Aller au contenu

Silphe lisse (Ablattaria laevigata)

Dernière mise à jour il y a 1 mois par tifaeris

Le silphe lisse se nourrit d’escargots. Il sécrète un fluide pour lyser les protéines de leur bave et ainsi la fluidifier.

Ordre : Coleoptera
Sous-ordre : Polyphaga
Infra-ordre : Staphyliniformia
Super famille : Staphylinoidea
Famille : Silphidae
Sous-famille : Silphinae
Tribu :
Genre : Silpha
Espèce : Silpha laevigata

Identification

Le Silphe lisse (Ablattaria laevigata) a un corps ovale et noir. Sa tête est allongée et ses antennes progressivement élargies. Son pronotum est arrondi en avant. Les élytres sont ponctués mais ne possèdent pas de carènes. Leurs bords latéraux possèdent une large gouttière.
Le mâle a les articles des tarses de la première paire de pattes lobés.
La femelle a les articles des tarses de la première paire de pattes cylindriques.

Étymologie

« Ablattaria » signifiue « qui n’est pas une blatte »
Laevigata » signifie « lisse », « poli »

Autre nom

Silphe des friches.

Taille

10 à 18 mm.

Habitat

Prairies ouvertes, broussailles, de préférence sur sol sablonneux exposé au soleil, jusqu’à 1800m.

Répartition géographique

Période d’observation

D’avril à octobre.

Larve

Elle est de couleur noire et a un corps allongé, nettement segmenté, avec des expansions latérales sur chaque segment. Elle peut faire un peu penser à un cloporte.

Nymphose

Elle a lieu dans le sol

Régime

Larves et adultes sont prédateurs d’escargots, en particulier Theba pisana ainsi que les genres Monacha, Xeropicta et Candidula.

Espèces semblables

On reconnait facilement cette espèce à l’absence de carènes sur ses élytres. Certains Silpha on les carènes assez peu marquées, mais on les devine quand même et leur tête est nettement moins allongée.

Sources

UK Beetles
Quel est cet Animal ?
• La vie des Coléoptères d’Europe, Delachaux et Niestlé
INPN
GBIF

2022

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :