Scandinavie 2017 : Vänersborg 30 juillet

Départ d’Ariège le 28 au matin, voici la première pause photo du trajet ! Une petite carte pour avoir une idée de l’emplacement géographique du jour.

D’abord une petite balade matinale au bord du lac Vassbotten, situé à la pointe sud-ouest du grand lac Vänern. Ce dernier est l’un des plus grand lac d’Europe (le plus grand si l’on exclut la Russie), avec une superficie de 5600km². Voici donc quelques images de ce petit lac Vassbotten. Le temps est gris, donc les paysages sont un peu sombres.

Sur les berges du lac se trouve une jolie roselière où volent bruant des roseaux et certainement rousserolles et phragmites. Sur le lac se trouve un canard plongeur solitaire, peut-être un garrot ? Mais bien trop loin pour une identification certaine.
Les abords sont très jolis, avec bouleaux et épilobes. D’ailleurs, les épilobes sont des fleurs présentes un peu partout en Scandinavie, il y en a des champs entiers !

Nous empruntons donc le petit chemin qui borde ce lac. Il y a énormément de sorbiers des oiseleurs. Des nichoirs sont installés un peu partout sur les troncs (ceci se fait beaucoup en Suède). Dans une prairie à vaches se trouve un chevalier aboyeur. Lors de la balade, des mésanges bleues nous accompagnent. Dans les roselières bordant le lac nous voyons un beau mâle bruant des roseaux. Le chemin amène au bord d’une petite mare, où se trouvent foulques, colverts, un cygne tuberculé avec un jeune et des bernaches du Canada.Un petit groupe de chevaliers sylvains arrive sur les berges de la mare. Celui-ci a trouvé un radeau à son gout.

Lors de la séance photo de la bernache et du sylvain, des groupes de grives nous survolent. On décide de faire demi-tour, et nous les croisons les arbres bordant le sentier. Bien sur elles s’envolent toutes dès qu’elles nous voient, comme des grives quoi, sauf une, qui ne semble pas effarouchée ! C’est une grive litorne. Elle se laisse facilement photographier, un peu inquiète au début, puis ensuite plus « relax ».
La voici ayant changé de perchoir.

On continue, toujours avec les litornes. Elles sont perchées dans des cerisiers (ou merisiers ?). Ici on aperçois aussi des sorbiers pleins de fruits en arrière plan.
Ici une petite jeune.

En voici deux sur un bouleau orné d’un nichoir !

Accompagnant les grives qui se nourrissent un coup dans les arbres, un coup au sol, il y avait aussi des étourneaux sansonnets, bergeronnettes et pipits. Nous apercevons une sittelle torchepot, très claire ici. Voici une dernière image des grives, en groupe au sommet d’un bouleau.Direction ensuite un parc dans la ville de Vänersborg. Il est très joli, bordant le lac Vänern.

Un goéland cendré monte la garde sur une ancre.

Les petits ne sont pas loin.

Une pie bavarde se balade sur les rochers, à distance. Elle est en mue, mais à quand même de très beaux reflets sur les plumes des ailes et de la queue !

Sur le lac se trouvent des grèbes huppés, et quelques goélands argentés passent en vol. On continue le chemin et observons des corneilles mantelées dans les pelouses. Les éclaircies commencent à arriver.Une pie sur un banc.C’est quand même plus facile de photographier les corvidés ici que chez nous (où alors je ne vais pas aux bons endroits). Même si les pies et les corneilles restent méfiantes, elles sont raisonnablement approchables.
Plus loin, un grand nombre de choucas des tours farfouillent dans la pelouse. Il y a aussi quelques pigeons. D’un coup, tous les oiseaux s’envolent dans la même direction. Je cherche un faucon ou un épervier, rien. En avançant, on se rend compte qu’en fait quelqu’un a vidé les restes d’un paquet de chips en bordure du lac. Visiblement les oiseaux ont l’habitude qu’on leur donne à manger ! On s’approche du lieu du festin et on photographie les choucas (oui je sais, trop facile mais ils sont si beaux !).

Un petit jeune.

On se croirait en automne, certains arbres on des feuilles orangées, cela donne de très belles couleurs.

Sortie de bain.

Quelques moineaux domestiques s’approchent également.

Lorsque l’on s’éloigne et que le calme revient un peu, une corneille mantelée vient chercher les restes.

Il y a pas mal de petits ilots rocheux sur le lac, sur l’un d’entre eux se trouvent quelques huitriers pie !
Demi-tour, il faut reprendre la route après cette chouette matinée. Avant de quitter le parc, j’aperçois une fauvette aux couleurs inhabituelles pour moi. Au début je pense à une grisette un peu étrange. Mais en regardant de plus près, il s’avère que c’est une fauvette babillarde !Elle était en compagnie d’un pouillot fitis.Le dernier oiseau du jour sera cette bergeronnette grise, très très présentes par ici.Rien de particlier le reste de la journée, juste des kilomètres. Une obs interessante quand même, dans une zone où pas mal d’arbres ont été coupés, un hibou des marais passe devant la voiture ! Le temps de s’arrêter pour l’identifier aux jumelles et il disparait dans les bois. Dommage, pas de photos.

Les deux prochaines images sont faites un peu à la va-vite sur la route. Proche de Sveg, un petit hameau sympa. Admirez les pelouses bien vertes, ici tout est comme ça ! Ça fait drôle en rentrant de voir le jardin rempli de mauvaises herbes et à moitié desséché.Puis peu après vers Älvros, cette jolie église.On stoppe manger au bord d’un lac nommé Flon, proche de la ville d’Östnår. Pendant le repas, un plongeon arctique nous survole.On continue ensuite jusqu’à la réserve de Tysjöarna, que l’on visitera le lendemain. Je mettrais la carte de localisation dans l’article suivant.

10 commentaires sur “Scandinavie 2017 : Vänersborg 30 juillet”

Laisser un commentaire