Decticelle carroyée (Tessellana tessellata)

Dernière mise à jour il y a 5 mois par tifaeris

Ordre : Orthoptera
Sous-ordre : Ensifera
Infra-ordre :
Super famille : Tettigonioidea
Famille : Tettigoniidae
Sous-famille : Tettigoniinae
Tribu : Platycleidini
Genre : Tessellana
Espèce : Tessellana tessellata

Identification : La Decticelle carroyée (Tessellana tessellata) est une petite sauterelle de couleur brune. Ses élytres sont étroits et atteignent l’extrémité de l’abdomen et présentent une bande sombre traversée par des lignes pâles oblique. Sur le pronotum, la carène médiane n’est nette que sur la moitié postérieure, sans relief sur la moitié antérieure.
La femelle a un oviscapte très fortement recourbé vers le haut.

Étymologie : En latin, « tessella » signifie « en mosaïque », probablement en référence au motif sur les élytres plus contrasté que chez les autres espèces.

Taille : De 13,5 à 16 mm.

Habitat : Prairies sèches, friches, cultures, pelouses, de 0 à 1800m.

Répartition géographique : Presque partout en France sauf au nord est. On la trouve en Europe, en Asie et en Afrique du nord.

Comportement : Cette espèce est très active par temps ensoleillé. Lorsqu’elle se sent en danger, elle fuit en enchainant les sauts sans arrêt pour se cacher ensuite dans la végétation, il est alors difficile de la suivre.

Période d’observation : De juin à octobre, avec un pic entre juillet et septembre.

Espèces semblables :
Le genre Platycleis est généralement plus grand, les élytres sont un peu plus larges avec une bande noire moins contrastée, l’oviscapte de la femelle est plus long et moins fortement recourbé.
Le Dectique des brandes (Gampsocleis glabra) peut être vert ou brun. La carène médiane du pronotum est très effacée. L’ovipositeur de la femelle est très différent, long et tronqué obliquement. Il ne possède pas ces grandes taches sombres anguleuses sur les élytres (des taches peuvent être présentes mais elles sont plus petites).

Sources :
Cahier d’identification des orthoptères de France, Belgique, Luxembourg et Suisse.
Guide des sauterelles, grillons et criquets d’Europe occidentale.
Wikipedia

2020

Laisser un commentaire