Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis)

Identification : L’Orchis pyramidal (Anacamptis pyramidalis) possède une tige assez grêle avec 5 à 8 feuilles linéaires à lancéolées. Les fleurs sont disposées en cône et très serrées, de couleur rose pâle à rose foncé. Le labelle est profondément trilobé, possédant à sa base deux arêtes. L’éperon est long et fin, recourbé vers le bas. Les sépales latéraux sont étalés, le sépale dorsal et les pétales forment un capuchon.

Taille : 20 à 50 cm de haut.

Habitat : Prairies et pentes herbeuses sèches, principalement sur sols calcaires, de 0 à 1900m.

Répartition géographique : Toute l’Europe, Afrique du nord.

Floraison : De mai à juillet.

Espèces semblables :
De manière générale, les deux crêtes à la base du labelle sont caractéristiques.
L’Orchis de mai (Dactylorhiza majalis) possède de grandes feuilles larges tachetées de pourpre, les échancrures entre les 3 lobes du labelle sont bien moins profondes.
L’Orchis moustique (Gymnadenia conopsea) a les fleurs disposées de façon plus cylindrique que conique et un peu plus espacées.
L’Orchis mâle (Orchis mascula) a l’éperon long et incurvé vers le haut, les fleurs sont un peu moins serrées les unes aux autres, les échancrures entre les 3 lobes du labelle sont moins profondes.
L’Orchis négligé (Dactylorhiza praetermissa) a les échancrures entre les 3 lobes du labelle moins profondes, le labelle est piqueté de taches pourpre plus sombres.

Sources :
Orchidées sauvages d’Europe et du bassin méditerranéen, Delachaux et Niestlé
FLOREALPES
SFO Société Française d’Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée
Orchidées en France
ID-Botanica

2021

2018

Laisser un commentaire