Scandinavie 2018 : Hornøya 07 août

Ce matin, nous embarquons pour Hornøya.

Au port, nous tombons sur un groupe d’Eiders à duvet (Somateria mollissima) très coopératifs.

Nous prenons ensuite le bateau pour une traversée d’environ 10 minutes. En arrivant, nous ne sommes pas surpris de croiser un grand nombre de Cormorans huppés (Phalacrocorax aristotelis).

Il y en a sur toute la côte rocheuse de cette partie de l’ile.

Ici, les cormorans ne sont pas farouches, ils vaquent à leurs occupations sans trop se préoccuper de nous.
Il y a aussi quelques jeunes.

Ils ne sont pas tous indépendants !

Certains continuent d’aménager de nid, ou se débarrassent des matériaux qui ne font plus l’affaire.

Certains jeunes commencent déjà à s’entrainer à la pêche. ici juste à côté de l’embarcadère.

Les cormorans nichent un peu partout où ils le peuvent, y compris sous les bancs de l’abri.

Et même sous l’abri lui-même ! Quelques jeunes curieux nous observent .

Quelques Goélands marins (Larus marinus) sont aux abords de la colonie.

Ainsi que des Goélands argentés (Larus argentatus), adultes et jeunes. Tous recherchent quelque chose à se mettre sous le bec. Ils essayent même de dérober les poissons des macareux. J’en ai vu plusieurs suivrent les labbes parasites, et lorsque ces derniers avaient réussi à faire lâcher leur butin à un autre oiseau, ce sont les goélands qui ramassaient tout !

Il y avait encore beaucoup de Macareux moines (Fratercula arctica). Ils n’arrêtaient pas de faire des allées et venues entre la mer et les terriers.

C’est la première fois que je peux faire des photos de groupes comme ça !

Nous avons même pu observer quelques jeunes ! Juste à l’entrée de leur terrier, ses derniers observent les alentours, s’exercent les ailes. Parfois, un adulte arrive et le pousse à l’intérieur du terrier. Il n’est pas encore temps pour eux de partir !

D’autres groupes.

Parfois nous voyons passer une Bergeronnette grise (Motacilla alba).
Les guillemots étaient très peu nombreux et assez cachés des les rochers, je n’ai pas pu en photographier. Les Pingouins torda (Alca torda) n’étaient pas trop nombreux également, mais j’ai pu faire une petite série.

Aux abords de l’ile, nous observons furtivement deux Phoques gris (Halichoerus grypus).
L’heure tourne, et notre bateau revient nous chercher. Nous avons passé 7h sur l’ile ! En fin d’après-midi un gros bateau de croisière fait escale au port. Notre bateau parait minuscule à côté !
En arrivant, j’en profite pour photographier quelques sternes. Des Sternes pierregarins (Sterna hirundo).

Nourrissage des jeunes.

Ici, celle de droite est je pense une Sterne arctique (Sterna paradisaea). Son bec est un peu long mais il est tout de même bien rouge sang, et les filets de la queue semblent longs.
A peine plus loin, sur le ponton, nous croisons un jeune. Une sterne arrive, le même individu que sur la photo précédente je pense. Le petit jeune est bien protégé !

*Oiseaux observés*
Bergeronnette grise (Motacilla alba) : 3 en passage, restant dans la végétation.
Cormorans huppés (Phalacrocorax aristotelis) : plusieurs centaines.
Eider à duvet (Somateria mollissima) : 4 au port de Vardø.
Goéland argenté (Larus argentatus) : 5/6 sur l’ile.
Goéland marin (Larus marinus) : 3/4 sur l’ile.
Grand corbeau (Corvus corax) : 3 longeant la falaise.
Guillemot de Troïl (Uria aalge) : une 10aine sur l’ile, +/-70 en mer.
Labbe parasite (Stercorarius parasiticus) : 3 poursuivant les macareux en mer.
Macareux moine (Fratercula arctica) : nombreux, entre 50 et 100 sur l’ile, au moins autant en mer.
Mouette tridactyle (Rissa tridactyla) : plusieurs centaines (plus nombreuses que les cormorans).
Phoques gris (Halichoerus grypus) : 2 nageant autour de l’ile et faisant le bouchon au loin.
Pygargue à queue blanche (Haliaeetus albicilla) : 2 en vol.
Sterne arctique (Sterna paradisaea) : 2 au port de Vardø en compagnie des pierregarins.
Sternes pierregarins (Sterna hirundo) : une 20aine au port de Vardø .
Traquet motteux (Oenanthe oenanthe) : 1 qui passe en vol.

11 commentaires sur “Scandinavie 2018 : Hornøya 07 août”

  1. Superbe ! Tu n’as pas eu plus beau temps que lors de ma dernière visite…
    Et oui pour la sterne arctique, on remarque aussi les pattes plus courtes et le poitrail plus gris 🙂

    1. Merci Samuel !
      Ouh non il a plu tous les jours, les éclaircies étaient rares. Et pas chaud en plus ! Mais tant qu’il y a des oiseaux, ce n’est pas grave.
      Merci pour ta confirmation sur la sterne ^^

  2. J’adore les macareux superbement pris en photo, on a vraiment l’impression de voyager depuis notre ordinateur, grand merci !

  3. J’adore les macareux ! comme la nature les a si bien maquillés ! Quant au bateau d’Hurtigruten (voie rapide en norvégien), il fait partie de ces navires qui font du cabotage dans 34 ports entre Bergen et Kirkenes, ils assurent encore le transport de personnes et marchandises ; le côté touristique est aussi bien développé maintenant….

Laisser un commentaire