Acalypta parvula

Dernière mise à jour il y a 4 semaines par tifaeris

Ordre : Hemiptera
Sous-ordre : Heteroptera
Infra-ordre : Cimicomorpha
Super famille : Tingoidea
Famille : Tingidae
Sous-famille : Tinginae
Tribu : Tingini
Genre Acalypta
Espèce Acalypta parvula

Identification : Acalypta parvula a un corps ovale de couleur brun grisâtre. Elle possède 3 carènes longitudinales sur le pronotum et 2 épines frontales parallèles. Le 3ème article antennaire est brièvement épaissi à la base. L’ampoule antérieure du pronotum est avancées au-dessus de la tête jusqu’au milieu du front. C’est une espèce souvent brachyptère, plus rarement macroptère. Les aires discoïdales portent 5 à 7 rangées d’aréoles et atteignent la moitié de la longueur des hémélytres chez les formes macroptères, ne dépassant pas le tiers postérieur chez les formes brachyptères.

Taille : 2,3-2,5 mm.

Habitat : terrains sablonneux et relativement secs. Commune sur les mousses ainsi que sur diverses plantes.

Répartition géographique : Répandue et commune en Europe occidentale moyenne et septentrionale.

Période d’observation : Toute l’année.

Hivernation : Adulte dans les mousses.

Espèces semblables :
Pour la France :
A. gracilis est plus étroit et possède 3 à 4 rangées d’aréoles dans les aires discoïdales, ces dernières plus longues, atteignant les 2/3 des hémélytres chez les formes macroptères, les 4/5 pour les formes brachyptères, voir ici.
A. hellenica a l’ampoule antérieure du pronotum peu avancée au-dessus de la tête.
A. carinata, platycheila, nigrina, marginata, suturalis, finitima et visolensis ont le 3ème article antennaire cylindrique ou légèrement et progressivement aminci de la base au sommet, mais jamais brièvement épaissi à son articulation basale.
Les autres du genre ne possèdent qu’une seule carène longitudinale sur le pronotum.

Sources :
Le Monde des insectes
Faune de France 69

2021

Laisser un commentaire