Aller au contenu

Véronique couchée (Veronica serpyllifolia subsp. humifusa)

Publié le 22 décembre 2021

Dernière mise à jour il y a 3 mois

Famille : Plantaginaceae

Identification : La Véronique couchée (Veronica serpyllifolia subsp. humifusa) est une plante glanduleuse, à tige couchée à la base puis dressée.
Les feuilles sont larges, ovales, opposées, pouvant être légèrement dentées.
L’inflorescence est en grappe lâche terminale. Les fleurs sont bleu pâle à lilas pâle, à pétale inférieur blanc. Les pétales supérieurs sont veinés de foncé.
Le fruit est une capsule en forme de cœur renversé, profondément échancré. Le style fait deux fois la hauteur de la capsule.

Taille : 10 à 30cm pour la plante, 5 à 8 mm pour la fleur.

Habitat : Zones montagneuses, plutôt humides, comme les bords de ruisseaux.

Répartition géographique : Vosges, Jura, Alpes, Auvergne, Pyrénées, de 1200 à 2600m.

Floraison : De mai à août.

Espèces semblables :
La Véronique à feuilles de serpolet (Veronica serpyllifolia subsp. serpyllifolia) n’a pas l’inflorescence glanduleuse, ses fleurs sont encore plus pâle (mais aussi fortement veinées de sombre). Elle est plus largement répartie et se trouve partout en France, de 0 à 2200m.
La Véronique officinale (Veronica officinalis) a des fleurs généralement lilas, à pétale inférieur pas plus clair que les autres, ses feuilles sont plus ovales et toujours légèrement dentées.

Sources :
Flora Gallica, Biotope éditions
Forum de botanique (fxtaxil.com)
ID-Botanica
Tela Botanica (tela-botanica.org)
FLOREALPES

2022

2021

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :