Aller au contenu

Œillet à delta (Dianthus deltoides)

Publié le 28 avril 2022

Dernière mise à jour il y a 1 mois

Cet œillet commun en montagne se reconnait à ses fleurs roses à anneau pourpre au centre et aux pétales ponctués de blanc

Famille : Caryophyllaceae

Identification

L’Œillet à delta (Dianthus deltoides) est une plante à tige dressée et ramifiée en haut. Elle produit des rejets stériles.
Les fleurs sont portées par un long pédoncule, solitaires ou groupées par 2 à 3. Elles sont roses à cercle pourpre près du centre et à petites taches blanches. Les pétales sont dentés et poilus à la gorge. Le calice est tubulaire, étroit et strié.
Les feuilles sont linéaires, celles de la base et des rameaux stériles plus courtes et obtuses.
Le fruit est une capsule cylindrique.

Autres noms

Œillet deltoïde, Œillet couché, Œillet glauque.

Type végétatif

Vivace.

Taille

10 à 130cm de haut, 15 à 20 mm de diamètre pour la fleur.

Habitat

Prairies sèches jusqu’à 2200m.

Répartition géographique

Originaire d’Europe, naturalisé en Amérique du nord. En France, présente surtout en montagne dans les Pyrénées, le Massif Central, les Alpes, le Jura et les Vosges, mais présente dans le reste du pays car utilisée en horticulture.

Floraison

De mai à octobre.

Hôtes

Acarien Eriophyidae : Aceria dianthi
Coléoptère Chrysomelidae : Cassida hemisphaerica
Coléoptère Curculionidae : Hypera arator
Homoptère Aphididae : Myzus certus
Lépidoptère Coleophoridae : Coleophora adelogrammella, Coleophora dianthi
Champignons : Microbotryum dianthorum, Puccinia arenariae, Puccinia behenis, Thecaphora saponariae, Uromyces dianthi

Espèces semblables

• L’Œillet de Séguier (Dianthus seguieri) lui ressemble avec ses fleurs possédant une couronne de points pourpres un peu comme celle de D. deltoides, mais généralement les pétales ne possèdent pas de points blancs. C’est une espèce que l’on rencontre dans les Alpes, le Massif Central et les Pyrénées Orientales (en 3 ssp différentes).
• L’Œillet armérie (Dianthus armeria) a des pétale plus étroits et entièrement tachetés de blanc, ses bractées sont entièrement herbacées.

Sources

• Flora Gallica, Biotope éditions
FLOREALPES
Infoflora.ch
BOTANY.cz
INPN
Tela Botanica
GBIF
Plant Parasites of Europe

2022

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :