking.
Pinson des arbres (Fringilla coelebs) : quelques uns dans la forêt.
Pinson du nord (Fringilla montifringilla) : beaucoup passent en vol.
Roitelet huppé (Regulus regulus) : 1 chante.
Rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus) : au moins 4 dont 1 jeune.

6 commentaires

    1. Merci ! C’est la première année que j’en vois (enfin j’en avais vu un l’an dernier en Finlande mais très brièvement), mais en Scandinavie il est censé être présent presque partout oui, en forêt de conifère et mixte.

      Aimé par 1 personne

  1. Formidable ces grands Tétras !!!
    Et tes photos de macro sont superbes. Incroyable tes connaissances !!!
    Merci aussi a Christophe pour ces merveilleuses photos qui me plongent dans l’ambiance. Je prends le temps de savourer 😄

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s