Bombyx antique (Orgyia antiqua)

Dernière mise à jour il y a 4 semaines par tifaeris

Ordre : Lepidoptera
Sous-ordre : Glossata
Infra-ordre : Heteroneura
Super famille : Noctuoidea
Famille : Erebidae
Sous-famille : Lymantriinae
Tribu : Orgyiini
Genre  : Orgyia
Espèce : Orgyia antiqua

Identification : Le Bombyx antique, appelé aussi Étoilée (Orgyia antiqua) présente un fort dimorphisme sexuel.
Le mâle est ailé. Ses ailes antérieures sont d’un brun chaud, souvent avec une vague bande médiane un peu plus claire. Il y a près du tornus une nette tache blanche. Ses antennes sont fortement pectinées.
La femelle est brachyptère. Elle n’a pas d’ailes fonctionnelles. Ses antennes sont filiformes et son abdomen très gros. Elle est de couleur brun grisâtre, plus pâle sur les flancs.

Habitat : Zones forestières et bocagères.

Répartition géographique : Largement répandue en Europe jusqu’en Asie. Partout en France.

Comportement : Les mâles volent en journée.

Période de vol : De mai à octobre en 1 ou 2 générations, rarement 3.

Plantes hôtes : Arbres à feuilles caduques, arbustes, parfois plantes basses.

Hivernation : Œufs.

Œufs : Ils sont pondus le plus souvent sur le cocon de la femelle.

Chenille : Elle peut atteindre 35 mm de long. Son corps est gris foncé parsemé de verrues rouges à poils blanchâtres. Les 4 premiers segments abdominaux possèdent chacun une brosse dorsale jaune ocre à brunâtre. Le prothorax possède une paire de longs pinceaux noirs dirigés vers l’avant. Le 8ème segment abdominal possède aussi un long pinceau noir, dirigé vers l’arrière. Le second segment abdominal possède une paire de pinceaux noirs latéraux. Elle possède une ligne longitudinale blanche au niveau des stigmates. La tête est noire.

Cocon : Sur les branches ou dans les anfractuosités de l’écorces des troncs.

Espèces semblables :
La chenille de l’Orgyie corse (Orgyia corsica) est semblable mais ses plumeaux sont plutôt nettement oranges (mais c’est aussi le cas de certaines O. antiqua) et elle ne se trouve qu’en Corse et en Italie.
L’Orgyie du Kermès (Orgyia trigotephras) ne possède pas de plumeaux latéraux.
Les autres n’ont pas ces pustules rouges sur le corps.

Sources :
lepinet.fr
Guide des papillons nocturnes de France, Delachaux et Niestlé.
Guide des chenilles d’Europe, Delachaux et Niestlé
Lepiforum e.V.

2021

Laisser un commentaire