Éristale interrompue (Eristalis interrupta)

Dernière mise à jour il y a 2 mois par tifaeris

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Syrphoidea
Famille : Syrphidae
Sous-famille : Milesiinae
Tribu : Eristalini
Genre : Eristalis
Espèce : Eristalis interrupta

Identification : L’Éristale interrompue (Eristalis interrupta) a l’abdomen noir avec les bords postérieurs des tergites clairs et deux marques oranges sur les côtés du T2. Sa bande faciale est relativement étroite, l’aile est hyaline à petit ptérostigma presque carré, l’arista plumeuse, le fémur 3 noir sauf à l’apex.
Les mâles ont les yeux qui se touchent.
Les femelles ont les yeux espacés.

Taille : De 8 à 11mm.

Habitat : Divers habitats ouverts comme les prairies fleuries.

Répartition géographique : Partout en France.

Comportement : Lors de la parade nuptiale, le mâle vole en stationnaire au dessus de la femelle qui butine.

Période d’observation : De mars à octobre.

Larves : Larves queue de rat, se nourrissant de matières organiques en décomposition dans l’eau.

Espèces semblables :
L’aile hyaline et le petit ptérostigma éliminent pas mal de candidats.
Eristalis abusiva a une bande faciale très fine et le tibia 2 entièrement jaune.
Eristalis alpina a le fémur 3 épais et courbé.
Eristalis jugorum a les poils du thorax plus roux et la tête prolongée vers le bas.
Eristalis picea a les 3 premiers articles des tarses plus sombres que les deux derniers.
En Suède, il existe Eristalis hirta qui lui ressemble beaucoup. Ce dernier a le dernier article antennaire brun (voir ici).
Il y a aussi Eristalis gomojunovae pour qui je ne trouve pas d’infos, mais qui semble être observé très au nord, au-dessus ou au niveau du cercle polaire. Le ptérostigma semble un peu plus long (voir ici).

Sources :
https://www.insecte.org
https://www.quelestcetanimal.com
https://www.naturespot.org.uk

2021

2018