Aller au contenu

Dolichurus corniculus

Publié le 4 octobre 2022

Dernière mise à jour il y a 4 mois

Spinola, 1807

Cette petite guêpe est une chasseuse de blattes. Ces dernières, paralysées puis logées dans un terrier, serviront de nourriture à la larve de Dolichurus.

Ordre : Hymenoptera
Sous-ordre : Apocrita
Infra-ordre :
Super famille : Apoidea
Famille : Ampulicidae
Sous-famille : Dolichurinae
Tribu : Dolichurini
Genre : Dolichurus
Espèce : Dolichurus corniculus

Difficulté de détermination

Statut de conservation

Non évalué

Identification

Dolichurus corniculus est un petit hyménoptère au corps noir et assez brillant, surtout au niveau de l’abdomen. Parfois, les deux derniers tergites peuvent avoir une vague teinte rougeâtre. Le pronotum est long et le gastre non pétiolé. Les antennes sont insérées sous un lobe frontal aplati. L’aile antérieure possède 3 cellules submarginales. Les mandibules sont noires au moins sur la moitié basale. Les pattes sont noires et fines.
La femelle possède 12 segments aux antennes et un aiguillon pour paralyser ses proies.
Le mâle possède 13 articles aux antennes et n’a pas d’aiguillon.

Taille

6 à 9 mm

Habitat

Milieux forestiers, de préférence le long des lisières et des chemins bien exposés

Répartition géographique

Probablement une grande partie de la France. Carte incomplète, issue des données de l’INPN et du Faune de France 82.

Période d’observation

Biologie

Les femelles capturent des blattes forestières de petite taille. Une fois paralysée, la proie est tirée à reculons, tenue par la base d’une antenne à l’aide des mandibules. Elle est ainsi amenée au nid de la guêpe, qui se trouve dans une anfractuosité déjà existante ou une ancienne galerie abandonnée creusée par une autre espèce, au sol ou dans le bois mort près du sol. Chaque nid sera garni d’une blatte et d’un œuf pondu par la femelle. Il sera ensuite rebouché avec des petits cailloux, des brindilles et divers débris végétaux.

Réseau trophique

Cette espèce joue un rôle dans la régulation des populations de blattes. L’adulte peut être la proie de divers autres arthropodes.

Espèces semblables

Pour cet individu, voir la femelle avec sa proie permet d’affiner grandement l’identification : une chasseuse de blatte est soit une Dolichurus, soit une Ampulex.
Dolichurus haemorrhous est la plus semblable. La femelle se reconnait facilement car l’apex de son abdomen est orangé. C’est plus difficile avec le mâle qui est tout noir. On peut le reconnaitre (les critères qui suivent s’appliquent aussi aux femelles) à ses mandibules qui sont presque entièrement ferrugineuses, à tache blanchâtre plus ou moins distincte à la base, sombre à l’apex. Plus difficile à voir sur le terrain, la sculpture de la partie supérieure de la mésopleure : finement sculptée chez D. corniculus, plus fortement ponctuée et/ou en partie striée chez D. haemorrhous . Cette espèce se trouve sur le pourtour méditeranéen.
Dolichurus bicolor a pour la femelle les tergites 1 et 2 au moins en partie ferrugineux et ses mandibules possèdent une tache blanc jaunâtre à la base. Le mâle a le tergite 1 et parfois le 2 rougeâtres, les mandibules sont roussâtre plus ou moins sombre à base blanchâtre et extrémité foncée. C’est une espèce très rare en France.
Ampulex fasciata (seule espèce de ce genre présente en France) a un prothorax très allongé et rétréci en avant, nettement conique. Elle possède 2 cellules submarginales, ses mandibules sont jaunâtres, ses tibias et ses tarses sont plus ou moins jaunâtres également.
• Elle peut faire penser à une Sphecidae mais ces dernières ont un abdomen pétiolé.
• Certaines Pompilidae ont un aspect similaire, et j’avoue ne pas avoir (pour le moment) cherché trop longuement comment pouvoir éliminer de manière simple tous les membres de cette famille.
Il en est de même pour certaines Crabronidae (comme par exemple le genre Passaloecus qui a tout de même des antennes bien plus courtes).

Sources

Le Monde des insectes
Liste commentée Hyménoptères Sphéciformes de Franche-Comté (Ampulicidae, Crabronidae, Sphecidae)
Hyménoptères prédateurs des gorges de l’Ardèche
Chasseur de blattes, Pierre Tripotin
Faune de France 82, Hyménoptères Sphecidae V2, J.BITCH
Compléments au volume 2 des Hyménoptères Sphecidae d’Europe occidentale (Faune de France 82)
First record of one genus and two species of cockroach wasps (Hymenoptera: Apoidea: Ampulicidae: Dolichurinae) from Iran
INPN
GBIF
Naturbasen

2022

Laisser un commentaire