Maillot commun (Lauria cylindracea)

Dernière mise à jour il y a 5 mois par tifaeris

Ordre : Stylommatophora
Sous-ordre : Helicina
Infra-ordre : Pupilloidei
Super famille : Pupilloidea
Famille : Lauriidae
Sous-famille
Tribu : 
Genre : Lauria
Espèce : Lauria cylindracea

Identification : Le Maillot commun (Lauria cylindracea) possède une coquille ovale à apex émoussé, de couleur brune, brillante et transparente, faiblement striée, à 6 à 7 tours convexes. La plus grande largeur se situe au dernier tour. L’ouverture possède une dent pariétale pouvant manquer. La marge est blanche plus ou moins épaissie. L’ombilic est ouvert et étroit. C’est une espèce assez variable au niveau de la forme de la coquille et surtout de l’ouverture (épaississement, présence de dents). L’animal est petit, sombre, à pieds et côtés plus pâles. les tentacules supérieurs sont courts, les inférieurs très courts.

Longévité : 4 ans voire plus.

Taille : 3 à 4,5 mm de haut, 1,8 mm de diamètre.

Habitat : Forêts, prairies, sous les pierres, dans les endroits pas très humides. Souvent abondante sur les murs couverts de lierre.

Répartition géographique : Partout en France.

Comportement : On les trouve souvent en grands groupes sous les pierres.

Reproduction : Cette espèce est ovovivipare, elle ne pond donc pas d’œufs. La reproduction a lieu entre juillet et août, 3 à 5 embryons sont incubés. Les jeunes possèdent 1,5 à 2,5 tours. La maturité est atteinte au bout de 2,5 ans.

Espèces semblables :
Lauria semproni est une espèce plutôt de montagne, elle possède 5 à 6 tours.
Columella aspera ne possède que 4 à 5 tours, ce qui lui donne un aspect ramassé.
Columella edentula parait un peu moins effilée.
Les Truncatellina ont la coquille qui semble un peu moins rétrécie à l’apex.
Le genre Vertigo a un grand nombre de dents dans l’ouverture.
Les Pupilla ont à l’ouverture une lèvre relativement épaisse et 1 à 2 dents.
Les Aciculidae ont la coquille moins compacte, un peu plus effilée, les tours sont moins fortement rétrécis à l’apex.
Les Orculidae sont plus en forme d’ogive.
Les Argnidae sont vraiment cylindriques, pratiquement aussi larges à la base qu’à l’apex.

Sources :
Forum des Coquillages Actuels (forumcoquillages.com)
Escargots et limaces d’Europe, Delachaux et Niestlé
European non-marine molluscs, Fransisco Welter-Schultes

2021

Laisser un commentaire