Aller au contenu

Dicyrtomina ornata

Dernière mise à jour il y a 3 mois par tifaeris

« Cette espèce est l’une des plus communes chez nous, mais aussi l’une des plus variables »

Ordre : Collembola
Sous-ordre : Symphypleona
Infra-ordre : 
Super famille : Dicyrtomoidea
Famille : Dicyrtomidae
Sous-famille :
Tribu 
Genre : Dicyrtomina
Espèce : Dicyrtomina ornata

Identification : Dicyrtomina ornata a un corps globuleux avec de longs poils sur l’arrière. Son 4ème segment antennaire est très court par rapport au 3ème (caractéristique de la famille). Il possède plus de 2 soies alignées verticalement sur la face. Ses antennes sont de couleur uniforme. Il possède une bande plus sombre entre les yeux. Ces derniers sont composés de 8 ocelles. Sa coloration est variable, souvent jaunâtre, avec des taches irrégulières plus sombres. Il peut aussi être plus foncée, rougeâtre ou mauve, avec des taches plus claires. Il possède à l’arrière de l’abdomen une tache de forme variable. Elle peut être rectangulaire, plus ou moins étroite, assez allongée, avec ou sans lignes horizontales. Si ces lignes sont présentes, elles sont de même longueur.

Taille : Entre 0,5 et 2mm.

Habitat : On la rencontre au sol dans les endroits humides, sous les feuilles et le bois mort.

Répartition géographique :

Période d’observation : Toute l’année, moins active en été.

Régime alimentaire : Algues, moisissures, débris végétaux, champignons…

Espèces semblables :
Dicyrtomina minuta a la tache postérieure plus large, le corps est généralement plus jaune avec moins de marques sur la tête et sur le corps notamment le dessus, et une ligne dorsale moins marquée. La forme labellei de D. ornata a la même tache postérieure que D. minuta, mais elle possède des marques sur les flancs et le dessus d’intensité variable qui ne sont pas ou pratiquement pas présentes chez D. minuta.
Dicyrtomina saundersi a les antennes qui changent brusquement de couleur à la jonction des articles 2 et 3 (passant de clair à foncé), la tache abdominale est faite d’une bande verticale traversée de lignes longitudinales de longueur différente, dessinant comme un sapin de Noël. La forme meridionalis n’a pas de différence de couleur au niveau des antennes, mais la tache du derrière possède de grandes barres longitudinales très régulières, les barres sont moins longues chez les D.ornata qui en ont.
Dicyrtomina signata peut être semblable aux formes pâles d’ornata, mais cette espèce a une large bande sans taches plus sombres sur le dos, et sa tache postérieure est ronde, située au bas de l’abdomen.
Dicyrtomina flavosignata est de couleur entièrement jaune, sans tache postérieure.
Dicyrtomina violacea peut ressembler à certaines formes d’ornata, il est de couleur mauve sur l’abdomen, avec en général peu de marques jaunes, seulement une ligne médiane jaune bien visible et isolée des autres marques abdominales. La tête est en revanche notablement plus claire que l’abdomen, généralement jaune. Il possède entre les yeux une large bande interoculaire. Il existe aussi des formes claires de cette espèce, mais la bande pâle médiane reste visible, et isolée de toute autre tache..
• Chez le genre Dicyrtoma, la bande médiane de l’abdomen est plus sombre que la couleur de base de celui-ci, et non plus claire.
• Le genre Ptenothrix ne possède que deux soies alignées verticalement sur le centre de la face, sauf Ptenothrix italica qui en a plus, mais sa coloration est différente, notamment les antennes qui ont des zones très claires.
Ptenothrix atra est de couleur violacé à rougeâtre, souvent moucheté.
• En France, il y aurait aussi Ptenothrix setosa pour qui je ne trouve pas d’informations. Il a été trouvé à Banyuls sur mer.

Sources :
Le Monde des insectes
Checklist of the Collembola of the World
Catalogue des collemboles de France
NatureSpot
MAKROTREFF

2021

2020

2019

2018

2016

Laisser un commentaire