Athalia circularis

Dernière mise à jour il y a 5 mois par tifaeris

Ordre : Hymenoptera
Sous-ordre : Symphyta
Infra-ordre :
Super famille : Tenthredinoidea
Famille : Tenthredinidae
Sous-famille : Athaliinae
Tribu : Athaliini
Genre : Athalia
Espèce : Athalia circularis

Identification : Athalia circularis a l’abdomen entièrement orange. Le thorax est noir dessus, la partie inférieure est très variable : elle peut être entièrement noire à entièrement orange, mais le plus souvent elle est orange avec une bande noire à la base du mésépisternum. Les pattes 1 et 2 sont entièrement oranges, parfois le tibia 2 possède un anneau sombre à l’apex. Le clypéus est mat et pubescent, il est blanc ainsi que le labre. La nervure costale est jaune dans le tiers basal, la subcostale n’est jaune qu’à la base.

Taille : 4 à 8 mm.

Habitat : Souvent dans des endroits humides.

Répartition géographique : Toute l’Europe.

Période de vol : De mai à octobre.

Plantes hôtes : Lamiacées, Plantains, Véroniques.

Espèces semblables :
Athalia longifoliae ne se distingue de circularis que par la structure de la scie de la femelle. Cette espèce n’a été observée en France que rarement avant 1969, sa présence en France est douteuse.
Athalia ancilla a la nervure subcostale jaune dans le tiers basal, comme la costale, le tibia 2 est annelé de noir à l’apex, le labre et le clypéus sont oranges.
Athalia bicolor a le clypéus orange, le premier tergite noir et la partie inférieure du thorax entièrement noire.
Athalia rufoscutellata a le premier tergite noir et la partie inférieure du thorax entièrement noire.
Athalia rosae a le scutellum et le lobe médian du mesonotum oranges.
Athalia scutellariae a l’apex des tibias 1 et 2 annelés de noir.
Athalia lugens a une ligne noire sur toute la longueur des tibias 3.
Athalia paradoxa, Athalia doderoi, A. nevadensis, A. liberta et A. cornubiae ont la nervure costale bien noire sauf à la base, les tibias 1 et 2 annelés de noir à l’apex.
A. chevini et A. cordata ont la partie inférieure du thorax largement noire.
Le genre Hennedyia possède 20 ou 21 articles antennaires.
Les Euura et les Nematus ont de plus longues antennes (les articles sont plus allongés).
Monophadnus spinolae et Monostegia abdominalis ont les premiers articles antennaires noirs.
Les Selandria n’ont pas les tarses annelés.
Les Argidae n’ont que 3 articles antennaires.

Sources :
Le Monde des insectes
Home – Sawflies
NatureSpot
Symphytes d’Europe, Jean LACOURT

2020

Laisser un commentaire