Aller au contenu

Tordeuse des aiguilles de l’épicea (Epinotia tedella)

Dernière mise à jour il y a 4 mois par tifaeris

« La chenille de cette tordeuse est mineuse dans les aiguilles d’épicéa »

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Tortricoidea
Famille : Tortricidae
Sous-famille : Olethreutinae
Tribu : Eucosmini
Genre : Epinotia
Espèce : Epinotia tedella

Identification : La Tordeuse des aiguilles de l’épicea (Epinotia tedella) a les ailes antérieures de couleur brune plus ou moins sombre, à bandes et taches blanchâtres. Il y a une bande près de la base de l’aile, une autre antémédiane souvent inclinée en « V » vers l’arrière, une oblique postmédiane se rapprochant du tornus, souvent séparée en son centre, avec une tache brune dans sa base sur la costa et deux petites bandes blanches près de l’apex, souvent réunies en haut et formant un triangle. La zone apicale est parsemée de taches blanches. Les bandes peuvent être entièrement blanches ou parcourues de lignes d’écailles brunes. La frange est blanche, noire à la base, avec un tiret longitudinal blanc près de l’apex de l’aile. Les ailes postérieures sont grises. Le thorax est pâle à base brune. La face et les palpes sont blanchâtres.
Le mâle possède un pli costal à l’aile antérieure, atteignant presque le milieu de l’aile, que ne possède pas la femelle.

Taille : 10 à 13 mm d’envergure.

Habitat : Forêts de conifères.

Répartition géographique :

Période de vol : D’avril à août.

Hivernation : Chenilles, au sol.

Plantes hôtes : Épicéa commun (Picea abies), Épicéa de Sitka (Picea sitchensis), parfois aussi Mélèze d’Europe (Larix decidua), Sapin de Douglas (Pseudotsuga menziesii), Pin sylvestre (Pinus sylvestris), Genévrier commun (Juniperus communis) et Sapin blanc (Abies alba).

Oeufs : Ils sont pondus isolément sur le dessous des aiguilles et éclosent au bout d’une dizaine de jours.

Chenille : Elle mesure jusqu’à 9 mm de long. Elle est de couleur blanc jaunâtre, à deux lignes dorsales rougeâtre plus ou moins pâles. La tête est brune, la plaque prothoracique brune, la plaque anale brun grisâtre.
Elle se nourrit des aiguilles d’épicea. Lorsqu’elle est petite, elle pénètre dans l’aiguille à sa base et la fore jusqu’au sommet. Elle réunit une quinzaine d’aiguilles entre elles avec de la soie, enroulée à la base des aiguilles, où ses crottes restent accrochées. Ce fourreau sert d’abri aux chenilles, en particulier lorsqu’elles sont trop grosses pour entrer dans les aiguilles. Elles se nourrissent à ce moment là d’aiguilles plus fines, de manière superficielle. Les aiguilles minées sont d’abord pâles puis brun rougeâtre, et ne tombent que l’hiver suivant. Si la nourriture manque, la chenille peut se déplacer vers un autre groupement d’aiguilles. En automne, la chenille se laisse tomber au sol grâce à un fil de soie, puis tisse un cocon dans la litière d’aiguilles où elle passera l’hiver.

Chrysalide : De couleur brun jaunâtre, elle est formée dans un cocon soyeux au sol, après hivernation de la chenille.

Parasites :
Diptère Tachinidae : Lissonota dubia, parasitant la chenille.
Hyménoptère Braconidae : Apanteles tedellae, parasitant la chenille.
Hyménoptère Ichneumonidae : Capoplex cursitans, Exochus tibialis, Mesochorus sylvarum, Pimplopterus dubius.
Hyménoptère Tetracampidae : Dipriocampe sp.
Hyménoptère Trichogrammatidae : Trichogramma evanescens, Trichogramma embryophagum, parasitant les oeufs.

Espèces semblables :
Epinotia nemorivaga a les palpes labiaux gris. Le thorax ne semble pas aussi pâle, ne contrastant pas avec la couleur de fond sombre des ailes. Sa plante hôte est le Raisin d’ours commun (Arctostaphylos uva-ursi), famille Ericaceae.
Epinotia fraternana ne possède pas de nette bande basale pâle sur les ailes. La base des ailes est plus pâle, comme le thorax, sans séparation entre les deux.

Sources :
Le Monde des insectes
Wikipedia
British Lepidoptera
UKMoths
Lepidoptera Mundi
Eurasian Tortricidae 2.0
Ephytia
Plant Parasites of Europe
The leaf and stem mines of British flies and other insects
The parasitoid complex of Epinotia tedella (Cl.) (Lepidoptera: Tortricidae) MIKAEL MONSTER-SWENDSEN
INPN
Lepiforum e.V.

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :