Rhagie inquisitrice (Rhagium inquisitor)

Dernière mise à jour il y a 1 mois par tifaeris

Ordre  : Coleoptera
Sous-ordre  : Polyphaga
Infra-ordre  : Cucujiformia
Super famille  : Chrysomeloidea
Famille  : Cerambycidae
Sous-famille  : Lepturinae
Tribu  : Rhagiini
Genre  : Rhagium
Espèce  : Rhagium inquisitor

Identification : La Rhagie inquisitrice (Rhagium inquisitor) est de couleur générale brune avec des mouchetures noires correspondant aux zones dénudées, deux bandes transversales glabres ressortent plus ou moins. Les côtes élytrales sont saillantes. Les côtés du pronotum sont armés d’une forte épine. Les tempes sont courtes.

Taille : 9 à 21 mm.

Habitat : On le rencontre le plus souvent près des troncs de résineux fraichement morts.

Répartition géographique : Eurasie et Amérique du nord. Il est en expansion du fait des plantations de conifères pour le commerce du bois.

Période d’observation : Du début du printemps jusqu’en juillet, avec un pic en mai.

Hivernation : Adulte dans la loge nymphale.

Larve : Elle vit dans le bois en décomposition, plus particulièrement sous les écorces. Son développement dure de 1 à 2 ans. C’est un gros ver blanc, à la moitié antérieure du corps assez aplatie. la tête est large et brune, avec de fortes mandibules.

Espèces semblables :
Les autres du genre ont les tempes plus longues et leurs côtes élytrales ne sont pas aussi saillantes (sauf peut-être celles de bifasciatum mais il possède 2 paires de taches pâles bien délimitées sur les élytres).

Sources :
Le Monde des insectes
INPN – Inventaire National du Patrimoine Naturel (mnhn.fr)

2021

Laisser un commentaire