Hibernie défeuillante (Erannis defoliaria)

Dernière mise à jour il y a 1 mois par tifaeris

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Geometroidea
Famille : Geometridae
Sous-famille : Ennominae
Tribu : Bistonini
Genre : Erannis
Espèce : Erannis defoliaria

Identification : L’Hibernie défeuillante (Erannis defoliaria) a un dimorphisme sexuel très marqué.
Le mâle est ailé et de coloration variable. Au repos, les ailes forment un triangle. Typiquement, l’aile antérieure est brun roux avec une bande médiane blanchâtre, formant une dent dans sa partie inférieure. Cette bande blanchâtre est souvent soulignée de sombre dans sa partie inférieure. Elle possède un point discal noir. La frange est entrecoupée de points noirs au niveau des nervures. L’aile postérieure est blanchâtre. Très variable, l’ornementation de l’aile antérieure peut énormément différer de la description : la bande médiane peut manquer, les ailes peuvent être blanches, noires, brunes, jaunâtres…
La femelle est dépourvue d’ailes. Son corps est blanc jaunâtre, taché de noir.

Taille : 35 à 45 mm d’envergure pour le mâle.

Habitat : Lieux boisés, jusqu’en moyenne montagne. La femelle s’observe sur les troncs.

Répartition géographique : Toute l’Europe jusqu’au Kazakhstan, Afrique du nord.

Période d’observation : D’octobre à mars.

Hivernation : Œuf.

Plantes hôtes : Nombreux arbres et arbustes.

Chenille : Elle peut atteindre 32 mm de long. Son corps est roux ou brun jaunâtre avec une ligne longitudinale noirâtre sur les flancs, au-dessus des stigmates. Les flancs sous la ligne sont jaunes ou ocre avec parfois des zones rousses autour des stigmates. La tête est brun rougeâtre.

Chrysalide : La nymphose a lieu au sol.

Espèces semblables :
Pour la chenille :
A compléter car elle est variable.
L’Hibernie enfumée (Chemerina caliginearia) peut lui ressembler mais elle se nourrit sur les cistes et les hélianthèmes.

Sources :
Le Monde des insectes
Papillons de nuit d’Europe Volume 2, Géomètres, Patrice LERAUT
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Delachaux et Niestlé

2021

Laisser un commentaire