Agapanthie à pilosité verdâtre (Agapanthia villosoviridescens)

Agapanthia villosoviridescensIdentification : L’Agapanthie à pilosité verdâtre (Agapanthia villosoviridescens) a le corps recouvert de poils. Les élytres sont noirs et recouverts d’une ponctuation jaune et grise disposée inégalement, par ondulations. La tête et le pronotum présentent des bandes longitudinales noires et jaunes. Les antennes sont annelées de gris bleu et de noir.

Taille : Il mesure entre 10 et 22 mm.

Habitat : On le trouve dans les milieux humides sur toutes sortes de plantes où les larves se développent.

Répartition géographique : Europe, Proche-Orient. Il est assez commun dans la plus grande partie de la France, notamment dans le bassin Parisien. Rare dans la Manche et dans la Somme, assez rare en Alsace et dans les Vosges. Pas très répandu dans le midi.

Période d’observation : 1 génération de mai à septembre.

Larves : Elles se développent dans les Chardons (Carduus, Cirsium…), les Hellébores (Helleborus), les Angéliques (Angelica), le Cerfeuil doré (Chaerophyllum aureum), les Berces (Heracleum), l’Eupatoire à feuilles de chanvre (Eupatorium cannabinum), les Aconits (Aconitum), les Séneçons (Senecio), les Orties (Urtica)…

Espèces semblables :
Aucune avec les antennes bleutées et sans ligne blanche à la suture des élytres.
L’Agapanthie de Dahl (Agapanthia Dahli) peut éventuellement avoir les antennes légèrement bleutées mais elle possède une touffe de poils à l’extrémité des articles 3 et 4 des antennes.

Sources :
http://www.insecte.org/
http://toutunmondedansmonjardin.perso.neuf.fr/FR/accueil.htmFaune de France, Coléoptères Cerambycidae

2020

2015

2014

2 commentaires sur “Agapanthie à pilosité verdâtre (Agapanthia villosoviridescens)”

  1. Retour de ping : Saperde de l’angélique (Agapanthia villosoviridescens) - Brosse & Gondoire Nature

  2. Retour de ping : Téléphore brun (Cantharis fusca) - Brosse & Gondoire Nature

Laisser un commentaire