Aller au contenu

Bertkauia lucifuga

Publié le 8 décembre 2022

Dernière mise à jour il y a 2 mois

Rambur, 1842

Cette espèce se reproduit essentiellement par parthénogénèse. Les mâles, ailés, sont très rares.

Ordre : Psocoptera
Sous-ordre : Psocomorpha
Infra-ordre : Epipsocetae
Super famille :
Famille : Epipsocidae 
Sous-famille :
Tribu :
Genre Bertkauia
Espèce 
Bertkauia lucifuga

Difficulté de détermination

Statut de conservation

Non évalué

Identification

Bertkauia lucifuga est une espèce dont on observe généralement que la femelle. Elle est aptère. Son corps est brun sombre, avec le vertex plus clair et parfois des bandes longitudinales plus claires sur l’abdomen. Le labre possède deux fines lignes sombres sclérotisées. Les antennes sont longues et fines, hérissées de soies. Les yeux sont grands et elle ne possède pas d’ocelles.
Le mâle est macroptère, avec les ailes faiblement enfumées de brun. Il est un peu plus clair que la femelle. Ses ocelles sont bien développés.

Étymologie

• Le nom de genre « Bertkauia » est probablement dédié à Philipp Bertkau, zoologiste allemand (1849-1894)
• « Lucifuga » signifie en latin « qui fuit le jour ». Le mot vient de « lux » qui signifie « lumière » et « fugio » qui signifie « fuir ». Cette espèce trouvée essentiellement au sol, dans la litière des forêts, et qui est en plus aptère, évique en effet un animal qui n’aime pas la lumière du jour.

Taille

2,2 à 2,8 mm de long, 3,2mm pour la longueur de l’aile du mâle

Habitat

Litière des sols forestiers, parfois sous des pierres, sur du bois pourri ou à l’entrée des grottes

Répartition géographique

Période d’observation

Hivernation

Œuf

Biologie

Cette espèce se reproduit généralement par parthénogénèse, les mâles sont très rares

Œufs

Ils sont ovales, de couleur rouge orangé et recouverts de sables et autres particules

Réseau trophique

Avec son régime, il participe à la confection d’humus, enrichissant le sol. Il peut servir de proie à d’autres arthropodes.

Régime

Il se nourrit d’algues vertes, de lichen, de mycélium et de moisissures

Espèces semblables

La femelle se reconnait assez facilement, les autres espèces aptères n’étant pas aussi sombres.
A venir pour le mâle.

Sources

Psocoptères euro-méditerranéens 1998, 517 p
National Barkfly (Outdoor Psocoptera) Recording Scheme
INPN
SLU Artdatabanken
Le Monde des insectes

2021

Laisser un commentaire