Scandinavie 2017 : Ile de Bleik 10 août

On se lève ce matin et que voit-on ? Du soleil ! Et pas qu’un peu. Je pense à mes photos de cachalots dans la grisaille et regarde rapidement s’il reste des places pour les sorties d’aujourd’hui. Complet. Nous pensons donc au bateau que nous avons vu la veille à Bleik, et décidons de nous renseigner. Il y a un départ pour 11h. On décide de traîner pas très loin de la ville, j’avais repéré un chemin qui avait l’air sympa. Avant de quitter l’endroit où on a dormi, une petite photo du lac.

Direction Bleik ensuite. On stoppe sur le chemin pour faire des photos. Quand je vois la mer comme ça…
J’ai juste envie de prendre le large !


Nous arrivons au chemin. Une autre photo avec l’ile de Bleik. Nous y voyons un paquet de pygargues !
Dans la prairie aux abords des cailloux nous croisons pas mal de traquets motteux.

On aperçois aussi un huitrier pie sur un rocher. Il se laisse un peu approcher.Une autre photo de paysage avec l’ile de Bleik, cette fois avec les rochers au premier plan.C’est l’heure de prendre le bateau ! Il est un peu plus gros que le zodiaque, c’est un petit bateau de pêche style chalutier.

Des goélands cendrés viennent voir s’il n’y a pas quelque chose à manger par là ! Dans un bas se trouvent des restes de poissons, de gros poissons.​

 

Nous voyons rapidement nos premiers macareux.

Un petit jeune !

Parfois au lieu de s’envoler lorsque le bateau passe trop près, ils préfèrent plonger. L’engin est quand même moins maniable que le zodiaque, et surtout beaucoup moins rapide.

Quelques cormorans huppés nous font de beaux passages.

Nous arrivons aux abords de l’île. Le bateau s’arrête, quelques pygargues volent en altitude en décrivant des cercles. L’un des membres de l’équipage jette un poisson par dessus bord ! Les premiers à se jeter dessus sont un goéland cendré :

Puis un goéland argenté.Les pygargues ne semblent pas intéressés pour l’instant. La personne qui a jeté les poissons fait du bruit sur le bateau, en tapant je ne sais quelle partie du bateau en ferraille. Ce qui attire l’attention des oiseaux. Un jeune s’approche.

Il s’éloigne un peu, puis finit par revenir.

Puis il descend, s’approche de l’eau et fait une tentative de pêche ! Ratée, il repars à vide. Et moi j’ai raté l’impact, je ne sais pas comment.

Du coup il s’en va se percher sur un rocher.

Deux autres pygargues viennent tourner au-dessus du bateau.

Ils s’approchent un peu puis finissent par repartir.

Le bateau se remet en route pour faire le tour de l’île. On croise un autre goéland argenté.

Puis un autre pygargue, perché bien haut.

Un labbe parasite de forme claire passe. Ils poursuivent de temps à autre les macareux pour leur voler leur butin.
Voici un macareux bien chargé !
Nous arrivons sur une zone où il y a pleins de guillemots à miroir.

Quelques chamailleries.

Il y a des groupes assez gros quand même. Ils crient lorsqu’ils volent, leur voix est très aiguë, rien à voir avec les guillemots de Troïl.
Presque invisibles sur les rochers.Ces derniers sont aussi occupés par les cormorans huppés.En naviguant on croise pas mal de méduses. La photo n’est pas terrible, trop proche et pas assez de vitesse du coup c’est flou.
Nous entamons le retour au port et assistons encore à une course poursuite labbe-macareux.

Une forme claire aussi.

Bien sur nous voyons aussi d’autres macareux ! On en aura vu un paquet cette année.

Un pingouin torda passe rapidement !
Certaines montagnes sont impressionnantes.
La météo commence à changer, il est prévu de la pluie cette après-midi. Nous nous dirigeons vers le sud. On a prévu d’aller au glacier Svartisen, mais la météo en décidera autrement… En attendant nous en prenons la route toute l’après-midi et une bonne partie de la soirée et faisons quelques paysages.





12 commentaires sur “Scandinavie 2017 : Ile de Bleik 10 août”

    1. Oui c’est bien ça, ils hivernent au large ! Il y en a même un peu en Méditerranée 😉 Et oui en hiver leur bec devient plus fin, moins coloré et leur face grisâtre (comme les jeunes quoi !)

  1. Ah les pygargues d’aussi près et sous le soleil qui plus est, formidable !!! Les autres espèces sont très chouette également, j’aime beaucoup les guillemots à miroir, je les trouve classe avec leurs belles taches blanches 🙂 Sinon, moi je le trouve très esthétique le léger flou sur la méduse, j’aime beaucoup ! Comme quoi 🙂
    Merci pour cette belle balade norvégienne 😉
    Seb

Laisser un commentaire