Aller au contenu

Moiré frange-pie (Erebia euryale)

Dernière mise à jour il y a 1 an par tifaeris

Erebia euryaleIdentification : Le Moiré frange-pie (Erebia euryale) a la face supérieure brun sombre ou noire à bande postdiscale orange sur l’aile antérieure et postérieure. Il a des ocelles relativement petits, pupillés ou pas. La frange est bicolore, blanche et brun sombre.
La face inférieure de l’aile postérieure de la femelle a une bande postdiscale blanche ou jaunâtre indentée.
La face inférieure de l’aile postérieure du mâle est sombre et possède seulement une petite tache claire allongée.

Habitat : Il fréquente les boisements clairs, les coupes de forêts résineuses, les prairies proches des bois et les versants herbeux au-delà de la limite des arbres, généralement entre 1000 et 2000m. Dans les plaines du nord, on le trouve dans les boisements caducifoliés et mixtes clairs.

Répartition géographique : Il est localement commun dans les montagnes du sud et du centre de l’Europe. Il y a  d’importantes variations locales et régionales.

Période de vol : Il y a une génération de fin juin à fin août.

Plante hôte : Diverses graminées, rarement laiches.

Espèces semblables :
Le Moiré blanc-fascié (Erebia ligea) lui ressemble beaucoup mais il possède une fine strie blanc pur (variable) sous les ailes postérieures et est absent des Pyrénées.

Sources :
Guide photo des papillons d’Europe (guides du naturaliste)
Papillons de France, Tristan Lafranchis
Papillons d’Europe et d’Afrique du nord, Tom Tolman, Richard Lewington.

2020

2012-2013

2 commentaires sur “Moiré frange-pie (Erebia euryale)”

  1. Jean-Dominique LEBRETON

    l’indentation de la zone claire de la face inférieure de l’aile postérieure est un caractère important, pariculièrement chez les individus dont la frange blanche est usée. Chez E.Aethiops, la zone claire est limitée par une ligne beaucoup plus « lisse »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :