Aller au contenu

Amphipogon flavum

Publié le 26 novembre 2022

Dernière mise à jour il y a 2 mois

Zetterstedt, 1838

Le mâle de cette espèce possède des soies extrêmement longues sur les joues, formant une dense barbe noire. la biologie de cette espèce est méconnue.

Ordre : Diptera
Sous-ordre : Brachycera
Infra-ordre : Muscomorpha
Super famille : Tephritoidea
Famille : Piophilidae
Sous-famille : Piophilinae
Tribu : Mycetaulini
Genre : Amphipogon
Espèce : Amphipogon flavum

Difficulté de détermination

Statut de conservation

Non évalué

Identification

Amphipogon flavum est une mouche aux teintes générales orangées. L’abdomen est noir. Le front et la face sont jaunes. Les ailes sont hyalines. Elle possède 2 soies dc postsuturales et 1 paire de soies humérales.
Le mâle possède de très longues soies pointant en avant sur les joues, donnant l’impression qu’il a une barbe. Le dessous du fémur 3 et du dernier segment abdominal possèdent également de longues soies.
La femelle ne possède pas toutes ces soies.

Autres noms

Amphipogon flavus

Étymologie

• « Amphipogon » vient du grec « amphis » qui signifie « des deux côtés » et « pogon » qui signifie « barbe », en référence aux très longues soies sur les joues du mâle.
• « Flavum » signifie « jaune » en latin, comme la face de cette mouche.

Taille

4 à 5 mm

Habitat

Forêt

Répartition géographique

Comportement

Je ne trouve vraiment pas d’informations sur cette espèce. Des mâles adultes ont été observé courant sur les troncs d’arbres morts comme des Clusiidae.

Cycle

Aucune information trouvée non plus à ce sujet, mais étant donné que la femelle présentée ici pondait dans le chapeau de ce champignon, la larve s’y développe très probablement.

Réseau trophique

Bien que sa biologie soit mal connue, son rôle de proie à l’état adulte parait évident. Oiseaux, araignées, libellules et mouches chasseuses s’en régalent à coup sûr.

Espèces semblables

Le mâle est unique avec sa moustache.
Celle-ci, qui est une femelle, a été identifiée sur Diptera.info. Elle ressemble à certaines Clusiidae mais les soies de la tête ne correspondent pas (Clusiodes possède des soies interfrontales et à souvent une bande blanche sur les côtés du thorax, Hendelia a une arista de forme particulière et Clusia a les soies fronto orbitales supérieures inclinées l’une vers l’autre). Ce sont les 3 genres européens de Clusiidae. De plus, les mouches de cette famille pondent dans le bois mort en décomposition.
Les autres genres de la famille ne lui ressemblent pas d’après ce que j’ai pu voir.

Sources

Le Monde des insectes
Diptera.info
Die Piophilidae (Diptera) der Schweiz mit Beschreibung einer neuen Art
Diptera of the Polana BR 3
Keys to The Insects of The European Part of The USSR
(PDF) Diagnostic écologique de deux secteurs pastoraux de la réserve naturelle nationale de Ristolas – Mont Viso (05) par la méthode « Syrph the Net »
GBIF

2021

Laisser un commentaire