Scandinavie 2017 : Tysjöarna 31 juillet

Aujourd’hui nous nous baladerons dans la réserve de Tysjöarna, au nord d’Östersund.

Le temps est couvert mais il ne pleut pas, pour l’instant. L’entrée de la réserve invite à la promenade je trouve, avec ces arbres et ce chemin fait de planches de bois.Les panneaux sont sympas, j’aime beaucoup les peintures avec les oiseaux !

Nous avançons donc sur ce chemin, l’herbe est bien verte.

Le chemin passe au-dessus d’un petit lac, décoré de bouleaux visiblement morts.
On tombe sur une bande de passereaux dans la forêt. Il y a des pouillots, des mésanges charbonnières, des roitelets et des sizerins. Ils sont assez haut dans les arbres, difficiles à photographier.

Il y a quand même cette mésange boréale qui est un peu descendue. Elle cherche activement des insectes dans les branches et le lichen.

Il y a aussi des bandes de mésanges à longue queue. Ici ce n’est pas la même sous-espèce que chez nous, elles ont la tête blanche. J’ai pu en photographier une !

Sorti du bois le chemin continue dans une clairière.

Puis ça continue en direction d’une tour d’observation.

De là on a une bonne vue sur un grand lac, où sont posés pas mal de canards (trop loin pour identification), des sternes volent au-dessus, des plongeons passent et des grues crient.

On continue le chemin, ici on peut voir un abri pour se reposer et faire un grand feu, pour se réchauffer ou faire cuire quelque chose. Bien sur tout est à disposition, des buches bien coupées, une hache et de quoi allumer le feu.
On rentre ensuite dans la forêt plus dense. C’est là que les moustiques commencent à attaquer. Piquée 8 fois au même endroit !

Et ça continue, je me suis un peu lâchée sur les paysages mais je trouve le coin vraiment très joli.

On entends pas mal de limicoles crier. Ici un chevalier gambette perché au sommet d’un grand sapin !

On a quand même essuyé une belle averse. Finalement on tombe sur cet endroit, où de l’eau ruisselle de nulle part.

Il y a bien un panneau explicatif, mais en Suédois, et la traduction que j’ai essayé de faire construisait des phrases incompréhensibles. La photo n’est pas très nette. Visiblement c’est un ruisseau souterrain qui fait surface à cet endroit.

Le chemin continue jusqu’au bord du lac.

Il y a une zone où le fond de la mare semble bouillonner. Peut-être un autre endroit où le ruisseau souterrain refait surface ?

On se dirige vers une autre tour. En y arrivant, on tombe sur un écureuil !

Voici la vue depuis la tour. Au milieu du lac il y a un cygne chanteur.

Suite de la balade.

On arrive sur une troisième tour, juste avant de monter dedans, un gros oiseau noir s’envole puis un deuxième. Au début je pense que c’est un grand corbeau, mais lorsque je le vois se percher à la verticale sur un tronc d’arbre je comprends que c’est un pic noir. C’est vraiment un très gros pic. A peine le temps de faire une photo entre les branches qu’ils repartent.Depuis cette tour on observe un busard des roseaux se faire attaquer par les sternes, des chevaliers aboyeurs et des fuligules morillons. Nous n’avons pas fait le chemin entier, juste le tour du premier lac avec un crochet par la tour la plus au sud. Cela aura fait un peu moins de 10km. Ce n’est pas toujours facile avec le matériel à porter, mais ici c’est très plat donc le balade n’était pas fatigante (à part les moustiques !).

On reprend la route pour passer le cercle polaire. On finit par croiser nos premiers rennes !

On arrive enfin au cercle polaire, on aperçois des jaseurs au sommet des sapins. Mais il est impossible de s’arrêter à cet endroit là.On continue ensuite en direction de Jokkmok. Petit arrêt au bord du lac, il y a deux ans il y avait des plongeons catmarins dessus. Et bien ils sont toujours là ! Deux adultes et un jeune. Les moustiques et simulies sont toujours là aussi.On continue ensuite en direction de Stora Sjöfallet. Juste après la ville de Porjus, un renard traverse la route. Je pensais qu’il allait partir en courant dans les bois, mais non, il s’est approché de la voiture ! Vu la taille et le pelage en super état, ce devait être un jeune. Je l’ai filmé avec le téléphone, la qualité n’est pas top mais il faisait très sombre (il était 23h). Les nuits sont très claire au-dessus du cercle, elles restent approximativement comme sur cette vidéo, peut-être un poil plus sombre.

Et je me rends compte que la vidéo est étirée, pourtant lorsque je la lis en dehors du site elle est au bon format. J’ai filmé en portrait, du coup elle est automatiquement mise en format paysage. Si des utilisateurs de wordpress ont la solution, je suis preneuse.

9 commentaires sur “Scandinavie 2017 : Tysjöarna 31 juillet”

    1. Merci Jean-Phi pour tes liens ! J’avais un anti-moustique mais comme ils n’avaient pas encore attaqué avant ce jour je ne l’avais pas avec moi.
      Les Midges il y en avait aussi, en plus des moustiques, j’appelle ça des simulies (d’un de leur autre nom). C’est sur que c’est aussi infernal !

  1. Ah tiens, marrant que le cercle polaire soit indiqué en finnois aussi ^^
    Bon ça ressemble quand même beaucoup à la Finlande tout ça… sauf que chez nous il fait beau (parfois).
    J’aime beaucoup le gambette sur son arbre, jolie photo à travers la forêt 🙂

    1. Merci Samuel ^^
      Oh il y a parfois eu du soleil aussi, c’est arrivé xD Mais bon j’ai l’impression que sur les reliefs et les côtes Norvégiennes la météo est bien moins stable qu’à l’intérieur des terres. Quoi que le petit bout de Finlande traversé pour aller à Slettnes s’est fait sous la flotte.

  2. catherine barguès

    Merci, merci, merci pour ce beau reportage !!! Que c’est beau !!! Bravo pour ces jolies photos et pour ces vidéos qui nous plongent dans l’ambiance de ce magnifique pays !!!

Laisser un commentaire