Méloé printanier (Meloe proscarabaeus)

Dernière mise à jour il y a 5 mois par tifaeris

Ordre  : Coleoptera
Sous-ordre  : Polyphaga

Infra-ordre  : Cucujiformia
Super famille  : Tenebrionoidea
Famille  : Meloidae
Sous-famille  : Meloinae
Tribu : Meloini
Genre  Meloe
Espèce  : Meloe proscarabaeus

Identification : Le Méloé printanier (Meloe proscarabaeus) a un gros corps noir, à reflets bleutés généralement limités, visibles surtout sur les pattes. Les élytres sont plus courts que l’abdomen, fortement ridés ou densément ponctués. La ponctuation est forte et serrée. Les antennes sont épaissies au milieu (plus visible chez le mâle que chez la femelle). Les antennes du mâle sont fortement coudées. La base du pronotum ne possède pas d’impression transversale. Le mésonotum ne possède pas de corne.

Taille : 13 à 32 mm.

Habitat : Milieux ouverts et plutôt secs.

Comportement : Dérangé, le méloé émet une sécrétion huileuse jaunâtre au niveau de ses genoux.

Période d’observation : De mars à juillet.

Oeufs : Ils sont pondus au printemps dans le sol par groupes.

Larves : On les nomme les triongulins. Elles sont pourvues de fortes griffes. Dès la naissance, elles grimpent sur des fleurs et attendent des hyménoptères. Elles s’y accrochent, et une fois dans le nid, dévorent œufs et réserves de pollen et de nectar. Elle ne nymphose après l’hiver.

Régime : L’adulte est phytophage.

Espèces semblables :
Le plus proche est le Méloé violet (Meloe violaceus). Il possède une impression transversale à la base du pronotum et une corne au mesonotum (voir ici). La ponctuation est plus fine, les rides des élytres également, mais ces caractères peuvent varier et ne sont donc pas très fiables à eux seuls.
Meloe autumnalis émerge en automne.
Les autres Meloe n’ont pas les antennes épaissies au milieu (attention l’épaississement est moins flagrant chez la femelle que chez le mâle).

Sources :
Le Monde des insectes
Meloe sp. • Le Naturaliste
Wikipédia, l’encyclopédie libre (wikipedia.org)
INPN – Inventaire National du Patrimoine Naturel (mnhn.fr)

2021

Laisser un commentaire