Aller au contenu

Arion sp

Dernière mise à jour il y a 4 semaines par tifaeris

Les limaces de ce genre sont assez complexes à distinguer sur photo, leu couleur étant assez variable au sein d’une même espèce

Ordre : Stylommatophora
Sous-ordre : Helicina
Infra-ordre : Arionoidei
Super famille : Arionoidea
Famille : Arionidae
Sous-famille :
Tribu :
Genre : Arion
Espèce :

Identification

Les limaces du genre Arion ont un corps assez unicolore, de couleur variable selon les espèces mais aussi au sein d’une même espèce. Elles peuvent être noires, brunes, oranges, beiges, grises, parfois très pâles. Les tentacules demeurent généralement sombres. Le dos ne possède pas de crête et l’extrémité du corps est arrondie. L’orifice respiratoire est placé sur la partie antérieure du manteau. Ce genre est assez complexe et il n’est pas toujours possible d’aller à l’espèce.

Taille

De 1,5 à 20 cm de long selon les espèces.

Répartition géographique

Le genre est originaire du Paléarctique ouest, mais a été involontairement introduit sur d’autres continents. La péninsule ibérique est la zone qui compte le plus grand nombre d’espèces.

Régime

Végétaux, mais aussi animaux morts et détritus.

Genres semblables

A compléter en fonction des individus rencontrés.
Limax cinereoniger peut être noire mais se rencontre en forêt (l’individu présenté ici a été vu en haute montagne).

Sources

Forum des Coquillages Actuels
• European non-marine molluscs, Fransisco Welter-Schultes, Planet posters éditions
iNaturalist
(PDF) Phylogeny of slug species of the genus Arion: Evidence of monophyly of Iberian endemics and of the existence of relict species in Pyrenean refuges
GBIF

2021

Celle-ci a été photographiée dans les Pyrénées, ou il y aurait 3 espèces non décrites. Ce pourrait être Arion rufus, souvent noire dans les Pyrénées, mais on ne peux exclure d’autres espèces, sans compter que certaines peuvent s’hybrider.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :