Poécile cuivré (Poecilus cupreus)

Dernière mise à jour il y a 4 semaines par tifaeris

Ordre : Coleoptera
Sous-ordre : Adephaga
Infra-ordre :
Super famille : Caraboidea
Famille : Carabidae
Sous-famille : Pterostichinae
Tribu : Pterostichini
Genre Poecilus
Espèce Poecilus cupreus

Identification : Le Poécile cuivré (Poecilus cupreus) a le dessus du corps de couleur métallique, cuivré, vert ou noir bleuté. Ses pattes sont typiquement noires mais peuvent être entièrement rouges ou à fémurs rouges. Les antennes sont noires avec les deux premiers articles antennaires jaunes, pubescentes à partir du 4ème article. Le pronotum est transverse, plus étroit que les élytres, à base rugueuse. La gouttière marginale du pronotum est élargie aux angles postérieurs. Il possède deux soies au-dessus de chaque œil. Les tibias postérieurs possèdent 8 à 10 soies internes assez fines.
Les mâles ont les tarses basaux antérieurs dilatés.

Taille : 9 à 13 mm.

Habitat : Milieux ouverts et plutôt secs (champs, prairies…)

Répartition géographique : Toute la France et la Corse. Toute l’Europe sauf extrême sud et extrême nord de la Fennoscandie, Caucase, Asie Mineure, Turkestan, Sibérie occidentale.

Comportement : Il arpente le sol et parfois aussi la végétation basse. Il est capable de voler.

Période d’observation : Toute l’année, mais plus actif d’avril à septembre.

Hivernation : Adulte.

Larve : Elle est terrestre et prédatrice.

Régime : Les larves sont prédatrices. Les adultes se nourrissent surtout de limaces et autres arthropodes, mais aussi de graines.

Espèces semblables :
En vérifiant bien que les deux premiers articles antennaires sont jaunes.
Poecilus versicolor est très ressemblant. La largeur de son pronotum est presque égale à la largeur maximale des élytres, il possède 5 à 7 soies internes relativement épaisses sur les tibias postérieurs, la base du pronotum et le vertex sont moins ponctués, parfois lisses. Voir ce sujet pour les différences entre les deux espèces.
Poecilus sericeus catalonicus et Poecilus kugelanni n’ont pas la gouttière marginale du pronotum élargie aux angles postérieurs.
Certains Harpalus peuvent être semblables. Je trouve qu’ils ont une tête un peu plus massive, mais ça dépend peut-être de l’angle de prise de vue et je ne sais pas si on peut vraiment se servir de ce critère pour différencier les deux genres. Les Harpalus n’ont qu’1 soie au dessus de chaque œil, les Poecilus en ont 2 (les fossettes correspondent à l’implantation des soies). Les Poecilus possèdent aussi une carène sur les 3 premiers segments antennaires, mais ce n’est pas facile à voir sur photo.

Sources :
Le Monde des insectes
Faune de France 40
Wikipédia
Encyclop’Aphid
Quel est cet Animal ?
NatureSpot
UK Beetles

2021

Laisser un commentaire