Scandinavie 2017 : Sur la route 11-12 août

Peu de photos durant ces deux jours, comme je l’ai dit dans l’article précédent on avait prévu d’aller au glacier Svartisen. Avant de reprendre la route après la nuit, quelques photos de l’aire où il y a de jolies tables abritées (ça tombe bien il pleut !). Elle se situe à côté de la ville de Rognan.

Il y a aussi de vieux troncs d’arbres morts sculptés.



On reprends la route en direction du glacier. Il ne fait vraiment pas beau. Bon de toute façon ça ne nous fait pas faire de détour. On arrive là bas en début d’après-midi, sous la pluie. On patiente, on mange, il pleut toujours. D’après les prévisions, la pluie va durer pas moins de 4-5 jours ici. Le souci c’est que pour rejoindre le glacier, il faut marcher 3km, certes ce n’est pas beaucoup, mais sous la pluie c’est pas top. Il faut se décider, car le temps nous est compté, il faut quand même penser au retour, nous avons encore pas mal de route. Déjà rien que traverser Danemark, Allemagne et France (parce que pour bien faire, on est du sud) il nous faut 2 grosses journées. Et on a prévu de s’arrêter dans des endroits sympa que l’on connait en Suède. Décision prise, on ne peut se permettre d’attendre quelques jours ici sous la pluie. On reviendra une autre année ! On prend la route direction Hornborgasjön. Il y a environ 1200km. Peu de temps avant de passer la frontière Suède/Norvège, on tombe sur un petit hameau superbe ! Par chance, on peu s’arrêter pour faire des photos. La grande maison a même des épilobes sur le toit. Avec le lac et les montagnes en fond, le cadre est magnifique.
On stoppe pour la nuit à Vilhelmina où on se baladera un peu le lendemain matin. Les moustiques sont toujours présents !
L’endroit est sympa, on prend un sentier qui mène dans les bois en longeant le cimetière (oui je sais c’est pas tip top, mais malgré tout le cimetière est très beau).Dedans se baladent bergeronnettes, pouillots, gobemouches et rougequeues.

On reprends la route, autre arrêt à un endroit dont je n’ai pas noté le nom et où je photographie quelques jeunes mouettes rieuses sur un petit lac.

Puis autre arrêt juste avant Tandsjöborg, à un endroit nommé Tandhem. C’est magnifique, quand même en Suède on trouve des coins magnifiques de ce style vraiment partout, c’est un superbe pays.


On continue de rouler, passons Brintbodarna, et là je vois une forme brune dans la végétation. Demi-tour parce que c’est une route où on roule assez vite, on peut se garer sur le bas côté, et photographier notre premier élan ! Ce n’est pas un mâle, mais bon c’est quand même un élan ! Femelle ou jeune je ne sais pas. En tout cas on a un petit rayon sympa, et il ne s’enfuit pas.

Et voilà pour ces deux jours !

10 commentaires sur “Scandinavie 2017 : Sur la route 11-12 août”

  1. Bon ben ça y est, je suis jaloux ! 🙂 J’ai été 3 fois en Laponie et une fois au pays des mooses (Colombie britannique/Alberta) et je les ai toujours loupés ! Enfin oui et non, j’ai quand aperçu l’arrière-train d’un élan au fin fond d’une forêt finlandaise, un soir de plein lune 🙂 Mais juste l’arrière-train (énorme !!!) 🙁 +1 excuse pour remonter là-haut du coup 🙂 Sinon les paysages suédois sont effectivement magnifiques, merci pour le partage !
    Amitiés
    Seb

      1. Ah ça c’est chouette ! J’avais vu une femelle et un jeune à Kiruna il y a deux ans, mais à la pénombre (il était 23h) et dans les bois. Elle a très vite disparu dans la végétation.

      2. catherine barguès

        De magnifiques paysages, de belles rencontres et des sculptures très réussies ! Bravo pour ce joli reportage ! Et merci !

Laisser un commentaire