Aller au contenu

Cétoine grise (Oxythyrea funesta)

Publié le 9 mai 2013

Dernière mise à jour il y a 1 mois

Oxythyrea funestaIdentification : La Cétoine grise (Oxythyrea funesta) est noire, tendant vers le bronze ou verdâtre, et présente sur le pronotum six taches blanches sur deux rangées longitudinales et beaucoup d’autres sur les élytres. Jeune, ils sont entièrement recouverts d’une pubescence blanche qui disparaît en environ deux mois.

Répartition géographique : Elle est présente dans tout le bassin méditerranéen, ainsi qu’au Moyen-Orient.

Comportement : Elle est surtout active entre le mois d’avril et le mois de juillet car ses fleurs de prédilection sont celles à floraison printanière.

Reproduction : La ponte se fait de préférence dans un sol humifère (terreux divers). Les larves mesurent jusqu’à 30 mm de long et se nourrissent des racines des plantes. Elles peuvent rester jusqu’au printemps prochain dans le sol.

Régime : Les adultes consomment le pollen et le nectar des fleurs.

Espèces semblables :
Le Valgue hémiptère (Valgus hemipterus) a une forme différente et ne possède pas de poils.
Le genre Tropinota ne possède pas de taches blanches sur le pronotum et est plus poilu.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal
http://www7.inra.fr/opie-insectes/pdf/i99robert.pdf
http://www.homejardin.com/accueil/index.html

2022

2018

2015

2012-2013

4 commentaires sur “Cétoine grise (Oxythyrea funesta)”

  1. Véronique Reynier

    Elles affectionnent tout particulièrement les fleurs d oranger en avril
    Elles sont étourdies par le trop de pollen.
    Comment faire pour qu’ellese ne détruisentre pas toutes les futures oranges ?.
    Merci de vos conseils

    1. Bonjour,
      Je ne sais pas vraiment comment vous pourriez faire pour protéger vos fleurs, je ne connais pas grand chose aux moyens de lutte contre les insectes 🙁

    1. Elle appartient à la famille des Cetoniidae, parfois aussi classée dans les Scarabaeidae (la taxonomie est en constante évolution, il n’est pas toujours facile de suivre le rythme et d’être à la page).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :