Diptera

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Carnoidea
Famille : Milichiidae
Sous-famille : Madizinae
Tribu :
Genre : Madiza
Espèce : Madiza glabra

Identification : Madiza glabra est une petite mouche au corps noir. Ses tarses sont jaunes. Le scutellum est triangulaire, assez court et étroit. La tête est un peu allongée en avant.

Espèces semblables :
Athyroglossa glabra n’a pas la tête aussi allongée et le bout des tarses est noir.
Les genres Polyodapsis et Siphonella sont assez semblables mais ont le scutellum plus allongé.
Le genre Calamoncosis est un peu plus trapu et le scutellum un peu plus large.

Sources :
Le Monde des insectes

2021

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Syrphinae
Tribu : Syrphini
Genre Xanthogramma
Espèce Xanthogramma dives

Identification : Xanthogramma dives est de couleur générale noire et jaune. Le thorax est noir à 2 bandes latérales jaunes. L’abdomen est noir à deux taches jaunes larges et triangulaires sur T2 et à bandes séparées au centre sur les autres tergites. La couleur noire du sternite 2 uniquement se reporte sur la membrane des côtés de l’abdomen (en vue de dessous ou de profil), ce qui laisse apparaitre une ligne jaune séparant tergites et sternites (sauf au niveau de second sternite). Les pattes sont jaunes, la patte 3 brune à partie de l’apex du fémur. Les ailes sont hyalines à ptérostigma sombre et à tache assombrie s’étendant sous le ptérostigma au-delà de R2+3. L’apex de l’aile est souvent ombré.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés.

Période de vol : De mai à septembre.

Espèces semblables :
Lorsqu’elle est présente, l’ombre à l’apex de l’aile élimine les autres espèces du genre. En plus, on peut ajouter :
Xanthogramma pedissequum a la couleur noire de tous les sternites qui se reporte sur la membrane des côtés de l’abdomen (en vue de dessous ou de profil).
Xantogramma stackelbergi a l’ombre sous le stigma qui s’arrête au niveau de R2+3.
Xanthogramma citrofasciatum n’a pas la patte 3 aussi assombrie (elle est plutôt orange) et les bandes jaunes de T2 sont plus fines.
Xanthogramma laetum a les bandes jaunes des tergites continues (sauf sur T2).
Le genre Chrysotoxum a de plus longues antennes.

Sources :
Le Monde des insectes
The genus Xanthogramma Schiner, 1861 in southeastern Europe

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Nothyboidea
Famille : Psilidae
Sous-famille : 
Tribu 
Genre : Chamaepsila
Espèce : Chamaepsila humeralis

Identification : Chamaepsila humeralis est une petite muche aux longues ailes. Son abdomen est noir, ainsi que le thorax sauf le calus huméral et la partie du thorax qui se trouve en-dessous qui sont jaunes. La tête est jaune, noirâtre à l’arrière. Les pattes sont jaunes. Elle possède 2 paires de dc.

Taille : 2,8 à 3,7 mm.

Habitat : Zones ouvertes, en particulier en montagne.

Espèces semblables :
Chamaepsilla limbatella a la partie supérieure de l’occiput jaune orangé et ne possède qu’1 paire de dc.
Les autres du genre ayant les pattes jaunâtres ont soit le thorax tout noir, soit les côtés inférieurs du thorax entier jaunâtres.
Le genre Anthomyza de la famille des Anthomyzidae a le 3ème article antennaire plus arrondi et jaune.

Sources :
Le Monde des insectes
Microsoft Word – Psilidae-a5.doc (myspecies.info)
The fauna of Pseudopomyzidae, Micropezidae, Megamerinidae and Psilidae (Diptera) in the Gemer area (Central Slovakia).pdf
Online Identification Keys (online-keys.net)
Full text of « The Psilidae (Diptera, Acalyptrata) of Switzerland, with description of two new species from Central Europe » (archive.org)

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Milesiinae
Tribu : Eristalini
Genre : Eristalis
Espèce : Eristalis jugorum

Identification : Eristalis jugorum a la tête et le thorax recouverts d’une pilosité orange vif. L’abdomen est noir à bande apicale blanchâtre sur les tergites et à tache orange en sablier sur T2. Sa tête est prolongée vers le bas et il possède une large bande faciale. Le ptérostigma est petit et carré, souvent prolongé vers le bas d’une marque sombre. Le fémur 3 est noir à apex jaune. Le fémur 1 possède une brosse de poils épaisse, jaune chez la femelle, noire chez le mâle.
La femelle a les yeux espacés.
Le mâle a les yeux qui se touchent.

Habitat : Haies, tourbières.

Répartition géographique : C’est une espèce de montagne.

Période d’observation : De mai à septembre.

Larve : Elle se développe dans les eaux riches en matière organique.

Espèces semblables :
Eristalis intricaria a l’abdomen beaucoup plus fortement velu.
Les autres du genre ne sont pas d’un roux aussi vif sur le thorax.
Les Merodon n’ont pas ce type de coloration sur l’abdomen.
Epistrophe leiophthalma a les taches de l’abdomen blanchâtres et ne possède pas cette tache brune sus le stigma.

Sources :
Le Monde des insectes – Le genre Eristalis
Jim Lindsey (commanster.eu)

2021

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Tabanomorpha
Super famille : Tabanoidea
Famille : Rhagionidae
Sous-famille : Rhagioninae
Tribu :
Genre : Rhagio
Espèce Rhagio lineola

Identification : Rhagio lineola a les ailes hyalines avec un ptérostigma sombre. Le dessus du thorax est gris uniforme, sans bandes pales contrastées. Le scutellum est jaune. Les pattes sont jaunâtres à bande brune sur les fémurs 1 et 3.
Le mâle a les yeux qui se touchent.
La femelle a les yeux espacés et le front blanc.

Taille : 6 à 8 mm.

Habitat : Zones boisées.

Période de vol : De mai à septembre.

Larve : Elle se nourrit de vers de terres et de larves de coléoptères.

Régime : Les adultes se nourrissent de petits insectes.

Espèces semblables :
Dans le genre Rhagio, on la reconnait facilement à la combinaison de l’aile hyaline à ptérostigma sombre  avec le thorax gris sans bandes pâles.
Atrichops crassipes a le fémur 1 entièrement jaune, le 3ème article antennaire est plus grand, l’aile est un peu assombrie sous le stigma.

Sources :
Le Monde des insectes
Rhagio of Northwest Europe – Identification key
NatureSpot
Wikipedia, the free encyclopedia

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Conopoidea
Famille : Conopidae
Sous-famille : Conopinae
Tribu :
Genre Conops
Espèce Conops flavipes

Identification : Conops flavipes est de couleur noire et jaune. Le thorax est noir avec le calus huméral jaune, sans bande argentée reliant l’aile à la patte 2 . Le scutellum est jaune, noir à la base. L’abdomen, épais à la base, est noir à bandes jaunes à l’apex des tergites. Les tergites 5 et 6 sont poudrés de jaune. Les antennes sont longues et noires, à arista implantée à l’apex du 3ème segment. Le proboscis est long. Les pattes sont jaunes avec un large anneau sombre sur les fémurs.
La femelle possède sous l’abdomen une theca sombre, longue et pointue

Taille : 9 à 13 mm.

Période de vol : De juin à août.

Larves : Parasites dans les nids du Bourdon terrestre ou d’abeilles du genre Osmia.

Espèces semblables :
Conops vesicularis a le thorax et les antennes rougeâtres
Les autres espèces du genre possèdent une bande argentée reliant l’aile à la patte 2 sur le thorax.
Le genre Leopoldius est semblable mais son proboscis est court, ressemblant plus à une trompe.
Le genre Physocephala a l’abdomen pétiolé.

Sources :
Le Monde des insectes
Guide des mouches et des moustiques, J. et H. Haupt.

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Oestroidea
Famille : Tachinidae
Sous-famille : Dexiinae
Tribu : Dexiini
Genre : Dinera
Espèce : Dinera ferina

Identification : Dinera ferina est une mouche grise à taches noires avec de longues soies dressées sur le corps. Elle possède de longues pattes noires. Le tergite 2 est noir au moins en son centre. La cellule r5 est ouverte. Elle possède 4 soies post dc.
Le mâle a les yeux plus rapprochés et les pattes encore plus longues que celles de la femelle.

Taille : 8 à 14 mm.

Habitat : Lisières des forêts, zones déboisées et prairies, jusqu’en haute montagne, souvent observée sur les fleurs.

Répartition géographique : Europe, Sibérie de l’est et Transcaucasie.

Période d’observation : De juin à octobre.

Hivernation : Stade nymphal ou début du stade larvaire.

Oeufs : Ils sont déposés à l’entrée des galeries de leurs hôtes, sur le bois mort.

Larve : Parasite de coléoptères dont les larves se nourrissent de bois en décomposition (Sinodendron cylindricum, Dorcus parallelipipedus, Helops coeruleus, Drymochares cylindraceus, Platycerus). Au premier stade la larve recherche activement son hôte dans le bois mort et se développe dedans jusqu’au premier hiver. La pupaison a lieu dans le bois tendre, près de la surface.

Espèces semblables :
Dinera carinifrons possède 3 soies dc derrière la suture.
Le genre Billaea est un peu plus trapu et court sur pattes. les bandes noires sur le thorax sont légèrement différentes.
Le genre Bithia a la courbure de la veine M un peu plus douce.

Sources :
Clé Tachinidae d’Europe centrale
(PDF) Remarks on the biology of Dinera ferina (Diptera Tachinidae) as parasitoid of the two Italian Platycerus species (Coleoptera Lucanidae) (researchgate.net)

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Oestroidea
Famille : Tachinidae
Sous-famille : Tachininae
Tribu : Ernestiini
Genre Eurithia
Espèce :

Identification : Les mouches de ce genre ne sont pas faciles à identifier sur photo. Il faut une bonne vue des tergites 4 et 5 pour en voir coloration et pruinosité, et une vue rapprochée de la tête et des soies derrière les yeux. Ce sont de grandes mouches gris bleuté, avec la face saillante et les yeux velus. La veine M est nettement coudée vers la costa et la cellule r4+5 est ouverte.

Espèces semblables : A compléter en fonction des variantes rencontrées.
Le genre Linnaemya possède un appendice au niveau de la courbure de la veine M.

Sources :
Le Monde des insectes
Diptera.info

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Tephritoidea
Famille : Tephritidae
Sous-famille : Tephritinae
Tribu : Tephritini
Genre Tephritis
Espèce : Tephritis bardanae

Identification : Tephritis bardanae a le corps de couleur gris jaunâtre. Ses ailes sont hyalines à l’apex avec deux taches sombres au bout des nervures. Elle possède une tache hyaline en « V » sur la costa, soulignée d’un côté par un grand carré sombre, de l’autre par une bande sombre, les deux généralement reliés sous le « V » et venant obscurcir la grande nervure transverse.

Taille : 5 à 6 mm.

Habitat : Bords de chemins, broussailles, lisières et clairières forestières.

Période de vol : De mai à septembre.

Plante hôte : Bardanes (Arctium sp).

Oeufs : Ils sont pondus dans les capitules de Arctium minus et A. lappa alors qu’ils sont pondus dans la tige chez Arctium tomentosum, ses capitules étant recouverts de filaments laineux, rendant l’accès plus difficile.

Larve : Elle crée des galles dans les capitules ou les graines de la plante hôte.

Espèces semblables :
Les autres Tephritis avec l’apex l’apex des ailes blanc avec deux taches sombres au bout des nervures sont (d’après le Faune de France) :
Tephritis formosa qui a le bord basal de la bande sombre plus régulier, cette bande remonte de la costa vers le bord interne en direction de la base, chez T. bardanae c’est plutôt l’inverse. Les ailes de T.formosa sont généralement plus largement noires.
Chez Tephritis dilacerata, on a plus l’impression de deux bandes sombres qui filent droit vers la marge interne de l’aile alors que chez bardanae, vu de loin, les zones sombres semblent former un arc de cercle englobant la tache hyaline en « V » de la costa.
Tephritis stictica, Tephritis hyoscyami et Tephritis postica ont les plages noires des ailes moins importantes, hyoscyami peut parfois avoir un peu plus de noir mais les plages sombres ne sont pas reliées entre elles nettement comme chez bardanae.
Tephritis heiseri a les zones sombres des ailes plus éparpillées, elles ne sont pas agglutinées en deux grosses taches générales.

Sources :
Faune de France 28
Revision of the old world species of the genus Tephritis, Korneyev, Severyn V. & Korneyev, Valery A
Wikipedia

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Scyomizoidea
Famille : Sciomyzidae
Sous-famille : Sciomyzinae
Tribu : Tetanocerini
Genre Euthycera
Espèce : Euthycera chaerophylli

Identification : Euthycera chaerophylli est de couleur orange avec taches brunes sur le thorax disposées en 4 rangées. Ses ailes sont réticulées de brun sombre. Ses yeux sont rouges. Elle possède une tache noire oculaire englobant la soie fronto orbitale antérieure, une plus petite au bord avant de l’œil, et une frontale.

Taille : 7 à 10 mm.

Habitat : Elle fréquente divers habitats humides, prairies, forêts, berges de rivières.

Période de vol : De mai à août.

Hivernation : Pupe.

Larve : Elles sont parasite de limaces, principalement du genre Deroceras, et se développent à l’intérieur du corps de ces dernières.

Espèces semblables :
Les autres du genre sont plus brunâtres et les taches du thorax diffèrent un peu.
En plus, on peut dire que Euthycera cribrata a la tache sombre oculaire qui n’englobe pas la soie fronto orbitale antérieure (soie la plus proche).
Le genre Pherbina est semblable mais ses ailes sont légèrement moins fortement réticulées.
Le genre Psacadina a les ailes plutôt tachetées que réticulées.
Coremacera fabricii n’a pas l’arista aussi plumeuse et plutôt blanche, et la tache noire près des yeux est plus grosse.

Sources :
Insecte.org
Wikipedia
Démons et Merveilles
Liboupat

2021

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Lauxanioidea
Famille : Lauxaniidae
Sous-famille : Lauxaniinae
Tribu : 
Genre : Minettia
Espèce : Minettia inusta

Identification : Minettia inusta est une petite mouche au corps trapu de couleur orange. Ses ailes possèdent des marques noires, une tache à l’apex de la cellule Sc, la grande nervure transverse ombrée et l’apex ainsi que la moitié apicale de la costa de l’aile marquées de sombre.

Taille : 4 mm.

Espèces semblables : La disposition des taches alaires est caractéristique.

Sources :
Insecte.org

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Tabanomorpha
Super famille : Tabanoidea
Famille : Tabanidae
Sous-famille : Tabaninae
Tribu : Haematopotini
Genre : Haematopota
Espèce : Haematopota pluvialis

Identification : Le Taon des pluies (Haematopota pluvialis) est de couleur brun gris. Ses ailes sont gris brunâtre et réticulées, portées en toit au repos. Le premier article antennaire est relativement court et renflé, noir brillant. Le 3ème article antennaire est jaune à la base.
Il existe une forme nommée subcylindrica chez qui le premier article antennaire est de forme cylindrique, en grande partie gris blanchâtre et velu.
Le mâle a les yeux qui se touchent, bruns sur les 2/3 supérieurs, le tiers inférieur vert à bandes brunes.
La femelle a les yeux espacés, verts à bandes brunes.

Taille : 8 à 11 mm.

Habitat : Zones boisées.

Répartition géographique : Toute l’Europe, Asie et Afrique du nord.

Période d’observation : De mai à octobre.

Oeufs : Ils sot pondus sur des végétaux à proximité de points d’eau.

Larves : Elles se développent dans le sol humide.

Régime : Les femelles se nourrissent de sang, les mâles de pollen et de nectar.

Espèces semblables :
Haematopota crassicornis a les antennes entièrement noires
H. bigoti a le premier article antennaire brunâtre, le 2 et le 3 sont jaunes (avec ‘apex du 3 plus foncé).
H. italica, H. grandis et H. variagata ont le premier article antennaire un peu plus allongé et un peu moins renflé.

Sources :
Clé des Tabanidae de Hongrie
Quel est cet animal

2021

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Muscoidea
Famille : Muscidae
Sous-famille : Coenosiinae
Tribu : Coenosiini
Genre : Schoenomyza
Espèce : Schoenomyza litorella

Identification : Schoenomyza litorella est une petite mouche de couleur brunâtre. Ses nervures transverses sont légèrement ombrées. L’extrémité des tergites est ornée d’une bande noire luisante. Le tibia 2 possède une forte soie antéro-ventrale. Elle possède un front plus large que long.
Le mâle a le front blanc et la face jaune orangé.

Taille : 3 mm.

Habitat : Zones marécageuses et abords des plans d’eau, prairies plus sèches en automne et en hiver.

Période d’observation : Toute l’année mais surtout d’avril à octobre.

Régime : Ce sont des mouches prédatrices, qui chassent d’autres insectes, en particulier d’autres diptères.

Espèces semblables :
Le front très large permettrait de la différencier des autres espèces de la sous-famille.

Sources :
Insecte.org
Some observation on the biology and predaceous behaviour of Schoenomyza litorella (FALLÉN, 1823) (Muscidae, Coenosiinae)

2020

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Asilomorpha
Super famille : Empidoidea
Famille : Dolichopodidae
Sous-famille : Diaphorinae
Tribu :
Genre Chrysotus
Espèce : 

Identification : Ce genre comprend une 15aine d’espèces en France dont l’identification sur photo semble délicate, je n’ai trouvé que peu d’informations dessus. Elles sont de couleur vert métallique à cuivrées. Au repos, les ailes sont souvent portées un peu écartées. La veine m présente une déflexion.

Taille : 2-3 mm.

Habitat : Dans les herbes basses, souvent dans les zones humides.

Espèces semblables :
Le genre Argra a une pruinosité argentée au moins sur l’abdomen.
Les Dolichopus, Rhaphium et Hercostomus ont les ailes superposées au repos et sont plus grandes.

Sources :
Insecte.org
BugGuide

2021

2020

Ordre Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Asilomorpha
Super famille : Asiloidea
Famille : Asilidae
Sous-famille : Asilinae
Tribu
Genre : Dysmachus
Espèce

Identification : Les asiles de ce genre ne sont pas toujours identifiables sur photo. Je classerais ici celles qui ne peuvent être identifiées au-delà du genre.
Elles ont un corps gris brun assez velu, avec les soies ac et dc assez bien développées en avant de la suture et des soies latéro marginales sur les tergites. Elles possèdent un renflement facial bien développé. Les ailes sont hyalines et les pattes noires.
La femelle a l’ovipositeur compressé latéralement et assez épais, ses cerques sont enclos par le dernier tergite.

Espèces semblables :
Les pattes noires éliminent pas mal de candidats.
Didysmachus picipes mâle a l’hypopygium étroit et pointu à l’apex et l’ovipositeur de la femelle présente à sa base, ventralement, de longs poils.
Eutolmus rufibarbis a les soies présuturales réduites, le mâle a une saillie velue sur le dernier sternite, l’ovipositeur de la femelle est comme étranglé en son centre sur le dessous (vue de profil).
Chez les femelles du groupe Machimus (Machimus, Neoepitriptus et Tolmerus) les cerques ne sont pas enclos par le dernier tergite, ils sont situé à l’apex de l’abdomen lui donnant un aspect très pointu.
Les ac et dc présuturales des Machimus sont plus courtes (mais elles semblent assez courtes chez certaines espèces de Dysmachus).
Idem pour les Neoepitriptus qui semblent également plus sveltes.
Pareil pour les Tolmerus, qui semblent avoir très souvent des parties rousses aux pattes.
Philonicus albiceps a les soies ac et dc avant la suture très courtes.
Erax barbatus a les nervures transverses ombrées.

Sources :
Insecte.org
Diptera info
Clé Asilidae
Faune de France 17

2020

Avec la clé allemande, j’arrive avec un peu de mal à Dysmachus praemorsus pour cette femelle. Mais en la postant sur Diptera info, on me dit qu’il pourrait s’agir de D. harpax ou D. hamulatus, deux espèces absentes de la clé mais communes au sud de la France. Un mâle aurait visiblement été plus simple à identifier.