Aller au contenu

Ammophile hérissée (Podalonia hirsuta)

Dernière mise à jour il y a 3 semaines par tifaeris

Cette guêpe creuse des trous dans le sable dans lesquels elle dépose des chenilles paralysées qui serviront de nourriture aux larves

Ordre : Hymenoptera
Sous-ordre : Apocrita
Infra-ordre : Aculeata
Super famille : Apoidea
Famille : Sphecidae
Sous-famille : Ammophilinae
Tribu : Ammophilini
Genre Podalonia
Espèce : Podalonia hirsuta

Difficulté de détermination

Statut de conservation

Non évalué

Identification

L’Ammophile hérissée (Podalonia hirsuta) est de coloration entièrement noire, sauf les tergites 1, 2 et la base du 3ème qui sont orangés. Elle possède une pilosité hirsute sur la tête et le thorax. La zone dorsale du propodeum est rugueuse. Le pétiole de l’abdomen est court. L’aile antérieure possède 3 cellules cubitales, les deux nervures récurrentes aboutissent dans la seconde cellule cubitale.
• Le mâle a la pilosité du thorax en partie claire, celle de la tête est noire. Il possède 13 articles antennaires et 7 segments visibles. L’abdomen présente quelques reflets argentés. Le corps est plus fin que celui des femelles.
• La femelle a la pilosité du thorax et de la tête entièrement noire. Elle possède 12 articles aux antennes et 6 segments abdominaux. Elle possède un peigne tarsal assez court sous le tarse 1. Le corps est plus trapu que celui des mâles.
• En Corse, il existe une sous-espèce dont la femelle est entièrement noire et a les ailes fortement enfumées (Podalonia hirsuta mervensis).

Taille

12 à 21 mm

Habitat

Milieux sablonneux, prairies, lisières forestières, de 0 à 2500m.

Répartition géographique

Incomplète, il est probable que l’espèce soit présente dans tous le pays et plus largement répartie en Europe.

Période de vol

De mars à octobre, les mâles à partir de juin.

Hivernation

Femelle adulte

Nid

Il est généralement creusé dans un sol sablonneux et est fait d’une galerie oblique de 6 à 7 cm, terminée par une seule cellule, garnie d’une seule proie. La femelle capture et paralyse ses proies avant de creuser le nid. Elle laisse ensuite la chenille cachée dans une touffe de végétation, creuse le nid, puis emmène la proie dans la cellule. Elle pond un oeuf puis referme l’entrée du terrier avec du sable et des débris. Il arrive que des femelles ouvrent les nids d’autres femelles afin de leur voler leurs proies.

Proies

Le plus souvent chenilles nocturnes de Noctuidae, s’enterrant la journée. L’Ammophile doit donc les déterrer pour les capturer. Parfois, elle capture aussi des chenilles de Nymphalidae.

Parasites

• Diptère Sarcophagidae : Hilarella sp, Taxigramma sp.

Régime

Les adultes se nourrissent de pollen et de nectar, les larves de chenilles paralysées.

Espèces semblables

A compléter, car j’ai éliminé certaines espèces en fonction de la répartition géographique (l’individu présenté ici a été photographié dans le Tarn).
Podalonia affinis a le premier tergite taché de noir à la base
Podalonia alpina est une espèce montagnarde que l’on trouve dans les Alpes, les Pyrénées et l’Aveyron. Elle est plus petite (9 à 13 mm).
Podalonia fera se trouve en Provence, dans les Alpes et les Pyrénées-Orientales.
Podalonia luffii se rencontre sur le littoral atlantique. La pilosité du thorax est en grande partie grise. Le peigne tarsal de la femelle est plus long.
Podalonia tydei a la pilosité de la tête et du thorax plutôt blanchâtre, l’abdomen est plus largement rouge.
• Les genres Ammophila et Hoplammophila ont le pétiole de l’abdomen plus long.
• Les genres Palmodes, Sphex et Prionyx ont les nervures récurrentes qui aboutissent l’une dans la seconde, l’autre dans la 3ème cellule submarginale.
• Les Pompilidae ont le pronotum qui atteint les tegula, avec un lobe pronotal moins apparent, les mandibules sont plus courtes.

Sources

Le Monde des insectes
INPN
GBIF
Atlas Hymenoptera
Faune de France 82, Hyménoptères Sphecidae V2, J. BITCH
Wikipédia
BWARS
Les Ammophilini de France continentale et de Corse (Hymenoptera : Sphecidae)
Insectarium
Steven Falk | Flickr

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :