Raglius tristis

Dernière mise à jour il y a 4 semaines par tifaeris

Ordre : Hemiptera
Sous-ordre : Heteroptera
Infra-ordre : Pentatomorpha
Super famille : Lygaeoidea
Famille : Lygaeidae
Sous-famille : Rhyparochrominae
Tribu : Rhyparochromini
Genre Raglius
Espèce Raglius tristis

Identification : Raglius tristis a la tête, les antennes, les pattes et le scutellum noirs. Le pronotum est noir à base plus ou moins largement beige avec une tache noire aux angles postérieurs et les marges latérales claires sur toute leur longueur. Les cories sont beiges striées de noir et à bande rougeâtre près du clavus, à tache noire suivie d’une tache blanche à l’apex.

Taille : 5,2 à 5,8 mm

Habitat : on la rencontre souvent sur les Ericaceae, de préférence sur la Bruyère arborescente (Erica arborea)

Répartition géographique : Distribution méditerranéenne, en France dans le tiers sud du pays.

Espèces semblables :
On la reconnait généralement facilement grâce à la bande rougeâtre près du clavus et aux bords latéraux du pronotum entièrement clairs.
Raglius pineti possède en avant de la tache noire des cories une bande noire qui remonte jusqu’à la base de l’hémélytre.
Raglius confusus pourrait avoir (à priori rarement) les bords latéraux du pronotum entièrement clairs, mais elle ne possède pas cette bande rosée près du clavus, les hémélytres sont uniformément beiges.
Les autres du genre n’ont pas les marges latérales du pronotum entièrement claires, elles sont sombres au moins sur le tiers antérieur.
Beosus maritimus est plutôt de couleur beigeâtre, les articles 1, 2 et une partie du 3 sont jaunâtres, le scutellum a une tache blanche à l’apex et deux taches blanches sur les côtés.
Beosus quadripunctatus a les antennes et une partie des pattes rougeâtres.
Lasiocoris anomalus n’a pas de tache blanche derrière la tache noire des cories et la membrane est bordée de blanc.
Les Rhyparochromus ont la membrane concolore (parfois l’apex bordé de blanc ou avec une petite tache blanche), les cories sont de teinte plus uniforme.

Sources :
Le Monde des insectes
Faune de France 84

2021

Laisser un commentaire