Aller au contenu

Geai des chênes

Publié le 10 octobre 2012

Dernière mise à jour il y a 2 ans

Identification : Le Geai des chênes (Garrulus glandarius) a le dos brun-rosé, la poitrine beige-rosé, le croupion blanc, la queue noire. Les couvertures alaires sont bleues striées de noir et de blanc. Il possède une large barre alaire blanche. La calotte, dont les plumes sont érectiles, est blanchâtre tachetée de noir. Le bec est court et rectiligne, et est souligné par d’épaisses moustaches noires. La gorge est blanchâtre. Il n’y a pas de dimorphisme sexuel.

Habitat : Il fréquente divers milieux boisés, de conifères ou de feuillus, les parcs.

Répartition géographique :

Geai des chenes

Comportement : A la vue d’un prédateur, il donne l’alarme avec un cri rauque. Il imite parfois la buse. C’est un oiseau bruyant de manière générale. En automne, il constitue des réserves de provisions qu’il peut transporter dans son jabot sur plusieurs kilomètres. Il cache ainsi beaucoup de glands qu’il ne retrouve pas en totalité, et contribue ainsi à la dissémination des chênes.

Geai des chênes 18

Nidification : Le couple construit un nid assez léger de branchettes, garni de racines sur une branche d’arbre ou un buisson touffu à une hauteur suffisante pour être à l’abri des prédateurs. La ponte a lieu d’avril à juin. La femelle dépose dans le nid 3 à 7 œufs verdâtres très finement tachés de gris-olive. L’incubation dure 16 jours et est assurée par la femelle seulement. Les jeunes quittent le nid a une vingtaine de jours.

Régime : Le Geai est omnivore. Il se nourrit de glands (qui constituent près de 50% de son alimentation) mais aussi d’autres fruits forestiers, de fruits cultivés, de graines de céréales, de lézards et campagnols, et il s’attaque aussi aux couvées  (œufs et oisillons) des petits passereaux.

Sources :

http://www.oiseaux-europe.com/
http://www.oiseaux.net/
Le guide ornitho

2021

2019

2017

2014

2012-2013

4 commentaires sur “Geai des chênes”

  1. Encontre un geais des chênes. Bebe paradito en la rue servan de Paris 11 una noche no se si estaba asustado lo llevemos a casa pensamos que en un mes se iria volando han pasado 9 meses y aqui esta con nosotros canta sabe su nombre y lo repite adora banarse se a puesto muy bonito

    1. Bonjour
      J ai un geai dans mon jardin pas du tout farouche. Il se pose sur nos épaules et se nourrit de fruits quil prend de la main. Est ce une situation normale

      1. Bonjour,

        Non ce n’est pas une situation normale. Il m’a tout l’air d’avoir été élevé par quelqu’un puis relâché ensuite.
        Le problème des corvidés c’est qu’ils s’imprègnent très rapidement, ce qui leur est dangereux. Beaucoup de personnes ne les aiment pas et n’ont pas de bonnes intentions envers eux.
        Il est possible de réensauvager un corvidé, certaines assos s’en chargent, mais ils doivent être en contact avec d’autres individus de la même espèce.

        Je vous envoie le lien d’une association spécialisée dans les corvidés, vous y trouverez beaucoup plus d’informations : https://www.ladel.fr/

Laisser un commentaire