Étang de Vendres 24 octobre 2020

Première sortie pour nous autour de cet étang méditerranéen. Nous nous garons près des campings et empruntons le chemin qui mène à l’observatoire.

Nous croisons rapidement une Cisticole des joncs (Cisticola juncidis) dans un tamaris.

Un petit groupe de Flamants roses (Phoenicopterus roseus) se trouve sur l’étang devant l’affût.

Autre surprise, deux Talèves sultanes (Porphyrio porphyrio) longent l’étang sur l’autre rive. Elles seront ensuite rejointes par 3 autres individus, puis se disputeront un moment avant de se séparer.

Quelques Busards des roseaux (Circus aeruginosus) survolent la roselière.

Les Fauvettes mélanocéphales (Sylvia melanocephala) sont assez nombreuses, mais toujours aussi invisibles !

Ce jour là, les oiseaux les plus nombreux étaient de loin les Pouillots véloces (Phylloscopus collybita). Beaucoup de migrateurs et probablement des hivernants, chassant les petits diptères qui volaient en masse autour des tamaris. Les pouillots profitent de la présence de ces insectes en hiver près des points d’eau. Ce sont également des pollinisateurs qui apprécient le nectar des fleurs d’hiver, y compris certaines ornementales des jardins des villes. Les fleurs des saules en février sont également très appréciées.

Il y avait un peu de vent !

Cette araignée a été repérée de loin !

On termine avec cet Entomobrya unostrigata trouvé sous un caillou.

*Oiseaux observés*

Canard colvert (Anas platyrhynchos)
Aigrette garzette (Egretta garzetta)
Grande Aigrette (Casmerodius albus)
Héron cendré (Ardea cinerea)
Flamant rose (Phoenicopterus roseus)
Busard des roseaux (Circus aeruginosus)
Épervier d’Europe (Accipiter nisus)
Buse variable (Buteo buteo)
Râle d’eau (Rallus aquaticus)
Gallinule poule-d’eau (Gallinula chloropus
)
Talève sultane (Porphyrio porphyrio)
Bécassine des marais (Gallinago gallinago)
Chevalier culblanc (Tringa ochropus)
Mouette rieuse (Chroicocephalus ridibundus)
Goéland leucophée (Larus michahellis)
Pic épeichette (Dendrocopos minor)
Bergeronnette des ruisseaux (Motacilla cinerea)
Bergeronnette grise (Motacilla alba)
Rougegorge familier (Erithacus rubecula)
Rougequeue noir (Phoenicurus ochruros)
Tarier pâtre (Saxicola rubicola)
Cisticole des joncs (Cisticola juncidis)
Fauvette mélanocéphale (Sylvia melanocephala)
Pouillot véloce (Phylloscopus collybita)
Panure à moustaches (Panurus biarmicus)
Mésange bleue (Cyanistes caeruleus)
Mésange charbonnière (Parus major)
Grimpereau des jardins (Certhia brachydactyla)
Rémiz penduline (Remiz pendulinus)
Pinson des arbres (Fringilla coelebs)
Serin cini (Serinus serinus)
Chardonneret élégant (Carduelis carduelis)

4 commentaires

    1. Merci beaucoup !
      Oui les talèves je n’en voit pas souvent, mais tout de même j’en entends de plus en plus dans les roselières lorsque je m’y balade. Par contre pour les voir c’est une autre affaire !

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s