Cul brun (Euproctis chrysorrhoea)

Dernière mise à jour il y a 3 mois par tifaeris

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Noctuoidea
Famille : Erebidae
Sous-famille : Lymantriinae
Tribu : Nygmiini
Genre : Euproctis
EspèceEuproctis chrysorrhoea

Identification : Le Cul brun (Euproctis chrysorrhoea) a les ailes blanches, pouvant être ornées de petites taches noires près du tornus, au niveau de la cellule et vers l’apex. L’extrémité abdominale est recouverte de poils orange.

Habitat : Haies buissonnantes, friches, vergers jusqu’à 1000m.

Répartition géographique : Toute l’Europe, partout en France.

Période de vol : De juin à août.

Hivernation : Chenille dans le nid collectif.

Plantes hôtes : Diverses essences telles que Chêne (Quercus), Orme (Ulmus), Prunier, Abricotier (Prunus), Aubépine (Crataegus), Rosier (Rosa)…

Oeufs : Ils sont protégés par des poils urticants venant de l’extrémité abdominale de la femelle. Ils sont pondus en août sur les branches.

Chenille : Elle peut atteindre 32 mm de long. Le corps est gris noirâtre, avec des verrues portant des soies brun grisâtre, relativement courtes. Elle possède une double ligne discontinue rouge orangé sur le dos, une paire de rangées longitudinales latéro dorsales de touffes blanches de poils ras. Les segments 6 et 7 de l’abdomen portent une formation glandulaire rouge. La tête est noir luisant. Ses soies sont urticantes.
Elles vivent en société.

Cocon : Il se trouve dans le feuillage.

Espèces semblables :
A venir pour le papillon.
La chenille est assez caractéristique, avec les deux excroissances oranges au bout de l’abdomen, les taches dorsales brun roux bordées latéralement par des touffes de poils blancs.
Celle du Bombyx cul-doré (Euproctis similis) peut lui ressembler, elle possède aussi ces deux verrue oranges, mais  elle a deux lignes longitudinales oranges bien visibles sur le dessus et ses poils sont plutôt noirâtres.
Les jeunes chenilles de Bombyx disparate (Lymantria dispar) ont aussi ces verrues oranges. Le reste du corps peut présenter une série de taches oranges similaires, la double rangée de verrues sur les côtés du corps possède des poils plutôt gris bleuté et non bruns, elle possède une verrue de chaque côté de la tête faisant penser à des oreilles (plus ou moins visibles).

Sources :
Guide des papillons nocturnes de France, Les guides du naturaliste.
Guide des chenilles d’Europe, Les guides du naturaliste.

2021

2019